L’escalier de la lecture

Lutin Bazar

escalierVoici une idée de Christine que j’ai (enfin) pris le temps d’exploiter puisque je vais avoir des CP à la rentrée : l’escalier de la lecture.

Le principe de base est tout simple : l’escalier est affiché dans la classe (au coin lecture tant qu’à faire) et les élèves peuvent s’y situer tout au long de l’année pour voir leurs progrès.

Il n’y a pas d’affichage des prénoms sur l’escalier, le but n’étant pas de se (dé)valoriser en se comparant aux autres, mais au contraire, de bien voir qu’au cours de l’année on fait des progrès en lecture !

Ainsi l’enseignant peut, à la demande, passer un moment avec l’élève pour verbaliser avec lui le chemin qu’il a fait, ou plus exactement les marches de l’escalier de la lecture qu’il a montées.

L’idée a fait son chemin (et Qat est passée par là…) et je compte, en plus de l’affichage en classe, proposer à chaque élève un petit escalier individuel qui sera collé dans l’album de lecture. Ainsi, l’élève pourra au cours de l’année colorier les « gommettes » contenant les numéros sur les marches pour matérialiser son chemin de lecteur.
Par exemple en début d’année l’élève colorie les gommettes 1 et 2, puis plus tard la 3, etc. Chacun à son rythme…

escalier1 Escalier de la lecture – Affiche

A imprimer en A3 (voire A2) sur imprimante couleur (en mode affiche), ou bien en noir et blanc pour les moins chanceux…

escalier2 Escalier de la lecture – Individuel

A imprimer en mode « 2 pages par feuille ».

 

Lutin Bazar
Lutin Bazar

6 Commentaires

  1. Merci! Très bonne idée l’escalier individuel, je vais tenter ça avec mes cp cette année!

  2. je mettrai ça en place cette année, vraiment chouette.

  3. Une manière bien concrète et ludique de visualiser ses progrès en lecture!
    Merci pour le partage, je mets un lien sur mon site.
    Valérie

  4. Merci beaucoup. Toujours un travail magnifique. Je vais m’en servir pour mes élèves d’ULIS collège faibles lecteurs. Ils manquent énormément de confiance en eux et ce document va leur permettre de voir qu’ils savent faire des choses et surtout qu’ils progressent. Ca renforce ainsi leur envie de lire et la confiance en eux. Génial ! Doublé gagnant !

  5. J’avais justement utilisé cette comparaison pour expliquer aux élèves que je prends en APC comment on peut progresser petit à petit. Cela les a fait beaucoup rire quand on a essayé de monter plusieurs marches d’un coup ! Mais ils ont vu qu’on peut essayer de monter la marche d’après, voire celle encore après. Pour eux, comme on avait besoin de faire une petite remise à niveau sur le nom et le son des lettres, les premières marches étaient de connaître les lettres dans les différentes graphies et leurs sons. Ils étaient assez contents de voir qu’au terme des APC ils pouvaient monter cette marche supplémentaire ! Je vais pouvoir introduire ce visuel avec le groupe classe. Je pense que cela leur parlera et mes élèves d’APC seront fiers d’expliquer aux autres.
    Merci pour ce super visuel.

Laisser un commentaire