Autour des insectes

Lutin Bazar

En sciences, c’est la grande aventure de l’élevage de chenilles en ce moment… en lien avec ceci, voici donc quelques idées de livres autour des insectes, et plus particulièrement des chenilles et des papillons, ainsi que des abeilles.
Pas si facile que ça de trouver des albums intéressants ayant pour thème les insectes (et surtout la métamorphose des papillons). Comme d’habitude, je ne vous fais part que de ceux que je possède… mais si vous en avez d’autres à me conseiller pour un éventuel futur achat, n’hésitez pas à me les indiquer !

 

Les albums

la-princesse-et-les-insectesLa princesse et les insectes, Jennifer Dalrymple

Résumé : Lors d’une escapade en forêt, la princesse Lila contrarie le peuple des insectes. Du coup, ceux-ci se fâchent et s’en vont. C’est la pire des catastrophes. Sans les insectes, qui s’y activent jour et nuit très utilement, la forêt se meurt. Et dans une forêt morte, les hommes ne peuvent plus vivre…
La coupable réussira-t-elle à réparer ses torts et à restaurer les équilibres naturels ? Elle doit faire vite. Chaque jour compte. Heureusement, ses deux marraines vont lui venir en aide, et ce sont des marraines qui ne ressemblent à nulle autre.

Un joli conte bien illustré sur un sujet d’actualité : la préservation des insectes si utiles à la nature.
Attention, il y a beaucoup de texte, écrit assez petit et pas mal de vocabulaire donc trop difficile pour être étudié au cycle 2 ; je compte le lire en lecture offerte.
Par contre c’est un conte à travailler au cycle 3, où l’étude d’albums se fait plus rare.


rosille-la-chenilleRosille la chenille, Céline Lamour-Crochet

Résumé : A l’abri sous une feuille d’arbre se trouve un petit oeuf, un tout petit oeuf blanc. Par une matinée ensoleillée, le petit oeuf se met à bouger puis à se craqueler. Une minuscule chenille, Rosille, pointe alors le bout de son nez…

Une histoire parfaite pour découvrir la métamorphose des chenilles aux cycles 1 et 2.
L’histoire est joliment racontée, simplement mais de manière complète (on retrouve les différentes étapes de la croissance d’une petite chenille qui ne fait que manger, puis sa transformation en chrysalide et en papillon).
Les illustrations aux couleurs vives sont magnifiques, poétiques. Il faudra bien sûr compléter par des apports plus scientifiques, mais c’est vraiment un bel album !

Voir aussi : Mon article sur l’auteur


la-folle-journee-de-celesteLa folle journée de Céleste, Chen Jiang Hong

Résumé : Le jour se lève sur la garrigue. C’est un beau matin de mai. Céleste, un petit papillon aux ailes couleur de ciel cherche un endroit où butiner tranquille. Toutes les fleurs semblent déjà occupées. Les guêpes et les abeilles vrombissent dans tous les sens, et à l’instant, Céleste a bien failli être heurté par un bourdon. Mais il lui faut aussi faire attention aux toiles d’araignée, aux lézards et aux filets des amateurs de papillons !

Cet album est magnifique ! Les illustrations sont toutes faites à l’encre de Chine avec des couleurs très « naturelles ». On se régale à chercher dans ces dessins toutes les petites bêtes dissimulées un peu partout.
Ce n’est, à mon avis, pas un album à étudier au sens propre (peu de texte, pas de réelle intrigue) mais à faire découvrir en classe pour le plaisir !


la-pomme-et-le-papillonLa pomme et le papillon, Iela et Enzo Mari

Résumé : Qu’y a-t-il, caché là, dans le coeur de la pomme ? Un petit oeuf ? Oui, et c’est un bébé chenille qui en sort. Il faut que la chenille mange la chair de la pomme pour pouvoir grandir et, un beau jour, passer sa tête à l’extérieur. Et puis il faut qu’elle tisse un fil pour pouvoir quitter la pomme et s’installer confortablement sur une branche. Ensuite, il faut qu’elle tisse un cocon pour s’y cacher et se transformer… en un papillon qui sortira au printemps. Puis il faudra que le papillon aille butiner la fleur du pommier pour déposer, au cœur de ce qui sera bientôt le fruit, un petit oeuf…

