Fonctionnement d’un Plan De Travail

Lutin Bazar

pdt2Voici quelques détails sur le fonctionnement d’un plan de travail dans ma classe…

 

1 plan de travail = 1 semaine

Contrairement à tous les systèmes que j’ai pu voir sur divers sites et blogs, dans ma classe il y a un PDT par semaine.

Cela pour plusieurs raisons :

  • La première c’est que je tiens à ce que tous les exercices soient sur la fiche donc pas de quoi tenir 15 jours ou 3 semaines !
  • La seconde c’est que mes élèves sont toujours contents d’avoir leur nouveau PDT, ça évite la lassitude il me semble et surtout, c’est la possibilité de « tout reprendre à zéro » quand la semaine précédente a été difficile… ça remotive !
  • La troisième c’est que le principe est de rebrasser (voir plus haut) donc j’ai besoin de faire le point chaque semaine sur ce qui est maitrisé ou pas du tout par l’ensemble de la classe afin d’ajuster continuellement.
    Alors bien sûr il y a aussi des avantages à faire des PDT sur plusieurs semaines, mais ça ne me convient pas.
  • La quatrième (après j’arrête, promis !) c’est que le PDT contient la préparation de la dictée de la semaine suivante (étude du son pour les CE1, préparations plus complètes pour les CE2). Il faut donc que le PDT change chaque semaine.

La seule chose un peu lourde c’est qu’il faut préparer les PDT tous les weekends, mais rassurez-vous, le travail est moins lourd la 2ème année. Il suffit alors de piquer dans les différents PDT suivant la nouvelle progression et les nouveaux élèves pour composer les PDT de son choix.

 

Tout sur un A3

Le but est de faire rentrer tous les exercices sur 4 pages, soit un A3 recto-verso. La petite astuce c’est d’imprimer en livret en format A3, si vous avez cette option d’impression à l’école.

Personnellement j’ai souvent des soucis avec la photocopieuse donc ça s’est transformé en 2 A4 recto-verso + un petit coup d’agrafeuse… mais bon ça marche quand même, hein !

Je me suis questionnée ici aussi et j’ai consulté plusieurs façons de fonctionner… plusieurs enseignants préfèrent les PDT type « feuille de route » avec différentes fiches à aller chercher, à remplir, à rendre, etc. C’est vrai que pour l’autonomie c’est pas mal. Mais bon… trop peur de retomber dans l’accumulation de fiches à corriger, à trier, à rendre car non terminées, etc.
Sans compter que les CE1 restent petits, il ne faut pas l’oublier.

 

pdt2.2

Un programme adapté à chacun

Chaque lundi, lorsque je distribue les PDT, chaque élève colorie les dés de son programme dans le cadre en haut, ainsi que les petits dés situés dans l’entête de chacun des exercices qui correspondent à leur programme.
Ils doivent pour cela farfouiller dans tout le PDT et ils aiment bien, ça leur permet de tout passer en revue dès le lundi matin.
Le but est de tenir son programme. En fin de semaine, on coche la case qui correspond au travail de l’élève : programme non tenu / tenu / dépassé.

Les dés n°1 et n°2 constituent le programme de base imposé à tous (le dé n°1 désignant la préparation de la dictée uniquement).
Le programme « maxi » va jusqu’au dé n°4.
Le dé n°5 correspond aux activités « bonus » que l’élève peut faire quand il a terminé tout le reste : énigme à résoudre ou coin « détente ».
Ainsi, même les élèves les plus à l’aise ne colorient jamais le dé n°5 dans leur programme. Cela permet, s’ils vont jusque là, de pouvoir quand même cocher la case « programme dépassé » dans le bilan.

L’intérêt des dés est aussi pour l’enseignant de classer les exercices par niveau de difficulté ou de priorité.
Les exercices sont à faire dans l’ordre des dés : le dé n°1, puis les dés n°2, puis les dés n°3, etc.
L’élève a cependant le choix si plusieurs exercices portent le même dé, de commencer par l’exercice qu’il veut.

Pour les élèves en très grosse difficulté qui ne peuvent pas faire le PDT donné à la classe, je compile des PDT plus légers et adaptés à eux. C’est du travail en plus, mais ils sont contents de pouvoir faire « comme les autres ».

pdt2.3Lorsque l’élève a terminé son plan de travail, il peut passer aux « activités détente ». Ces activités portent le dé n°5. Elles sont donc accessibles pour les élèves qui ont fait tous les exercices portant les dés n°1, 2, 3 et 4.
Toutefois, il est important que les élèves ayant un programme inférieur aient également accès à ces activités. Pour le coup je me base sur la qualité du travail fourni : un élève méritant qui a fait des efforts pour tenir son programme pourra faire une activité de ce type, avant d’être (si le temps le permet) poussé à dépasser son programme en réalisation un exercice portant le dé suivant… Là c’est au cas par cas.

