Le magicien des couleurs : Ajouts

Lutin Bazar

lemagiciendescouleursNous avons presque terminé notre réseau littéraire autour des couleurs !

Je viens d’ajouter 2 fiches-bilans de lecture pour les CP et les CE1 sur Le magicien des couleurs d’Arnold Lobel.
J’ai choisi de travailler ce texte essentiellement à l’oral, sans fichier de lecture au fil de l’histoire. Ces fiches sont donc une synthèse à donner en fin de lecture. Elles reprennent le principal du déroulement de l’histoire, et insistent sur les couleurs primaires et les mélanges secondaires déjà abordés en arts visuels.

C’est ici !

 

Pour info, j’ai réinvesti en arts visuels ce que j’avais proposé il y a quelques années : un travail sur les couleurs primaires, secondaires et complémentaires basé sur l’oeuvre d’Hundertwasser et la réalisation d’un « village imaginaire ». Vous trouverez tout ici.

Lutin Bazar
Lutin Bazar

3 Commentaires

  1. bonjour,
    je ne vois pas ou mettre ma question (peut etre pas douée avec les blog).
    Je suis une maman et non une maitresse et je souhaite aider mon fils qui vient d entrée en cp .
    La maitresse me dit qu’il entend pas les sons et donc il n’arrive tjr pas a lire.
    Je voudrais lui faire le syllabaires sur un carnet à spirales pour la maison, m’autorisez vous??
    Et si oui, me le conseillez vous?
    Merci
    Mlaure

    • Bonjour
      Vous pouvez bien sûr faire un syllabaire, c’est un moyen ludique de composer et de lire des syllabes.
      Si les difficultés de votre enfant sont importantes, alors sans doute devriez-vous lui faire rapidement passer un bilan chez un(e) orthophoniste… Mieux vaut ne pas tarder afin qu’il n’accumule pas le retard et ne vive pas ensuite l’apprentissage de la lecture comme un échec.

  2. A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
    Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
    A, noir corset velu des mouches éclatantes
    Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,
    Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
    Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
    I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
    Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

    U, cycles, vibrement divins des mers virides,
    Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
    Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

    O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
    Silences traversés des Mondes et des Anges :
    – O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !

Laisser un commentaire