Préparer et animer des ateliers philo

Lutin Bazar

préparer ateliers philoVoici le dernier ouvrage que j’ai pu découvrir :
Préparer et animer des ateliers philo, d’Isabelle Pouyau, aux éditions Retz.
Niveaux : de la MS au CE1

Pourquoi ce choix ?

Depuis plusieurs années j’ai envie de mettre en place des débats philo dans ma classe… mais je n’ai jamais trouvé le temps de le faire, ni trop su comment m’y prendre. Cette année, notre projet d’école est axé sur le vivre ensemble, et les heures d’A.P.C. semblent être le créneau parfait pour se lancer avec un travail en petits groupes.

Présentation de l’ouvrage :

Apprendre à philosopher, c’est apprendre à penser par soi-même et avec les autres. Au-delà des compétences transversales, notamment langagières et discursives, les ateliers philo développent chez les enfants l’estime de soi et le respect des autres, qui favorisent l’ensemble des apprentissages.

Fruit d’une réflexion et d’une pratique, cette ouvrage propose :

  • des éclairages sur la pratique philosophique à l’école : ses enjeux, ses objectifs et ses spécificités ;
  • des conseils pratiques : le dispositif spatial et temporel adéquat, le rôle de l’animateur, le rôle et les types d’inducteurs, l’organisation des séances, etc.
  • la description précise de 10 ateliers (Ca veut dire quoi « être heureux ? » Pourquoi on ne fait pas tout ce qu’on veut ? Est-ce qu’il faut toujours dire la vérité ? etc.) composée :
    d’une courte introduction précisant les problématiques essentielles soulevées par la question posée et son sens pour de jeunes enfants ;
    – du déroulement détaillé de l’atelier : alternance de temps de discussion collective et de temps d’activité individuelle ou en petits groupes à partir de supports variés (discussion autour d’albums, description et tri de photos ou de dessins, jeux de rôles à partir d’histoires oralisées, etc.) ;
    – de verbatims qui rendent compte d’échanges authentiques.
Info Depuis le 28 juin 2016, on peut acheter la nouvelle version conforme aux programmes 2016 !

Composition de l’ouvrage :

La 1ère partie de l’ouvrage est vraiment très bien faite et claire. Elle permet de comprendre le enjeux d’une telle activité et explique pourquoi ces ateliers sont bel et bien en accord avec les programmes de l’école.

Voici le détail de la 1ère partie :

  • Les enjeux de la pratique philosophique à l’école maternelle et au cycle 2 : Les enjeux fondamentaux (penser par soi-même / penser avec les autres) – Peut-on réellement parler de philosophie ? – Les enjeux transversaux (des compétences langagières / une formation citoyenne)
  • Le dispositif des ateliers philo : Le groupe d’élèves : nombre et répartition / L’installation / L’organisation des séances
  • Le contenu des séances : Les questions philosophiques retenues / La démarche / La séance inaugurale et la séance de clôture
  • Les types d’inducteurs et leur rôle
  • Le rôle de l’animateur
  • Les traces
  • Programmation

La 2ème partie est dédiée aux ateliers eux-mêmes. 10 ateliers sont proposés. Chaque Atelier est présenté ainsi : une introduction pour présenter le thème, la bibliographie, le détail des différentes séances (temps, matériel nécessaire, étapes de mises en oeuvre)

Voici les 10 ateliers proposés :

  1. C’est quoi un enfant ?
  2. Etre une fille ou un garçon, est-ce que c’est pareil ?
  3. Ca veut dire quoi « être heureux » ?
  4. C’est quoi un ami ?
  5. Qu’est-ce qui est beau ?
  6. Pourquoi on ne fait pas tout ce qu’on veut ?
  7. Est-ce qu’il faut toujours dire la vérité ?
  8. Qu’est-ce qui se passe quand on se trompe ?
  9. Pourquoi, parfois, « C’est pas juste ! » ?
  10. C’est quoi la vie ?

L’ouvrage est accompagné d’un CD-Rom qui contient tout le matériel nécessaire pour mettre en oeuvre les ateliers. Un ouvrage clé en main donc.

Vous pouvez consulter la fiche produit et des extraits de l’ouvrage sur le site des éditions Retz.


Préparer et animer des ateliers philo [150x177]Mon avis sur l’ouvrage :

Ce que j’ai aimé :

  • La lecture de la première partie m’a convaincue : je me lance dans les ateliers philo avec mes CP/CE1 !
  • L’ensemble du manuel est proche de notre vécu. En le lisant on n’a pas l’impression que c’est hors de portée, au contraire, l’ensemble est traité de manière réaliste. On sent qu’il a été testé en classe. Les verbatims sont très intéressants.
  • J’apprécie les conseils pratiques : taille des groupes, installation dans la classe, conservation des traces…
    Ces conseils ne vont d’ailleurs pas toujours dans le sens de ce que j’ai pu voir ou lire sur le sujet des débats philo et ça me correspond bien car certaines choses (comme le bâton de parole) me chiffonnaient.
    Je vois donc déjà à quoi ressembleront ces moments philo dans ma classe : pas de bâton de parole, tout le monde assis au même niveau, etc. C’est concret !
  • Le fait que des inducteurs soient proposés. Je cite l’auteure « Beaucoup d’ateliers philosophiques mis en place dans les écoles aujourd’hui n’utilisent pas d’inducteurs. Il s’agit d’un choix délibéré des animateurs qui craignent, en introduisant un album, une image, etc. de dénaturer ou, tout du moins, d’orienter la pensée des enfants. Je pense, pour ma part, que les jeunes enfants ont besoin de matériau pour développer leur pensée propre, et se positionner. Sans ce support, la plupart risquent de ressentir une grande anxiété face à la question qu’on leur pose, comme un écrivain face à une page blanche ».
    Et les inducteurs ne sont pas juste suggérés, ils sont fournis dans le CD-Rom (images, photos…).
    Info Il faudra bien entendu se fournir les albums proposés en plus du présent manuel.
  • Le fait que les enfants soient en action. Il y a des moments de discussion, mais aussi des moments d’activités, individuels ou en petits groupes (par exemple : trier des images, etc.). Cela me semble plus adapté à des enfants de CP/CE1 (l’ouvrage est d’ailleurs destiné à de jeunes enfants dès la MS).
  • Les indications temporelles étape par étape dans les fiches de séances. En gros les séances sont prévues pour 30 à 45 minutes. Personnellement je mettrai en place ces ateliers sur des temps de 30 minutes. Je verrai donc à l’usage si je fais tout et dans les temps indiqués, mais j’apprécie d’avoir une idée globale.

