80 activités de coopération…

Lutin Bazar

80 activites de coopérationCela faisait un petit moment que je n’avais pas chroniqué d’ouvrage, eh bien c’est le moment.
Aujourd’hui, ce sera :
80 activités de coopération pour apprendre ensemble, de Catherine Vialles, aux éditions Retz.
Niveaux : de la MS au cycle 2, RASED

Pourquoi ce choix ?

Toujours dans l’optique renforcer les compétences du vivre ensemble, je cherche activement des supports sur lesquels m’appuyer pour ma pratique de classe.
J’ai mis en place cette année des ateliers philo grâce à l’ouvrage chroniqué précédemment ici, et j’en suis très satisfaite. Me basant sur des constats relatif aux relations entre mes élèves, établis au quotidien, j’élargis donc mes recherches sur le thème de la coopération sur lequel il me semble primordial d’insister… dans un premier temps à l’école, en espérant que les graines semées germeront encore et encore.

Présentation de l’ouvrage :

En quelques mots :

Un ouvrage concret qui met les activités de coopération au premier plan, en complément des apprentissages traditionnels, pour sortir d’un système éducatif basé sur la compétition.

De manière plus complète :

La notion d' »activité de coopération » ou de « jeu coopératif » n’est pas familière en France, y compris auprès des professionnels de la pédagogie ou de l’éducation.
Pourtant, de récentes études anglo-saxonnes ont démontré l’impact extrêmement positif sur les apprentissages d’une éducation axée sur la coopération plutôt que sur la compétition à outrance entre élèves. Il s’agit là d’une réponse possible face à des élèves qui se sentent souvent exclus, démotivés et découragés dans un système gagnants/perdants, basé essentiellement sur la domination, la disqualification et l’élimination d’un tiers.

Ce type d’activité s’impose donc comme autant de médiations, de détours pédagogiques destinés à faciliter non seulement la socialisation, la cohésion du groupe, mais également l’accès aux apprentissages pour tous les élèves de maternelle et du cycle 2 élémentaire, sans oublier les classes spécialisées, les regroupements d’adaptation et les petits groupes en rééducation.

Regroupées selon différents domaines : « Vivre ensemble », « Sensibilité, création, imagination », « Agir et s’exprimer avec son corps » ou « Découvrir le monde », ces activités visent différents enjeux :

  • La coopération pure, dans laquelle les membres du groupe vont devoir s’organiser en interaction vers un même but, pour le plaisir de s’exprimer, de jouer et créer ensemble, sans qu’il soit question de perdre ou de gagner.
  • L’affrontement entre équipes à travers des jeux collectifs, de type opposition/coopération. Là, même si les intérêts de chaque équipe sont divergents, il faudra se coordonner, élaborer ensemble une stratégie convergente, pour que le groupe atteigne son objectif.
  • L’application d’une règle d’entraide et de solidarité lors de défis, dans lesquels il faudra franchir des obstacles et gagner ou perdre tous ensemble.

 

Composition de l’ouvrage :

L’ouvrage est découpé en 4 chapitres, selon les domaines abordés. Chaque chapitre regroupe un nombre défini d’activités.
Le sommaire donne le détail des activités par chapitre de manière classique, avec leurs noms et les pages correspondantes.
Les pages suivantes recensent de nouveau ces activités dans un tableau qui indique à quels niveaux de classe ces activités sont destinées : MS et/ou GS et/ou CP et/ou CE1.

  • Chap.1 : Vivre ensemble
    Faire connaissance, transmettre, s’exprimer dans le groupe, écouter les autres, mettre sa voix et son corps en jeu
    16 activités
  • Chap.2 : Sensibilité, Création, Imagination
    Expression et communication musicale-verbale-gestuelle-graphique
    23 activités
  • Chap.3 : Agir et s’exprimer avec son corps
    Déplacements, poursuite et adresse, relais, maitrise émotionnelle
    35 activités
  • Chap.4 : Découvrir le monde
    Jeux de société coopératifs
    6 activités

Au sein du livre, chaque activité est détaillée de manière brève et efficace sur une page.
La présentation des pages est claire : organisation, niveaux concernés, objectifs, distribution des rôles, matériel, déroulement par étapes, et éventuellement une ou plusieurs variantes.

Un exemple :

Bc6lqu7xMv45ode5hvSzrhaJBFs.png

Vous pouvez consulter la fiche produit et des extraits de l’ouvrage sur le site des éditions Retz.


