ParentsProfs le mag : l’interview exclusive que c’est avec moi qu’ils l’ont faite !

Lutin Bazar

C’est qui qui a la chance de publier une interview exclusive des super stars de ParentsProfs le mag ? C’est kiki moiiiiiii !
Bah oui je suis fière. Quoi j’en perds mon français ?! On s’en fiche, c’est pas le sujet ^^

Alors à tous ceux qui se bidonnent quotidiennement en lisant leurs articles ou en parcourants leurs fausses couv’, cette interview est pour vous !
Tadaaaaaam !!!

ParentsProfs le mag Interview


Pourquoi avoir choisi le nom Jean-Jacques au départ ?

Stéphane : Quand nous avons créé le blog il y a deux ans, nous l’avons appelé Jean-Jacques le Mag en référence à des magazines féminins qui s’appellent Marie-France, Marie-Claire ou Paulette. Notre idée était de jouer avec les codes de la presse féminine, et de casser le cliché souvent entendu que l’éducation est une affaire de femmes.

Boualem : Et puis on avait pas mal picolé.

Pourquoi changer ?

Boualem : On aimait bien le titre Jean-Jacques, mais beaucoup de personnes pensaient qu’on n’était… qu’une seule personne. Très vite, on s’est rendu compte qu’il fallait changer parce que notre blog est très autobiographique. On raconte notre quotidien de prof d’école et de parent d’élève. ParentsProfs le Mag, ça nous a paru plus simple. C’est moins sexy, mais c’est plus efficace. Et puis ça permet de montrer qu’on veut faire rire tout le monde, et n’opposer personne.

Où trouvez-vous le temps (LA question qu’on me pose tout le temps) ?

Stéphane : On nous pose la question tout le temps aussi. Avec une organisation d’enfer. Beaucoup d’articles sont écrits pendant les vacances, pour avoir du stock d’avance. Pour te dire tous nos secrets, les articles qui demandent beaucoup de production, ceux avec beaucoup de visuels et de travail graphique par exemple, sont préparés pendant le mois de juillet. D’autres sont parfois écrits la veille, en fonction de l’actualité. Nos panneaux diffusés la semaine sont préparés le samedi matin.

Boualem : Et puis on écrit nos manuscrits le dimanche après-midi, avant les cacahuètes.

Avez-vous une équipe derrière pour trouver autant d’inspiration ?

Boualem : Depuis quelques mois, des contributeurs nous ont rejoints pour proposer aux lecteurs des articles, vidéos et dessins très drôles. On a un vrai plaisir à travailler avec eux, et ça permet de faire évoluer nos publications. Mais une grande partie de ce que l’on diffuse vient toujours de nous deux. Tout est fait « maison », parce qu’on tient à ce que nos articles et nos panneaux soient autobiographiques. On a un tel plaisir à travailler ensemble, on se connaît tellement par cœur tous les deux et on aime tellement rire ensemble que l’inspiration vient de suite.

Stéphane : Et puis nous recevons chaque jour de nombreuses contributions (perles, photos, anecdotes) de toute la communauté qui nous suit. C’est un vrai bonheur.

Stéphane, comment c’est perçu par tes collègues, ta hiérarchie, les PE que tu conseilles en tant que conseiller pédagogique ?

Stéphane : Je suis Maitre-formateur, pas conseiller pédagogique, j’aime trop le contact avec les élèves. En ce qui concerne la perception, tout est transparent : mon inspecteur est au courant. Je l’informe de l’évolution de notre travail, de nos futures publications. Pour moi, c’est très important. Pour la simple raison qu’on tient, Boualem et moi, à avoir un rire fédérateur, qui permet de prendre du recul sur la fonction d’enseignant, et de démonter les clichés qui trainent sur notre métier. Notre humour est parfois un peu féroce, mais il n’est jamais méchant, ni agressif et encore moins empreint de rancœur. J’adore mon métier et notre blog est pour nous un moyen de montrer, avec humour, les différentes facettes de notre travail. Quant à mes stagiaires par contre, je n’en parle pas. Je n’ai pas envie de tout mélanger, et puis je crois qu’on a de sujets plus sérieux à aborder.

Boualem : Nous voulons quelque chose de très transparent. C’est pour ça que nous n’aimons pas l’anonymat. On défend l’idée qu’on peut travailler sérieusement sans se prendre au sérieux.  

Avez-vous reçu des critiques négatives ?

Boualem : Très sincèrement non. Peut-être une paire de messages sur Twitter ou ailleurs, mais franchement pas grand-chose.  

Les photos sont-elles réalisées par vous ?

Boualem : La moitié des photographies du livre a été produite par nous, dans l’école de Stéphane notamment. Ce sont des collègues, des parents d’élèves, des animateurs qui jouent les modèles. Par exemple, c’est notre copine Sandrine, qui est AV.S., que l’on a affublée de cette magnifique veste polaire violette. La pauvre.