Voir aussi : Mes activités détente.

 

Quand faire son plan de travail ?

Comme dit précédemment mes élèves font leur PDT un peu tout le temps, dès qu’ils ont fini le travail demandé. Je laisse aussi une ou deux plages horaires dédiées à ça (quand l’autre groupe est en dictée par exemple) ou si je dois faire deux découvertes, pour gérer le décalage entre les 2 groupes.

 

Tout au crayon à papier

pdt2.4

Les PDT sont à faire intégralement au crayon à papier afin que je puisse gommer ce qui est à refaire et que l’élève puisse se corriger tant qu’il le faut. C’est un avantage de ces PDT : le droit à l’erreur (voir ici pour plus de détails).
Lorsqu’il faut colorier, je leur propose de ne faire qu’un point de couleur au crayon (les feutres sont interdits) et de ne colorier complètement qu’après validation.

pdt2.5

 

Le code de couleur de correction

Sur chaque exercice, il y a une gommette blanche que je colorie lorsque l’exercice est validé selon un code couleur établi.

 

Corriger tous les jours

Je corrige les PDT tous les soirs. C’est nécessaire car certains élèves bâclent et font tout en un ou deux jours pour faire les activités « détente ». Il faut donc corriger régulièrement pour que les élèves aient toujours quelque chose à faire.

Pas de panique, la correction est assez rapide si elle est faite tous les jours. Je mets environ 30 minutes pour en corriger 18, sachant que je gomme tout ce qui ne va pas (on pourrait envisager de barrer au crayon et de laisser cette tâche aux élèves, mais je trouve ça plus clair, quand c’est effacé, il faut forcément refaire !) et que je note beaucoup de commentaires pour aider à la correction.

 

Les plans de travail partent en week-end aussi !

Mes élèves ont jusqu’au vendredi midi pour compléter leur PDT. Le vendredi midi, je corrige tout, mets les points de couleur qui finalisent l’évaluation, remplis le cadre de commentaire, mets l’éventuel tampon de félicitations… J’avoue c’est assez long mais c’est gérable.

Le vendredi soir, mes élèves mettent leur PDT dans leur pochette de travail à la maison et hop dans le cartable, avec pour mission de le faire signer pour le lundi. Les PDT contenant les préparations de dictées, il est impératif qu’ils repartent avec le weekend.

Le lundi matin, ils me montrent la signature et le PDT est archivé dans une pochette à élastiques. La pochette reste à l’école et ne part à la maison qu’à la fin de la période pour ceux qui voudraient réviser les exercices des PDT avant les bilans périodiques.


Voir aussi : La liste du matériel de mes élèves (pochettes, cahiers…).

Lutin Bazar
Lutin Bazar

32 Commentaires

  1. Tout d’abord merci beaucoup pour le partage généreux de ton travail que j’ai maintes fois utilisé ! J’ai souvent été curieuse du fonctionnement en PDT, mais n’ai jamais eu le temps ou le courage de m’y mettre… Tes infos sur ce fonctionnement donnent vraiment envie. Maintenant je suis à mi-temps… Comment se lancer dans cette aventure sans que ça redouble le temps de concertation avec ma collègue, et de préparation ? Si tu as cette expérience, ou des idées, je suis preneuse… Bon, et puis pour finir de me motiver, il faudrait d’abord que je me mette à Publisher ! Merci en tout cas !

    • Il ne faut pas espérer te lancer sans y passer du temps ça c’est certain ! Mais le temps de prep te permet d’être plus zen en classe ensuite. Et puis surtout il est fait pour les années suivantes et là, ça va vite. Par contre je n’ai jamais été à mi-temps donc je ne saurais pas te conseiller sur une mise en oeuvre à deux. Bon courage !

