Une baleine sur la plage de Saint-Malo

Lutin Bazar

une baleine sur la plage de Saint-MaloL’année prochaine, j’ai envie de mettre le cap sur le monde marin !
Découvrir les océans, les animaux marins et les espèces menacées, les littoraux et leur préservation… 
En me promenant dans les rayons d’une librairie locale, j’ai fait la jolie trouvaille que voici…

 

Une baleine sur la plage de Saint-Malo

Un livre de Roger Judenne, illustré par Christophe Besse.

Résumé : Certaines sont bleues, d’autres blanches. Elles se laissent approcher par les enfants et recueillent les naufragés. Elles charment les marins par leur chant ou exaucent les vœux les plus fous. 
Onze histoires pour monter sur le dos des baleines et découvrir les mers du monde. Aventures et humour garantis !

Il ne s’agit donc pas d’un roman, mais d’un recueil de onze histoires.
Onze histoires dans lesquelles les baleines sont à l’honneur, qu’elles soient héroïnes ou personnages clés. Tantôt drôles, tantôt touchants, ces onze courts récits nous embarquent dans des aventures originales qui se lisent avec plaisir et facilité.

Je vous laisse parcourir les onglets ci-dessous si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur chaque histoire.

1234567891011
Sur la plage de Saint-Malo

En s’approchant de la plage, une baleine rencontre un petit garçon. Entre eux nait une amitié pleine de tendresse. Mais une baleine, ça fait des vagues… La présence de l’animal n’est pas du gout de tout le monde. Le maire fera tout pour se débarrasser du cétacé.
C’est sans compter sur la force des sentiments…

Star de cinéma

Maloune la baleine bleue a une obsession : devenir vedette de cinéma. Pour cela, elle est prête à tous les sacrifices : s’affamer et s’astreindre à un entrainement physique intensif. Cela lui permettra-t-il de se faire repérer ? Rien n’est moins sûr…
Une belle leçon de vie sur les diktats de la société et l’acceptation de soi.

Le trésor de la baleine blanche

Pour échapper au capitaine d’un baleinier, une baleine blanche passe un marché avec lui : s’il lui laisse la vie sauve, elle lui indiquera l’emplacement d’un trésor. Mais l’avare le dilapide bien vite et s’estime lésé. À trois reprises, et sous la contrainte, il obtiendra de la baleine des trésors de plus en plus gros… jusqu’à ce que la maligne lui donne une bonne leçon.
Un récit qui amène à réfléchir sur la nécessité de profiter de ce que la vie nous offre sans chercher à avoir toujours plus.

La famille du baleineau

À cause d’une tempête, un tout jeune baleineau se trouve séparé de sa famille. Il est recueilli par une troupe d’otaries, phoques et autres lions de mer. Mais le pauvre baleineau, victime de maltraitance, vit un enfer. Lors d’un spectacle organisé par la troupe, il se trouve une fois de plus mis à l’écart. Qui eut cru que cette mésaventure lui permettrait de retrouver l’estime de tous, mais aussi sa famille ?
Une histoire pour parler de la tolérance et des potentiels de chacun.

Une baleine à Paris

Parmi les sardines qu’il a achetées pour son diner, un homme trouve un tout petit baleineau encore vivant. Il décide de l’installer dans un aquarium et entre eux nait une jolie complicité. Mais l’animal grandit : de l’aquarium, il passe à la baignoire ; puis au bassin du jardin du Luxembourg ; puis à la Seine… jusqu’à ce que l’homme doive se résoudre à l’évidence…
La fin poétique conclut à un retour de la baleine dans son milieu naturel.

La baleine à bosse rose

C’est l’histoire d’une baleine fort prétentieuse qui doit sa célébrité à la couleur de sa bosse. Mais pour que celle-ci reste rose, elle doit manger des tonnes de crevettes chaque jour. Devenue trop grosse pour accéder aux lagunes dans lesquelles ces crustacés vivent, elle embauche une ouvrière. La cruelle baleine trouve une ruse pour ne pas avoir à payer son ouvrière. Celle-ci se plaint à ses soeurs qui essaieront à tour de rôle de la venger.
L’avarice et la prétention sont de bien vilains défauts. Mais tel est pris qui croyait prendre…

Le phare des baleines

Dans un phare vit un vieux gardien, rongé par la solitude. Quand une baleine passe par là, il lui demande de lui tenir compagnie. Celle-ci fait tout ce qu’elle peut pour le divertir… mais rien n’y fait. La tristesse de l’homme finit par contaminer l’animal, qui pousse une longue plainte. 
Ne dit-on pas que le chant des baleines a des pouvoirs  ?
Un récit aux airs de légende qui donne envie de croiser la route des baleines.

Sur le dos de la baleine

Le mousse d’un grand voilier tombe à l’eau. Il est sauvé de la noyade par une baleine qui le dépose sur une ile. Mais le garçon s’y ennuie alors elle le dépose sur un bateau. Exploité par le capitaine, le mousse décide de reprendre la mer sur le dos du cétacé. Ensemble, ils font le tour du monde et un lien fort les unit… Un lien assez fort pour qu’aucun endroit ne vaille jamais la peine d’y être déposé.
Un voyage sans fin avec l’amitié pour carburant.