Attention, le résumé est juste là pour vous donner une idée du contenu car c’est un album sans texte !
2 ou 3 couleurs par page uniquement, un graphisme très épuré. On suit au fil des pages les étapes de développement de l’oeuf au papillon, à l’oeuf…
Excellent support de production d’écrit selon moi, je pense l’utiliser en fin de séquence de sciences pour résumer à l’écrit tout ce qu’on aura pu observer.


la-promesseLa promesse, Jeanne Willis

Résumé : Un têtard et une chenille tombent amoureux. Sans réfléchir, le têtard promet à la chenille de ne jamais changer. Mais il est des promesses qu’on ne peut tenir…

A chaque nouvelle visite, le têtard a changé un peu plus. La chenille, vexée et triste, ne vient plus le voir et tombe dans un profond sommeil. Lorsqu’elle se réveille, elle aussi a changé, c’est devenu un joli papillon. Elle se met en tête de retrouver le têtard qu’elle n’a pas vu depuis longtemps… mais les grenouilles, c’est la vie, mangent les papillons…

Une jolie histoire d’amour impossible qui ne se termine pas bien et ça, ça change un peu !

Le livre se tient en format paysage. Sur la page du haut le monde de la chenille, sur la page du bas celui du têtard, ce qui donne un jeu de miroirs vraiment sympa.


la-chenille-qui-fait-des-trousLa chenille qui fait des trous, Eric Carle

Résumé : Pour se nourrir, la petite chenille fait des trous dans les fruits qu’elle dévore. Jusqu’à ce qu’elle se transforme en un magnifique papillon.

Bon… je n’en dis pas plus, ce livre doit être dans presque toutes les écoles de France (et au-delà). Régulièrement étudié en maternelle, et en anglais pour les plus grands, il n’en reste pas moins très beau et mes élèves ont toujours autant de plaisir à le lire et le relire, même à 7 ans !

D’autres titres du même auteur qui mettent en scène des insectes : L’araignée qui ne perd pas son temps, la coccinelle mal lunée, Le grillon qui n’a pas de chanson.


doudou-la-chenilleDoudou la chenille, Olivier Lhote

Résumé : Dans le nid de madame Alouette, Lulu l’oisillon vient de naître. Sous ses pattes, il sent quelque chose remuer… C est doux, ça picote : c’est une chenille ! – Tu es rigolo, toi. Tu seras mon doudou ! Lulu le petit oisillon a choisi une chenille bleue comme doudou. La chenille n’a pas très envie de rester coincée sous une aile, mais elle préfère encore être un doudou qu’être mangée !…

Ce n’est pas un chef d’oeuvre de littérature, il est plutôt pour les petits de maternelle (même si je le lirai en lecture offerte à mes CP/CE1 quand même), ok… mais j’avais tellement craqué que je vous en touche un mot ici.
L’histoire est toute mimi, il y a de l’humour et les illustrations sont toutes réalisées en tissu !


le-merveilleux-voyage-de-la-petite-abeilleLe merveilleux voyage de la petite abeille, Britta Teckentrup

Ajout 31/10/16 Résumé : Le jour se lève sur la prairie. Une petite abeille, rayée de noir et d’or, s’envole…
La vie d’une abeille n’est pas de tout repos ! Elle doit voyager de fleur en fleur pour butiner leur précieux nectar. Mais ce n’est pas fini, elle vole aussi, traversant la nature et ses habitants.

Sorti ce moi-ci, cet album est la nouvelle création de Britta Teckentrup. Je vous ai déjà parlé de cette artistes ici lors de la sortie de Au creux de mon arbre, un album qui « contait » l’histoire de la nature au fil des saisons. J’adore.
Dans Le merveilleux voyage de la petite abeille, ce sont les aventures d’une petite abeille que l’on suit. Quand je parle d’aventures, il s’agit plutôt d’un « récit de vie ». Il n’y a pas d’histoire à suivre, le texte – très court – accompagne seulement de manière poétique le voyage d’une abeille au fil d’une journée : elle butine de fleur en fleur, laisse derrière elle une traînée de pollen, repère un champ de fleurs, revient à la ruche pour appeler du renfort…
Les illustrations façon pochoirs sont superbes, et agrémentées de découpes hexagonales qui rappellent les alvéoles d’une ruche et permettent de faire le lien de page en page. Une approche toute en douceur pour aborder le fonctionnement des abeilles et leur importance dans notre quotidien.