  2. Bonjour,
    je trouve l’idée de tes plans de travail géniale ! j’imagine qu’en classe cela permet en effet d’être plus zen ! Je commence pour la 1ère fois à la rentrée avec des cp ce1 et je me lancerai bien dans les plans de travail (si j’ai le temps de les préparer !)
    serait-il possible d’avoir un plan de travail en version modifiable ?
    Merci beaucoup pour tout tes partages, c’est vraiment de qualité ! Merci.
    Adeline

  3. Ça y est, je me lance dans les PDT… J’ai dans l’espoir secret qu’ils permettront aux élèves n’ayant pas validé leurs compétences de les valider enfin, à force d’entrainement, d’aide et de redites… Car pour moi, finies les évaluations finales, je me lance dans l’évaluation continue.
    Du coup, tes élèves arrivent à revenir sur un exercice ? Je n’arrive jamais à leur faire corriger un exercice, j’ai l’impression que je leur demande l’impossible. Mais bon, il faudra bien qu’ils en prennent l’habitude.
    Je préviens, je vais très largement m’inspirer de ton travail si clair pour faire mes premiers PDT! 🙂 Merci pour toutes tes explications et tes exemples, tu m’as mâché le travail et offert de longues heures de détente. Merci merci merci!

  4. Je profite du changement de site pour revisiter cet article qui m’a inspirée il y a presque un an à quelques jours de la rentrée !

    Après un an de PDT avec le fonctionnement que tu exposes (uniquement pour mes CE1 dans une classe de CP/CE1), je me demande tout simplement comment j’ai fait pour m’en passer les années précédentes !! Ça a énormément amélioré ma gestion de classe, et déculpabilisée de passer tant de temps avec les CP (surtout en début d’année).
    Mes CE1 se sont vraiment investis dans ce travail. J’ai constaté des progrès par rapport aux années précédentes sur certaines notions un peu compliquées en maths, grâce aux PDT. J’apprécie que les élèves apprennent à revenir sur leurs erreurs et à chercher pour bien se corriger. Parfois en fin de semaine, quand ils voient arriver le vendredi midi où ils vont devoir rendre leur PDT avant « validation et commentaire », nous prenons un moment où ils le terminent et je suis disponible pour les aider, et ils cherchent dur ! J’apprécie de pouvoir leur donner des indices au cours des corrections de la semaine.

    Les CP m’ont réclamé plusieurs fois pour en avoir eux aussi ! (mais pas le temps, je pensais les mettre en place mais je change d’école pour un CP/CE2 donc… les PDT CP attendront un an de plus!).

    Quant aux parents, ils ont apprécié d’avoir cet aperçu hebdomadaire des réussites et difficultés de leur enfant et de pouvoir retravailler à la maison ce qui posait problème (pour ceux qui le souhaitaient), sur de vrais exercices proposés par la maîtresse.

    MERCI Lutin pour ce fonctionnement qui me convient parfaitement !

  5. Bonjour, et encore merci pour tout ce que tu partages, ton site est une vraie mine d’or!
    Je serai cette année en CP-CE1 et je pense utiliser ton fonctionnement pour le PDT. J’aurais une petite question concernant les dés : en fait ce sont les élèves qui se gèrent? Ils colorient en haut puis ensuite ne font que les exercices qui correspondent aux numéros des dés coloriés en haut?

    Merci encore

  6. Franchement, merci pour ces explications, c’est limpide…et ça donne envie. Je demarre une année avec des CM1 /cp et je pense que ça pourrait très bien m’aider à gerer cette classe aux niveaux bizarres… J’ai lu bcp de choses sur les plans de travail sans jamais vraiment comprendre la mise en oeuvre, heureusement que lutin bazar est là !!

    • Contente de savoir que mes explications sont claires ^^ ce fonctionnement n’est pas fidèle au concept du plan de travail comme l’entend la PMEV, c’est peut-être plus facile de s’y projeter. Même si la PMEV a certainement de bons côtés à creuser.

  7. faivre mathilde Reply to faivre

    Bonjour!

    Merci beaucoup pour tout ce travail partagé!

    Depuis l’année dernière, j’utilise les PDT, ce qui est fantastique pour différencier les activités de réinvestissement (j’ai toujours 6 à 7 niveaux différents).

    Je trouvais cela assez gérable avec des cp/ce1/ce2 mais j’avoue que cette année, avec des cm1/cm2, la charge de travail est assez conséquente. De plus, ils ne réussissent pas à terminer leur PDT hebdomadaire alors qu’ils ont 1h30 dans la semaine uniquement consacrée à cela…

    Peut-être est-ce moi qui en demande trop mais je commence à fatiguer… Et pourtant, quel super outil !!!

    Avez-vous des astuces pour corriger plus rapidement?
    Merci beaucoup!

