Un jour, deux ours…

Lutin Bazar

Un an déjà que je n’avais rien posté dans cette rubrique… et pourtant, des livres j’en découvre tous les mois ! J’en aime beaucoup et je vous en parle via mes pages de littérature ; j’en délaisse aussi (mais ceux-là je ne vous en parle pas). Et puis de temps en temps il y a LE livre que j’ai envie de vous faire découvrir absolument.

Le dernier en date m’a donné envie de rouvrir cette rubrique de « coups de coeur littéraire » un peu désertée ces derniers mois pour cause de « pas assez de temps ».

un jour deux ours 3.jpgUn jour, deux ours…

J’ai rencontré Ghislaine Roman avec ma classe l’année dernière, lors d’un salon de littérature jeunesse. Nous avions alors lu en classe un autre livre de cette auteure : Mystère au palais. A la fin de cette entrevue, elle nous avait lu deux autres titres qu’elle a écrits. Et parmi eux : Un jour, deux ours…
J’avais immédiatement eu un coup de coeur pour cet album qui n’était, malheureusement, plus édité.
Et puis voilà, quelques mois après, le revoilà, dans un format plus grand !

Résumé : Deux ours, Igor et Samson, se rencontrent, pêchent, jouent, dansent et batifolent toute la journée ; et à la nuit tombée, ils se perdent de vue pour mieux se retrouver…

Cet album, c’est le mariage parfait entre le texte poétique de Ghislaine Roman, et les illustrations en noir et blanc d’Antoine Guilloppé (si le nom ne vous dit rien – étonnant – sachez que c’est l’illustrateur de sublimes albums comme Pleine Lune).

un jour deux ours 1 un jour deux ours

« C’était l’hiver des grands brouillards,
Les matins ressemblaient aux soirs.
A deux, les jours semblent moins longs :
Ainsi, Igor trouva Samson. »

Voici comment débute l’histoire. Une histoire de rencontre, une nuit… une rencontre entre deux ours qui deviennent amis.
Sur chaque double page, une illustration impressionnante en noir et blanc, et quelques mots, deux vers qui riment, toujours avec justesse. Seulement quelques mots qui veulent dire beaucoup plus et qui pourtant suffisent amplement. Difficile d’en dire plus, c’est vraiment l’émotion provoquée par cet album qui m’a touchée.

un jour deux ours 5

Un jour deux ours [150x177]Et la fin… toute en couleur, conclut le tout d’une superbe manière.
(Attention, spoiler !)
Au matin, les deux ours s’éveillent. L’un est brun, l’autre blanc. Qui est qui ?
La vrai question étant : est-ce si important ?…

La solitude, la rencontre, l’amitié, le besoin de l’autre, la différence… autant de richesses à explorer grâce à ce petit bijou. J’aime.


Voir aussi :Le site de Ghislaine Roman

Lutin Bazar
Lutin Bazar

9 Commentaires

  1. J’adore ce livre rencontré en 2008 pour la première fois
    J’étais en GS en stage de préparation de concours PE et je me suis régalée en seq production d’écrits.
    J’envisage de le reprendre cette année :-) avec ma classe triple niveau maternelle
    Merci pour ce coup de coeur qui m’a rappelé de bons souvenirs :-)

  2. ça donne envie… Les illustrations sont superbes ! Merci pour cette découverte.

  3. Je ne connaissais pas et ce livre a l’air magnifique !!!! Merci de nous le faire (re)découvrir !!!!

  4. Je connais Ghislaine Roman pour l’avoir eu comme IMF à l’IUFM il y a quelques années.
    C’est une femme très attachante et tu as du te régaler avec ta classe lorsque vous l’avez rencontrée.
    Elle est venue rencontrer nos élèves l’an passé car nous avions travaillé justement sur « Un jour, deux ours » avec nos 3 classes de CP. Les élèves, seuls ou à 2, ont écrit une histoire à sa manière.
    Elle a également écrit des livres illustrés par le fabuleux Tom Schamp (« Ouf ! » par exemple, sorti l’été dernier).
    C’est chouette de la voir citée sur ton blog !!!

    • Tu as dû te régaler également ^^
      Pour ma part c’était très chouette, mais trop court malheureusement, il y a un sacré monde dans ce festival et le temps consacré à chaque classe est très limité. Cela doit être beaucoup plus agréable de la voir intervenir en classe !

      • Oui, on peut vraiment parler de régal ! Tu es au calme de ta classe, c’est un moment privilégié, presque magique.
        Je comprends ta frustration. Dans notre cas, elle est intervenue dans le cadre d’un avenant car nous sommes en REP+. Nous avions donc un financement pour faire venir un auteur jeunesse.
        Cela a permis de l’avoir toute une journée pour 4 classes (les 3 CP et l’ULIS). On a eu le temps de l’interviewer et elle nous a parlé de son prochain livre, maquettes à l’appui.
        De même, elle nous a montré l’évolution de « Un jour, deux ours » : comment la conception du livre est passée de ses propres dessins à ceux de Guillopé.
        Pour les élèves, c’est presque inconcevable de rencontrer quelqu’un qui a fait un livre. C’est de l’ordre de l’impalpable.

Laisser un commentaire