Alma et les trésors de l’océan

Lutin Bazar

Alma et les trésors de l'océanAprès avoir déniché les petites histoires de baleines dont je vous ai parlé hier, j’ai continué ma tournée des librairies malouines. Bien décidée à trouver d’autres livres sur la mer. Et plus particulièrement, la protection des océans.
Et sur quoi suis-je tombé ? Encore un petit trésor !
Et je ne dis pas ça seulement parce que le titre tout en dorures scintille au soleil ! ^^

 

Alma et les trésors de l’océan

Un livre écrit et illustré par Lara Hawthorne.

Résumé : Alma vit heureuse sur une barrière de corail pleine de couleurs et de vie. Au gré de ses déambulations, elle aime y ramasser de petits trésors… Mais au fil des années, Alma voit l’océan changer. Des objets étranges s’échouent sur le récif. Un jour, Alma réalise qu’elle est seule dans la cité de corail. Commence alors pour elle un drôle de voyage, au terme duquel elle fera une merveilleuse rencontre ! Une histoire pour sensibiliser les enfants à la préservation des océans.

Alma et les trésors de l'océanDéjà, à la lecture du résumé, je me suis dit : Banco !

Et puis le livre en lui-même, une merveille.
Un grand format et une couverture cartonnée recouverte d’un papier grainé. Le titre en lettres dorées. Des pages en papier épais, mat.
Je sais que ça ne fait pas la qualité d’une histoire, mais je suis sensible aux beaux livres.

Voici l’introduction qui figure sur la page de titre :

Ceci est l’histoire d’un poisson nommé Alma. Un poisson qui depuis cent ans vit sur un récif de corail. Plus les années passent, plus Alma voit l’océan changer. Ses aventures s’inspirent du voyage d’un véritable poisson, un sébaste à oeil épineux qui fut repêché au large de l’Alaska et vécut jusqu’à l’âge de deux cent cinq ans.

Rassurez-vous, inutile de savoir ce qu’est un sébaste à oeil épineux pour suivre l’histoire. Toutefois, je n’ai pas pu m’empêcher de faire une petite recherche sur ledit animal. C’est intrigant. Mais revenons à nos moutons (poissons ?).

Alma corailL’histoire commence dans une magnifique cité de corail. [Si vous avez déjà eu l’occasion de faire de la plongée dans les mers chaudes, cela vous rappellera des souvenirs.]

Alma y vit heureuse, dans un vieux coquillage. Collectionneuse de beaux objets, elle se déniche un trésor chaque année, pour son anniversaire.

Mais plus le temps passe, et plus la mer se remplit d’objets bizarres. Il s’agit bien entendu de déchets, qui jonchent peu à peu les fonds marins… La vie y devient tellement difficile que tous les animaux désertent.

Alma bouteilleLe jour de son anniversaire, Alma s’aperçoit qu’elle est seule dans la cité de corail. Elle est triste mais ne s’avoue pas vaincue : elle part, plus loin que d’habitude, à la recherche d’un petit trésor à ajouter à sa collection…

Elle finit par dénicher une perle, qui repose dans un très étrange coquillage… Peu importe, le petit poisson est déterminé.
Vous devinez ce qu’il se passe alors ?

La pauvre bête se retrouve enfermée dans une bouteille en plastique, qui dérive, dérive…

Alma sauvéePar chance, une petite fille repêche la bouteille et vient en aide à Alma. Elle lui fait la promesse de la relâcher, lorsque l’océan sera assez sûr pour elle.

Et l’enfant va tenir promesse. Elle remue ciel et terre pour faire bouger les consciences. Grâce à l’histoire qu’elle raconte, la ville entière se met à l’oeuvre pour redonner à la mer son éclat d’avant. Les déchets ramassés, Alma peut recouvrer la liberté et retrouver son récif. Récif qui se repeuple peu à peu de sa faune.

Cet album estampillé d’un macaron “une histoire sur la protection des océans” tient bien ses promesses. 

L’histoire est jolie et bien construite. Il y a une vraie structure narrative, un personnage central, un cadre bien posé, des rebondissements. On prend plaisir à suivre les aventures d’Alma. 

Évidemment, la fin est un brin utopique, mais le message passe clairement !
Au-delà de l’importance d’agir pour protéger les océans, les enfants comprendront qu’il est vraiment important de parler de l’environnement autour de soi pour sensibiliser les autres.

Les illustrations sont éclatantes de couleurs et remplies de petits détails. C’est quelque chose que j’adore dans les albums : pouvoir puiser des informations complémentaires au texte dans les illustrations.

espèces récif de corailÀ la fin de l’ouvrage, l’auteur a ajouté une double page documentaire qui reprend quelques-unes des espèces emblématiques qui peuplent la barrière de corail (et les illustrations de l’album).

Acheter AlmaEnfin, une dernière page “Protégeons nos océans” sensibilise aux dégâts causés par le plastique.
Elle se termine par 5 idées simples à mettre en place au quotidien pour que l’enfant puisse se sentir acteur de la défense des océans.

Un album magnifique et pédagogique, parfait pour le cycle 2. On pourra bien entendu le lire dès la maternelle.
Fraichement sorti en mars 2020, Alma et les trésors de l’océan est à découvrir aux éditions Larousse Jeunesse.

Et pour ceux qui le préfèreraient en V.O., il existe en anglais sous le titre original Alba the Hundred Year Old Fish

Lutin Bazar
Lutin Bazar

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour vos partages et découvertes en littérature! Je me suis lancée dans un projet sur la biodiversité cette année et j’hésitais à étendre le projet aux océans mais je crois que je vais le faire. Je voulais partager avec vous ce petit livret que j’avais trouvé…peut être que cela pourrait vous être utile…https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Questionner_le_monde_/69/6/LIVRET_ENSEIGNANT_1302696.pdf
    Voilà bonne journée et au plaisir de lire vos découvertes…

Laisser un commentaire