  8. Bonjour
    je débute, et comme tout débutant, je pompe. Alors merci infiniment. J’ai une question peut être idiote : est ce que ces PDT se substituent totalement ou en partie aux « fiches » classiques que tu peux donner aux élèves, ou est-ce exclusivement du travail en autonomie sur le temps « libre » ? Dis autrement, tu prépares tes PDT hebdo en liens avec les notions que tu vas aborder pendant la semaine, ou exclusivement sur des notions abordées précédemment ? Merci d’avance, et merci pour le boulot.

    • Non les PDT ne se substituent absolument pas au travail sur le cahier du jour.
      Sur les PDT ce ne sont que des révisions des notions abordées les semaines précédentes pour étaler et consolider leur apprentissage.
      Du coup les PDT se font lorsque le travail prévu est terminé, donc en autonomie, mais aussi sur une ou deux plages dédiées par semaine (sinon ça fait trop).

  9. stéphanie levesque Reply to stéphanie

    bonsoir,je suis très intéressée par ton fonctionnement avec ces plans de travail et compte me lancer à la rentrée prochaine, surtout que je vais sans doute avoir un ce1-ce2! pourrais-tu me faire parvenir si possible, une version de ton plan de travail modifiable? merci beaucoup.
    phanie.

  10. Bonjour !

    Je trouve tes PDT vraiment chouettes !
    Quel logiciel exactement utilises tu pour que ça soit si joli ? (par exemple le post-it de la préparation de dictée est une excellente idée).

    Merci d’avance 🙂

  11. Bonjour Luthin Bazar,
    Merci beaucoup pour ces explications claires et inspirantes de tes PdT! C’est une mine de bonnes idées et ça m’aide à m’imaginer comment faire fonctionner cela en classe.
    J’ai tout de même encore une question concernant la correction. Quand tu gommes une ou des mauvaises réponses, les élèves ont-ils ensuite une aide pour la correction? A la fin de semaine y a t-il des fiches d’auto-correction mises à leur disposition ou une correction collective de faite?
    Comment procèdes-tu pour remédier à un exercice peu réussi par exemple?

    Encore merci!

  12. Cécile Frendo Reply to Cécile

    Bonjour,
    D’abord un grand merci pour ce blog dans lequel je ne trouve que de bonnes idées. J’ai adopté ce système de PDT dans mon CP/CE2, en essayant de suivre tes conseils à la lettre et j’y ai trouvé énormément d’avantages. L’année d’après j’ai eu un CM1 avec un effectif chargé et j’ai dû alléger le dispositif pour plusieurs raisons: pas le temps de corriger 29 PDT le vendredi midi, les élèves le faisaient donc entre le lundi et le jeudi, avec moins d’exercices. Ras le bol des chiures de gomme sur la table de ma cuisine, ils ont donc écrit en bleu et corrigé en vert, ce qui ne leur donnait l’occasion de revenir sur leur travail qu’une seule fois.:( En simple niveau, c’est moins évident à utiliser, j’avais tendance à rajouter un exercice sur la leçon du jour pour les élèves les plus rapides, ils ne prenaient donc pas leur PDT.
    Je réfléchis à comment faire cette année, avec 27 CE2, En donnant la préparation de la dictée à part, je peux donner le PDT du lundi au lundi suivant, je pourrai donc finir les corrections le weekend et ils le feront signer pour le mardi.
    C’est un excellent outil pour revenir sur les notions apprises, pour apprendre à se corriger, pour avoir envie de progresser, certains s’étant pris au jeu de la course aux pastilles bleues. Et les parents adhèrent. Merci encore.

    • Merci pour ton retour intéressant ! J’aime savoir ce que les gens font à partir de ce qu’ils trouvent ici.
      Ce fonctionnement sauve mon organisation en double niveau, mais il faut sans doute l’adapter en simple niveau. Pourquoi ne pas fonctionner sur 2 semaines ?
      J’ai moi-même un peu allégé cette année avec 3 pages d’exos au lieu de 4 pour laisser plus de temps au coin détente.
      Je vais voir comment ça se passera dans mon CE1/CE2 l’année prochaine.

  13. Bonjour,
    Un grand merci pour ce travail qui me donne ENFIN une description claire de ce qu’est le plan de travail et surtout comment le mettre en place. Ayant un double niveau CP/CE1, je vais le mettre en place pour les CE1 et établir quelque chose de plus « light » pour les CP (afin de conserver les moments de détente comme tu le dis).
    J’avais juste une petite question concernant les programmes et les dés. Ce sont les élèves qui les définissent le lundi en fonction des exercices donnés ou le PE ?