mireille-labeilleLa collection « Les drôles de petites bêtes »

J’en ai commandé et bouquiné trois : Mireille l’abeille, Camille la chenille et Siméon le papillon. Pas de quoi mener une étude approfondie de ces insectes, mais ce n’est pas le but. Les histoires sont mignonnes, les illustrations aux couleurs vives très chouettes.
Celui de l’abeille me parait intéressant pour justement corriger l’histoire autour de questions étudiées préalablement : Mireille vit seule, est-ce possible ?…
Des albums à proposer de la maternelle au CP/CE1.

 

Les documentaires

les-papillonsLes papillons

Gros gros coup de coeur pour ce petit livre !!
C’est un très joli livre aux pages cartonnées et pleines de petits volets à soulever et explorer, qui aborde l’essentiel à savoir sur le papillon à partir de questions :
Qu’est-ce qu’un papillon ? Où peux-tu observer les papillons ? A quoi ressemble un papillon ? Comment naissent les papillons ? De quoi se nourrissent les papillons ? Comment les papillons font-ils pour voler ? Que font les papillons en hiver ? Tous ces insectes sont-ils aussi des papillons ?

Une collection qui gagne à être étendue (on y trouve d’autres thèmes variés… dont un superbe tome sur les coccinelles) ! Malheureusement assez difficile à dénicher… j’ai acheté le mien dans une boutique de musée.


les-petites-betesLes petites bêtes, Pascale Hédelin

Je vous parle souvent de la collection « Mes p’tites questions 6-8 ans », que j’adore.
On balaye dans ce livre tous les insectes les plus communs, autour de 16 questions pertinentes et proches des préoccupations des enfants (une question par double page). Les réponses sont complètes tout en étant simplement expliquées. Les illustrations sont sympas, avec des couleurs vives (mais ce sont bien des dessins, pas des photos).
Le petit plus : le livre est solide avec des pages plastifiées, ce qui me permet de le manipuler sans l’abimer…

Voici le détail des questions abordées :
Y a-t-il des petites bêtes partout dans le monde ? Le mille-pattes a-t-il vraiment 1 000 pattes ? Comment font les petites bêtes pour se nourrir ? Combien de points la coccinelle a-t-elle ? Pourquoi les moustiques nous piquent-ils ? A quoi ressemblent les bébés des petites bêtes ? Pourquoi dit-on « travailler comme une fourmi » ? Est-ce que les petites bêtes vivent très vieilles ? Où les araignées font-elles leur toile ? A quoi servent les petites bêtes ? Comment le grillon fait-il pour chanter ? Les petites bêtes dorment-elles la nuit ? La chenille et le papillon sont-ils le même animal ? Pourquoi l’escargot bave-t-il ? Y a-t-il des grosses petites bêtes ? Peut-on apprivoiser des petites bêtes ?


insectes-et-petites-betesInsectes et petites bêtes, Amanda O’Neill

C’est un documentaire sous forme de questions/réponses pour les 6/8 ans.
Les illustrations sont plus réalistes que dans le précédent (mais ce ne sont pas des photos non plus) et il y a le double de questions, mais elles restent plus « classiques » dans leurs intitulés. On va dire que ce sont des questions moins proches des questions spontanées d’un enfant de cet âge à mon avis. Il y a plusieurs questions sur chaque double page et les textes explicatifs sont courts.
Les deux sont donc bien complémentaires.

