L’usine à mots : encodage

Lutin Bazar

usineàmots1Pour s’entrainer à écrire des mots, nous pratiquons régulièrement des activités d’encodage en classe avec la boite à lettres mobiles.
Je pratique ça de manière toute simple pour l’instant en indiquant au tableau le nombre de lettres du mot annoncé, ainsi que les lettres muettes. Mes élèves « fabriquent » donc les mots sur leur ardoise en alignant les lettres mobiles, puis les plus rapides l’écrivent en-dessous en cursive au feutre d’ardoise.

Afin qu’ils puissent s’entrainer en autonomie, j’ai donc décidé de créer des fiches d’encodage comme on en trouve un peu partout sur le net. J’ai particulièrement apprécié les fiches du cartable de Dudule avec les alphas.

J’ai donc repris le même principe mais en adaptant mes fiches à la progression de Taoki et en reprenant les mots du manuel.

Le principe des fiches est simple : une case par lettre et les lettres muettes déjà indiquées en gris comme dans le livre.
Je trouve important le fait de signifier aux élèves le nombre de lettres car il est très difficile d’anticiper de soi-même les doubles consonnes, surtout à ce stade de l’année.

Comme il s’agit de « fabriquer des mots », j’ai opté pour le petit nom « L’usine à mots » !

Pour les images, j’ai volontairement choisi des photos pour changer un peu des représentations dessinées du manuel.

Je comptais plastifier les fiches afin que mes élèves remplissent les cases au feutre d’ardoise… mais cela exigerait qu’ils écrivent en majuscules scriptes puisqu’ils ne peuvent pas écrire en cursive dans des cases, et qu’écrire les minuscules scriptes n’est pas exigible.
Donc bref, après m’être pas mal pris la tête je pense que je vais préparer des jeux de petites lettres mobiles. Je mettrai chaque jeu de lettres dans une petite boite. Comme ça en autonomie, l’élève prend une fiche de son choix et une boite. De plus ça motivera les enfants qui ont des difficultés de graphisme.
Ils pourront toujours par la suite écrire sur leur cahier d’essai ou leur ardoise les mots en cursive et me les montrer.

Bref, j’arrête le blabla…

usineàmots2 Fiches d’encodage

Pour l’instant le fichier contient 31 fiches, soit les mots à encoder jusqu’à la leçon « Noël en famille ». La suite est prévue mais je n’ai pas encore eu le temps de la faire.

usineàmots3 Recueil des mots

Pour l’enseignant ou à mettre à disposition pour une autocorrection.

usineàmots4 Couverture pour le classeur
usineàmots5 Petites lettres mobiles

 

Etiquettes pour les boites à lettres

A imprimer sur une feuille de papier A4 autocollant si possible…

Edit 14/08/14 Au début, j’utilisais des boites cylindriques pour ranger les lettres. A partir de la rentrée, j’utiliserai une « valise à lettres » compartimentée (plus de détails ici).

 


Voir aussi : Les fiches d’encodage de Sanleane qui suivent aussi la progression de Taoki, mais avec des dessins.

Lutin Bazar
Lutin Bazar

10 Commentaires

  1. Bonjour Lutinbazar,

    Je découvre la richesse de ton site et souhaitais pour commencer te remercier pour tout ce travail que tu mets en partage.

    Je démarre en GS/CP à la rentrée prochaine. Pour l’apprentissage de la lecture, je vais travailler avec Taoki. Peux-tu m’expliquer comment tu fais la transition entre l’usine à mots et les dictées muettes? Je n’ai pas le manuel sous les yeux mais si j’ai tout compris, tu proposes des fiches pour l’usine à mots pour les périodes 1 et 2 et tes dictées muettes débutent en période 2. N’est-ce pas redondant pour les élèves de faire en même temps l’usine à mots et les dictées muettes?
    Par ailleurs, as-tu poursuivi la réalisation de tes fiches (que ce soit pour l’usine à mots ou les dictées muettes)?

    Je te remercie par avance pour ta réponse et te souhaite de très bonnes vacances.
    Claire

  2. Les 2 supports ont en effet la même fonction. L’usine à mots est davantage utilisée sur les temps d’ateliers, en autonomie, etc. Je n’ai pas poursuivi après la fiche 31 même si c’est prévu… les journées sont courtes et j’ai pas mal de « chantiers » en cours ^^
    Les dictées muettes sont photocopiées et collées dans le cahier du jour. J’en ai fait pas mal, peut-être que j’en ajouterai quelques-unes mais elles vont jusqu’à un moment de l’année où normalement elles ne sont plus une nécessité pour l’encodage, qui devient plus familier (il suffit juste de préciser, c’est le (o) de chapeau, etc.).

  3. Superbe travail, merci bcp!!!

  4. Bonjour
    J utilise ton usine à mots cette année , mes feuilles sont glissées dans une pochette transparente cristal et les enfants écrivent au veleda. Ca fontionne bien maintenant! Je testerais peut-être les lettres à replacer.
    J utilises le fichier de Taoki toi aussi je crois (qui demande pas mal de temps si on fait tout) alors quand fais -tu tout ces ateliers avec tes élèves?? Merci encore pour ton partage je suis admirative ,moi avec mes 32 cp je n’ai de temps pour rien.

  5. Bonjour …. merci pour ce travail….. Tu pratiques ce jeu après la Toussaint….. As-tu un créneau ateliers tous les jours (français math…)…… Merci et bonne journée…

  6. Merci pour ce partage.
    Dis-moi j’ai téléchargé la police des alphas en noir et blanc
    Comment faire pour quelle soit en couleur???

Laisser un commentaire