    Je te remercie encore pour tout le travail que tu fais et qui permet à des T1 comme moi de s’en sortir !

    • Je t’invite à lire les commentaires de cet article qui répondra je pense à toutes tes questions.

      Personnellement en CP/CE1 je ne faisais de PDT que pour les CE1. Je n’ai pas réussi à m’y tenir pour les CP, sachant qu’en plus certains mettaient énormément de temps à faire ne serait-ce que les exercices imposés dans les fichiers de lecture et maths.
      Mais tout dépend des classes et des élèves !

  14. Un grand merci pour cette présentation du plan de travail.

    J’ai 4 CP et 17 CE1, en effet il faut bien occuper utilement et efficacement les CE1 lorsque je suis avec les CP.

    J’ai lu tous tes articles concernant les plans de travail. C’est décidé, je commence demain matin. Je viens de terminer mon premier PDT, en m’inspirant de ton exemple. Comme je fais aussi la dictée de mots le lundi matin j’ai gardé aussi l’idée de l’entraînement dictée.

    Il est beaucoup plus simple cependant : une feuille A4 recto-verso et trois niveaux de priorité. Déjà pour voir si j’arrive à faire fonctionner ce système, et jauger de la faisabilité du contenu par les élèves. Si ça fonctionne bien j’envisagerai de rallonger.

    Comme nous terminons la classe le vendredi midi, je vais leur donner jusqu’au jeudi soir, afin de pouvoir terminer correctement les corrections.

  15. Bonjour,
    Merci pour tout ces documents et ces explications qui donnent très envie de se lancer!! Mais j’ai un problème : je ne suis dans ma classe de CP/CE1, qu’un jour par semaine donc j’essaie de trouver une sorte de compromis. Pensez-vous qu’un plan de travail sur deux journées (soit deux semaines) avec un rendu échelonné (1 semaine les CP et l’autre semaine les CE1) soit envisageable? Puis-je y intégrer des exercices d’entrainement de notions en cours? au moins pour les élèves les plus performants? Bien sur le nombre d’exercices demandés sur deux jours serait beaucoup moins importants et seulement axés sur les notions travaillées avec moi.
    Merci beaucoup

    • Sincèrement, je ne me lancerais pas dans des PDT pour un jour par semaine… adapte le nombre d’exercices que tu donnes ou bien leur degré de difficulté, au niveau de tes élèves. Cela me semble suffisant sur une journée !

  16. Merci pour toutes ces informations. Est-ce que tu pratiques toujours le PDT de cette façon ?

    • Eh bien cette année j’ai changé d’école. En arrivant à la rentrée, j’ai mis les PDT en place, comme à mon habitude. Et puis il se trouve que :
      1. Mes élèves avancent très bien cette année donc peu de différences de niveaux (c’est rare…).
      2. Les nouveaux programmes permettent de faire énormément de choses en commun en CE1/CE2 donc beaucoup moins besoin de décaler les plages horaires et une gestion du double niveau facilitée (par rapport au double niveau CP/CE1 que j’avais depuis 4 ans, ou par rapport au CE1/CE2 à l’heure des anciens programmes).
      Au final j’ai arrêté à la Toussaint car mes élèves n’avaient pas besoin de plusieurs semaines de renforcement pour chaque notion. Résultat, on avançait plus rapidement que les années précédentes ce qui fait qu’ils n’avaient pas vraiment le temps de faire leur PDT – ou alors uniquement les plus rapides, pour qui c’était de la révision inutile. De plus j’ai des élèves très bons lecteurs qui dévorent les livres cette année, et qui n’attendent que ça : avoir un moment de libre pour lire. Alors comme ils avancent bien cette année, je leur donne peu de travail en autonomie et leur laisse du temps libre pour les livres et les jeux.
      J’ignore si l’an prochain le profil de ma classe sera similaire… au final, je me rends compte que c’est un fonctionnement qui marchait super bien jusque là avec des classes très hétérogènes qui nécessitaient un max de différenciation… J’avais beaucoup d’élèves en difficulté jusque là. Mais, c’est comme tout, ce qui marche quelque part n’est pas forcément adapté ailleurs, en fonction du profil des élèves. Raison pour laquelle je précise bien que c’est un fonctionnement qu’il faut murir en fonction de son profil de classe.

  17. Un immense merci pour vos ressources extraordinaires ! Je vais plonger en septembre dans les plans de travail et suis en recherche de ce qui correspondrait le plus au profil de ma future classe et je m’enrichis de chaque explication et de chaque exemple ! Bonnes vacances !

Laisser un commentaire