Voici le détail des questions abordées :
Quel est le plus gros insecte ? Quel est le plus petit insecte ? Qu’est-ce qu’un insecte ? Qu’est-ce qu’une mouche ? Qu’est-ce qu’une punaise ? Les araignées sont-elles des insectes ? Pourquoi les araignées tissent-elles des toiles ? Comment les araignées fabriquent-elles leur fil ? Quand les araignées volent-elles ? A quoi servent les antennes d’un insecte ? Quel insecte goute avec ses pattes ? Quel insecte entend avec ses pattes ? Pourquoi les chenilles deviennent-elles des papillons ? Quel insecte est la meilleure mère ? Qui éclôt dans un vase ? Quel insecte est un parent paresseux ? Quels insectes portent une armure ? Quel insecte utilise « un pistolet » ? Qui creuse des tombes pour les piller ? Pourquoi les papillons de nuit volent-ils autour des lampes ? Pourquoi les vers luisants font-ils de la lumière ? Comment les criquets jouent-ils du violon ? Comment les moustiques bourdonnent-ils ? Pourquoi les abeilles vivent-elles dans des ruches ? Pourquoi les abeilles dansent-elles ? Comment les abeilles nourrissent-elles leurs petits ? Quelles fourmis vivent sous une tente ? Quelle maison a untr trappe d’accès ? Quel nid est en papier ? Quel terrible bébé vit sous l’eau ? Quelle punaise nage sur le dos ? Quand une fleur n’est-elle pas une fleur ? Quand une feuille n’est-elle pas une feuille ? Quel insecte a deux têtes ? Qui a une aiguille au bout de la queue ? Les araignées sont-elles mortelles ? Quel insecte est le plus dangereux ? Incroyable, 120 millions de pattes ? Les petites bêtes sont-elles bonnes pour l’homme ? L’homme est-il bon pour les petites bêtes ?


papillonsabeillesLa collection « L’imagerie animale »

L’incontournable collection qui offre toujours un super contenu dans un beau format, pour un prix raisonnable.
Il y a plusieurs tomes super : Les abeilles, Les papillons, Les fourmis

Il existe également un tome plus généraliste Les insectes, mais je ne l’ai pas acheté, car je lui préfère l’ouvrage cité juste au-dessus.


les-petites-betes-de-tatsu-nagataLes petites bêtes de Tatsu Nagata

Résumé : Ce que l’on préfère, ce sont les petites bêtes. Une mine d’informations et d’humour avec la reprise en compilation de huit titres de la collection des sciences naturelles. Au sommaire : L’escargot La fourmi Le hérisson Le ver de terre L’araignée La grenouille La chouette Le phasme Dans une présentation brochée à rabats, 192 pages de bonheur pour apprendre en s’amusant.

Si vous ne connaissez pas la série d’albums documentaires « les sciences naturelles de Tatsu Nagata », eh bien c’est l’occasion. Il en existe plusieurs tomes, chacun traitant d’un insecte ou d’un animal (alors que celui présenté à droite est en fait un recueil de 8 tomes existants). Personnellement j’ai découvert celui sur la fourmi cette année et j’adore. Le graphisme est très simple et épuré et sur chaque double page on apprend une chose essentielle sur les fourmis, formulée de manière simple donc attrayante pour les petits. On y apprend des choses étonnantes qui poussent la curiosité (par ex : Les fourmis élèvent des pucerons qu’elles traient pour recueillir du miel). Un bon point de départ qui donne envie de creuser le sujet.


ca-grouille-sous-terreCa grouille sous terre

Résumé : Voyez ce carré de pelouse au beau soleil d’été : c’est l’image même du calme. Et pourtant… ça grouille sous terre! À un coup de bêche de profondeur, c’est une activité foisonnante et multiple, c’est une vie laborieuse et prodigieuse, c’est un combat terrible, cannibale, impitoyable. Une multitude de petites bêtes accomplissent leur destin souterrain avec une adresse et un entêtement exemplaires. 

Je crois qu’il n’est plus édité, et c’est bien dommage. Je l’ai retrouvé dans les albums que j’avais petite.
Si vous le trouvez d’occasion, n’hésitez pas ! Il est très bien fait.
Situation de départ : on creuse un trou dans le jardin…
A partir de là on se promène sous terre pour découvrir toutes les petites bêtes qui s’y cachent.
C’est un album documentaire : on nous raconte dans les grandes lignes comment vivent les insectes, et ensuite sur chaque page, à côté des dessins il y a des petits textes supplémentaires qui détaillent tout ce qu’on voit.


le-papillonlabeille-gallimardLa collection « Mes premières découvertes »

Si vous ne connaissez pas la collection « Mes premières découvertes » de Gallimard, ce sont les petits livres à spirales avec des transparents qui se superposent sur les pages. Ca vous dit quelque chose maintenant ?! J’en avais déjà quand j’étais petite alors ça ne date pas d’hier. La collection a été réédité au gout du jour bien sûr.