Stéphane : Sur le blog, on travaille avec des banques d’images, et on construit tout sur Photoshop. On a envie que les visuels soient beaux et chics.

L’initiative de l’édition vient-elle de vous ou avez-vous été repéré par un éditeur ?

Stéphane : On écrit tous les deux des livres de pédagogie aux Editions Retz. On avait envie depuis très longtemps d’écrire aussi des livres d’humour. Quelques semaines après le lancement du blog, on a contacté plusieurs éditeurs. On a été contacté rapidement par notre éditrice actuelle, Marie, qui a produit Le bonheur est dans le préau et ParentsProfs. On lui doit beaucoup.  

Une suite est-elle au programme ?

Boualem : On ne veut surtout pas proposer un troisième livre d’humour qui ressemble aux deux premiers. Ce serait une solution un peu facile. On va prendre notre temps pour trouver un concept sympa qui permette de nous renouveler. Et pour tout vous dire, on a une petite idée derrière la tête.


Le bonheur est dans le préau ParentsProfsUn grand merci à Boualem et Stéphane pour cette interview sérieuse-mais-drôle-quand-même !

Si vous avez lu leurs livres Le bonheur est dans le préau (2016) et/ou ParentsProfs (2017), n’hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Pour ma part, j’ai dévoré les deux, et je vous les recommande plus que chaudement. Des livres d’humour avec un grand H, qui m’ont fait mourir de rire (si, si) !

A faire passer entre toutes les mains de profs et de parents pour s’amuser ouvertement des situations du quotidien. 100% de plaisir !

Et pour visiter leur blog, c’est par là : clic !

Lutin Bazar
Lutin Bazar

10 Commentaires

  1. C’est chouette de découvrir l’envers du décors ! Ce blog est vraiment d’une qualité exceptionnelle. Parfois, je regrette même de ne pas pouvoir tout partager avec mes amis qui ne comprennent pas toutes les « blagues de profs » (le dernier en date ? Paradise Teacher et ses achats à Action :P) mais d’autres font bien rire tout le monde ! Je ne me lasse pas du début de journée d’un prof qui doit toucher tellement d’enseignants.

    Merci et bravo pour l’interview Lutin 🙂

  2. Sandra BD Reply to Sandra

    Coucou lutin
    Merci pour cet article qui donne envie de les découvrir… Car oui, j’ai honte et non, je n’habite pas sur Mars..je ne les connaissais pas ça au moins c’est fait ! je cherchais une lecture pour… Sortir du boulot justement… c’est tout trouvé
    Merci encore pour ton partage sans filtre.
    Sandra

  3. Ben non Sandra, y a pas de honte à avoir: on ne peut pas tout connaître! En revanche, c’est vrai que ça serait dommage de les rater tous les deux 🙂

    Comme je me doute que Stéphane passera par là, je lui laisse un message perso: passe aussi chez nous, nous dédicacer notre grulet’s collection!!! Ou dis-nous quand on se croise au supermarché pour le faire, spèce de rock star 😉

  4. Salut Lutin … Bel interview … Tu devrais te lancer dans le Journalisme 😉 …

    Je connaissais Edukactus … mais pas ParentsProfs …

    Merci pour cette découverte …

    @t
    alain

  5. Super cet interview !!! Avec ma sœur (qui est aussi maîtresse…) on adore Jean Jacques le mag et on a lu récemment parentsprofs le mag… Quelle rigolade… Exactement notre humour… Et c’est TELLEMENT agréable de rire de notre métier avec ses petits travers, ses modes (bienveillance, école « montessirop », pédagogie positive…). On prend du recul, on rigole un bon coup et on se dit qu’on est pas toutes seules à se dire qu’il y a quand même des trucs qui ne tournent pas rond dans notre belle famille de l’éducation nationale… Merci à eux pour tous ces fous rires qu’ils nous ont permis de vivre 🙂

  6. Grâce à toi, je découvre ! J’aime bien le clin d’oeil « Jean Jacques », tout cela m’a donné envie d’enquêter ! Allez hop je file regarder. Merci !

  7. Comment dire… Je ne les aime pas, je les adore ! Ma dose de rire quotidienne et obligatoire … Avec les collègues, on en parle souvent et qu’est ce qu’on rit le midi tous ensemble !

  8. L’interview que c’est nous qu’on a été contents de la lire! C’est vrai que ces deux-là font bien bidonner sous les préaux 😉

  9. Bonjour,
    j’ai déjà lu « le bonheur est dans le préau » que j’ai adoré et je suis sur fb leur actualité qui me fait toujours autant sourire! Alors je sais ce que je vais glisser sous mon sapin.. Une nouvelle petite lecture détente en vue!! Merci pour ce bel interview.

  10. Ah ben ils me font bien rire en effet ! (Et on a le même éditeur ^^). Je ne connaissais pas le livre « le bonheur est dans le préau » mais je file l’acheter ! 🙂 Merci pour l’interview !

Laisser un commentaire