En bref, c’est vraiment ce que j’attendais : un ouvrage proche de nos classes, et qui donne des pistes concrètes pour mettre en place des ateliers philo avec de jeunes enfants.

Edit 01/03/16 Mon retour après utilisation :
Oups, je viens de me rendre compte que je n’ai fait aucun retour sur ce manuel ! Alors voici…
J’ai utilisé ce livre l’année dernière pour mener des ateliers philo en CP et en CE1, sur les temps d’APC. Je n’ai donc pas mis en oeuvre tous les thèmes proposés, seulement 4.
Côté démarche j’ai adoré partir d’inducteurs justement car en cycle 2, ça aide vraiment (j’ai tenté sans et c’est vraiment difficile, mais ça reste mon avis). Les questions du livre sont proches du vécu des enfants et les inducteurs (albums, images…) vraiment bien choisis. Par contre il est évident que dans la vraie vie on n’obtient pas toujours le scénario rêvé de discussion (les fameux verbatims) décrit dans le livre, hein ! Il faut faire le deuil de ça avant de se lancer ^^.
J’ai eu beaucoup de mal à mener les discussions avec mon groupe de CP… est-ce moi qui n’ai pas su m’y prendre, est-ce que ce sont mes élèves qui n’étaient pas prêts… quoiqu’il en soit le débat n’a jamais vraiment décollé et j’avais l’impression de sortir les rames à chaque séance car s’ils étaient emballés au début, la réflexion menée en aval demeurait assez pauvre (ou l’accès au langage pour la mettre en mot en tout cas).
Côté CE1, je me suis éclatée. Les thèmes choisis ont été vecteurs de discussions. Les élèves qui participaient peu étaient (presque) tous dans l’écoute, et c’est déjà bien. J’ai adoré partir d’histoires de littérature et ils se sont régalés à pouvoir donner leur avis sans que la maitresse ait ce rôle de « c’est vrai/c’est faux ». Ca les a d’ailleurs déroutés au début, car ils attendaient une validation de ma part. J’ai beaucoup aimé qu’ils rappellent des réflexions qu’ils ont pu avoir lors de ces ateliers à d’autres moments en classe.
Je rêverais d’avoir le temps de faire ce genre d’ateliers en classe de manière plus régulière (et je sais que certains enseignants le trouvent… je dis chapeau ^^).

 


*Ouvrage reçu gratuitement dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Retz qui consiste à chroniquer si je le souhaite et comme je le souhaite des ouvrages que je choisis. Outre l’exemplaire offert, les éditions Retz ne me versent aucune rémunération. L’avis émis sur chaque ouvrage n’engage que moi et n’est pas soumis à validation par mon partenaire.*

Lutin Bazar
Lutin Bazar

9 Commentaires

  1. Bonjour
    Merci pour ce partage et toutes ces explications !
    J’aurais aimé savoir ce que vous en avez pensé après plusieurs utilisations ?

    Bonne journée

  2. Et au bout de plus d’un an, quels sont tes retours sur ces ateliers philo?

    • J’ai pratiqué les ateliers philo tout au long de l’année dernière en APC. Les élèves étaient très impliqués, la prise de parole de plus en plus aisée. Pour certains, se détacher des premières réflexions pour aller plus loin a été difficile, argumenter, creuser sa réflexion, prendre en compte celle des autres… mais j’ai trouvé ça très enrichissant.
      Cette année, je fais des ateliers plus axés sur la coopération, on ne peut pas tout faire malheureusement. Mais je me relancerai dans les ateliers philo dès que j’en aurai l’occasion/le temps. Je pense qu’il est important de pratiquer ces activités régulièrement et sur la durée, je ne trouve pas ça très adapté à un atelier ponctuel sur quelques séances uniquement. Il faut laisser aux enfants le temps d’apprendre à penser et surtout le temps de s’adapter à une situation à laquelle ils ne sont pas habitués : donner son avis, l’argumenter mais surtout ne pas avoir de validation au bout, pas de bonne ou de mauvaise réponse.

  3. Attention avec les illustrations proposées, carrément sexistes dans les chapitre 3 et 6, renforçant les stéréotypes filles/garçons. Très décevant, voire choquant, après le débat proposé en chapitre 2 justement sur l’égalité fille-garçon !

  4. KREUER laetitia Reply to KREUER

    J’ai acheté le manuel mais il n’arrive que la semaine prochaine. Et dans celui que j’ai emprunté à la bibliothèque, le cd ne fonctionne pas. J’en ai besoin demain… Est-ce possible de m’envoyer les documents qui portent sur le thème 3 : ça veut dire quoi être heureux ?
    Merci d’avance !

Laisser un commentaire