Alors voilà… en ce début de 3ème trimestre je me suis rendu compte que plusieurs de mes élèves (pour ne pas dire la majorité) continuaient à s’embrouiller avec les natures de mots. Et plus on en rajoute, plus ça...