Le pêcheur et la baleine

Une baleine échouée sur une plage est sauvée par un pêcheur. Pour le remercier, elle lui propose d’exaucer un de ses souhaits. L’humble pêcheur décline sa proposition, mais c’est sans compter sur sa femme qui le rappelle à l’ordre. Il retourne voir la baleine et lui demande une barque. L’homme est amené à sauver une seconde fois l’animal. Poussé par sa femme qui en veut toujours plus, il lui demande alors un chalutier. Mais la troisième fois que l’homme se trouve face à la baleine, il lui refuse son aide. Il en paiera le prix…  
Quand le génie de la lampe prend des airs de cétacé, ça donne ça !

La ruse de la baleine

Mac Henfer, le chasseur de baleines, s’est mis en tête de manger Mordori, la mythique baleine bleue mâle. À plusieurs reprises il le tient au bout de son harpon. Mais Mordori est fort, très fort ! Il s’en sort à chaque fois… Le chasseur est tenace et finit par réussir à prendre la bête. Heureusement, la baleine n’est pas seulement forte, elle est aussi très rusée.
Quand la force de l’esprit supplante celle des muscles.

Le refuge des naufragés

Le narrateur rencontre Joseph, un vieux marin qui lui conte une histoire extraordinaire. Enfant, il est embarqué comme mousse à bord d’un bateau de pêche. Malheureusement, une tempête retourne le bateau. Joseph est recueilli par une belle dame qui prend soin de lui jusqu’à ce qu’il recouvre ses forces. Il se croyait dans la cale d’un navire, mais la dame finit par lui révéler où ils se trouvent… Avez-vous deviné quel est ce fameux refuge des naufragés ? Geppetto pourrait vous le dire !
Histoire vraie ou inventée ? Les anciens gardent toujours leurs secrets…

J’ai eu un coup de 💙 pour ce petit livre !
Et pas seulement parce que je suis amoureuse de Saint-Malo. J’ai adoré découvrir chacune de ces petites histoires.

Sur la plage de Saint-MaloRoger Judenne est plein d’imagination et nous offre onze portraits de baleines toutes plus attachantes les unes que les autres. Le lecteur navigue (c’est le cas de le dire) entre les émotions des personnages et ses propres émotions. On s’émeut, on s’attendrit, on s’insurge… 

Chaque histoire offre la possibilité de discuter avec les enfants de valeurs essentielles comme la tolérance, l’entraide, la reconnaissance, la bienveillance… 
Mais ce sont aussi des portes ouvertes pour aborder des sujets environnementaux comme la pêche intensive et la préservation des espèces.

Sur la plage de Saint-MaloDans ce livre, les enfants découvriront plein de choses sur les baleines : leurs lieux de vie, leur morphologie, leur alimentation… Mais aussi que “baleine” n’est que le générique derrière lequel se cachent une multitude d’espèces.
Ils rencontreront aussi d’autres animaux marins : des poissons, des otaries, des lions de mer, des phoques…
Ça donne envie d’approfondir ses connaissances et de faire des recherches.
À ce sujet, saviez-vous que l’otarie et le lion de mer appartiennent à la famille des Otariidés, alors que le phoque et l’éléphant de mer sont des Phocidés ? (On n’a jamais fini d’apprendre !)

Ce livre amène également à parler des métiers de la mer (pêcheur, gardien de phare…) et des bateaux (barque, voilier, chalutier, baleinier…).

C’est sans fin… Vous l’aurez compris, à travers la fiction, on enrichit ses connaissances du monde marin, mais aussi son lexique. Et pas qu’un peu car l’auteur n’est pas avare en adjectifs de toutes sortes !

Sur la plage de Saint-MaloJe termine en saluant Christophe Besse, dont je connaissais déjà le coup de crayon. Il a illustré de nombreux ouvrages et a un style bien à lui, qui m’avait marquée à la lecture de La Puce, détective rusé et Le vrai prince Thibault. J’adore ses illustrations vivantes et détaillées. 

Petite précision : je me suis questionnée sur l’illustration de la couverture qui est vraiment différente dans le style.
À juste titre puisqu’elle a été réalisée par un autre illustrateur : Sess.
J’avoue que c’est cette baleine qui sourit de tous ses fanons qui a attiré mon oeil chez le libraire !

Une baleine sur la plage de Saint-MaloUne baleine sur la plage de Saint-Malo est au format poche. Il a été édité la première fois en 2001 aux éditions Rageot. Si je ne me trompe pas, il en est à sa 4ème réédition. Comme quoi, on peut découvrir des pépites des années après leur sortie !

Ce livre est conseillé à partir de 8 ans. Je confirme qu’il sera parfait pour mes CE2. Hâte de leur faire découvrir !

Lutin Bazar
Lutin Bazar

3 Commentaires

  1. Merci pour ce partage. Je ne connaissais pas ce livre.
    Je me laisserai bien tenter pour mes ce2 aussi!
    Tu repars en ce2?
    Comment comptes tu travailler ce livre: lecture offerte, lecture compréhension questionnaire…?

  2. CE1/CE2 aussi à la rentrée je pensais partir sur le théme de l’écologie et de la protection de la nature. Tes sélections de livres sur les océans sont donc top pour moi 🙂
    Merci pour ce partage.

Laisser un commentaire