Mon avis sur l’ouvrage :

Ce que j’ai aimé :
  • L’introduction prometteuse qui donne envie de s’y mettre de suite.
  • Le fait que les activités couvrent plusieurs domaines.
  • Le fait que les activités soient courtes et qu’on puisse les mettre en place facilement sans nécessairement bloquer un gros créneau dans son emploi du temps. C’est une banque de situations à semer ici et là pendant sa semaine de classe.
  • Certaines activités sont connues, certes, mais la majorité ne le sont pas. Quand on lit l’ouvrage on ne cesse de se dire « mais pourquoi je n’y ai pas pensé ?! »… Je vous le demande !
  • J’aime le fait que toutes ces petites activités soient regroupées en un seul livre, qui je pense restera à portée de main dans ma classe.

En bref, un ouvrage concret pour mettre en place facilement et régulièrement des situations de coopération en classe. Et surtout un ouvrage qui donne envie de creuser le sujet de la coopération opposée à la compétition dans sa dimension plus théorique. Si vous avez des titres à ce sujet, n’hésitez pas !

Edit 28/02/16 Mon retour après utilisation :
J’ai utilisé plusieurs activités proposées dans ce manuel lors d’ateliers d’APC avec mes élèves de CP/CE1. Elles sont faciles à mettre en place et courtes. Dans le cadre de ces ateliers j’ai également utilisé d’autres ressources découvertes lors d’une formation sur l’éducation à la relation, à savoir les livres : Jeux coopératifs pour bâtir la paix aux éd. Chronique Sociale (ici) – qui est d’ailleurs cité dans la bibliographie de l’ouvrage Retz – et Graines de médiateurs écrit par l’Université de Paix (ici). Cette année j’ai donc testé plusieurs petits jeux, mes élèves étant sur ces temps d’ateliers en groupes restreints de 6 à 8 élèves. Quelques séances ont été filmées puis revisionnées avec les élèves pour qu’ils puissent voir leurs stratégies et réactions (ça ils ont beaucoup aimé ^^). C’est le début, je renouvellerai l’expérience de manière plus structurée l’année prochaine maintenant que j’ai un meilleur aperçu de ces activités de coopération (je ne laisse pas tomber pour cette année mais j’aimerais débuter des ateliers complémentaires de relaxation…). J’essaye de les prolonger un maximum en classe car il est évident que pratiquées de manière décrochées ci et là elles n’ont pas grand intérêt. Enfin voilà, je ne suis pas encore tout à fait au point sur le sujet mais ces trois ouvrages sont de bonnes aides pour la mise en place de situations de coopération, et si je ne vais pas vous dire que dans ma classe les conflits n’existent plus, il est évident que mes élèves (les CE1 surtout) ont développé au fil des semaines de meilleures aptitudes à découvrir l’autre, prendre la peine de l’écouter. Ils travaillent mieux ensemble et j’ai même osé regrouper les tables en ilots de 6 ou 7, ce que je n’avais jamais osé faire avant… et ça fonctionne bien !

 


*Ouvrage reçu gratuitement dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Retz qui consiste à chroniquer si je le souhaite et comme je le souhaite des ouvrages que je choisis. Outre l’exemplaire offert, les éditions Retz ne me versent aucune rémunération. Je ne suis donc pas une vilaine-grosse-méchante corrompue par l’appât du gain. L’avis émis sur chaque ouvrage n’engage que moi et n’est pas soumis à validation par mon partenaire.*

Lutin Bazar
Lutin Bazar

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’aime beaucoup l’idée de la coopération dans la classe plutôt que la compétition!
    Pour ma part, j’utilise l’agenda coop avec mes CP-CE1. Il s’utilise comme un agenda normal pour y noter les devoirs mais propose en + une activité de coopération ou de réflexion sur le groupe classe par jour. On peut en + faire des activités proposées pour la semaine. C’est un peu preneur de temps au début mais on y gagne vraiment sur le long terme : climat de classe + serein et efficacité + importante dans le travail car c’est + calme.
    Il s’achète auprès des coopératives OCCE, une version collective maternelle, une version individuelle cycle 2, une version individuelle cycle 3.

    Merci pour toutes tes recherches et tous les documents que tu mets en ligne.
    Adeline

Laisser un commentaire