J’avais déjà Sous la terre qui permet un petit tour d’horizon des animaux et petites bêtes qui vivent sous la terre.
Et dans le cadre des projets menés en classe j’ai investi dans Le papillon et L’abeille, mais il existe plein d’autres tomes sur la fourmi, la coccinelle, la grenouille, l’escargot… et de nombreux autres thèmes (l’oeuf, la terre et le ciel, le corps, le temps, l’eau… je m’arrête, c’est sans fin !).


les-papillons-dominique-et-cieLes papillons, Sylvie Roberge et Nancy Montour

Présentation : Les papillons sont des insectes étonnants. Leur beauté et le vol gracieux ont inspiré de nombreux contes merveilleux. Le conte « L’arbre aux chenogres » raconte la création des premiers papillons au pied d’un arbre fabuleux. De la chenille au papillon, le lecteur assiste à chacune des étapes de cette fabuleuse transformation. Il apprend à distinguer les papillons de jour des papillons de nuit et découvre la beauté des plus beaux papillons, d’ici et d’ailleurs.
Les parents, les enseignants et les élèves sont invités à visiter la page www.dominiqueetcompagnie.com/pedagogie afin d’y découvrir toute l’originalité de la collection Curieux de savoir, avec liens Internet. Une façon amusante d’enrichir ses connaissances et de faire de nouvelles découvertes ! Cet ouvrage a été conçu en collaboration avec l’Insectarium de Montréal.

Un ouvrage qui combine apports scientifiques et conte fantastique. Voir la présentation détaillée de cette ouvrage et du reste de la collection, ainsi qu’un extrait du livre sur le site des éditions Dominique et Compagnie (ne pas se fier aux prix annoncés par les vendeurs d’occasion sur Amazon !).
Les livres de cette collection sont parsemés de liens Internet pour compléter ses connaissances (voir ici).


les-papillons-baliteauLes papillons, Lucas Baliteau

Celui-ci je l’ai plutôt acheté pour moi car je n’y connaissais pas grand chose dans le domaine des papillons. Je voulais donc quelque chose de facile à lire, pas trop dense, bien illustré et assez large pour couvrir tous les aspects du papillon en général. Tout à fait satisfaite !
Attention, ce n’est pas un guide d’élevage !

 


les-abeillesLes abeilles, Stéphanie Ledu

Nous avons reçu à l’école la visite d’un apiculteur, ce qui me pousse à développer le sujet avec mes CP/CE1.
Après les chenilles et les papillons nous étudierons donc un peu plus en détails les abeilles et leur fonctionnement passionnant.

La collection « Mes p’tits docs » réserve toujours de jolies surprises, même éditeur que la collection « Mes p’tites questions » dont je suis fan. Même présentation avec dessins (ce ne sont pas de vraies photos, il faut le savoir) et pages plastifiées.

 Je viens de le recevoir et je suis ravie. Il est très simplement expliqué mais complet, de quoi aborder les abeilles correctement.
On y trouve : le déroulement de la vie d’une abeille et les différents rôles qu’elle tient (nourrice, magasinière, butineuse, gardienne…) ; l’intérieur de la ruche et la production des substances (cire, miel, gelée royale) ; le développement de la ponte de l’oeuf à la naissance ; pourquoi elles butinent et comment ; le travail de l’apiculteur ; les produits que l’on tire du travail des abeilles…
Bref, parfaitement dosé pour des élèves de cycle 2 !

Lutin Bazar
Lutin Bazar

4 Commentaires

  1. Super article! Je voudrais travailler l’an prochain sur les insectes avec mes CE1. Je me suis retrouvée un peu perdue devant la profusion de livres de littérature sur les insectes. Comment choisir les bons? Donc cet article m’est d’une grande aide. Une petite question cependant : avez-vous trouvé un album qui puisse être lu en lecture suivie par des CE1? Merci en tout cas pour toutes ces infos.

  2. Parmi ceux que je cite ici, La promesse me semble le plus adapté à des CE1.

  3. Bonjour, je pensais étudier la princesse et les insectes avec mes CE1 en fin d’année, mais je ne connais pas le livre, on m’en a parlé. Qu’en pensez-vous? En fait je pensais faire avec mes CE2 en même temps La reine des fourmis a disparu et un élevage d’araignées pour faire un travail en sciences sur les différences araignées/insectes…

Laisser un commentaire