Mes supports en anglais

Lutin Bazar

Article mis à jour le 27/12/2016

Pas fan du tout des méthodes d’anglais que j’ai pu consulter dans les écoles jusque là, j’ai toujours travaillé à partir d’albums ou de documents créés par moi ou glanés à droite et à gauche. Et puis j’ai découvert les ouvrages de Retz, et plus récemment la méthode Ghostie… Avec tout ça, on sort un peu des méthodes traditionnelles tout en pouvant s’appuyer sur des supports de qualité.

 

Initiation à l'anglaisInitiation à l’anglais – CP/CE1   (éd. Retz)

Utilisé de 2012 à 2014
  • 15 séquences thématiques sont proposées avec, à chaque fois, le détail des expressions et du vocabulaire à l’étude. Chaque séquence est découpée en plusieurs séances avec l’objectif, le matériel et tout le déroulement. Ces séquences abordent chacune un thème, donc on peut faire la progression que l’on veut et associer facilement à des albums de littérature anglaise (youpi !). Ce n’est pas une méthode d’anglais en soi, mais un recueil de situations d’apprentissages.
    Liste des thèmes : 1. My name is / 2. How are your ? / 3. Numbers / 4. Food / 5. Halloween / 6. Christmas / 7. The body / 8. Clothes and colours / 9. Family / 10. Enjoy your meal / 11. ABC / 12. Easter / 13. Seasons / 14. Things / 15. Animals
  • Des séances d’une quinzaine de minutes sont prévues, pour une pratique quotidienne mais là aussi c’est adaptable (on peut choisir de mener deux séances l’une à la suite de l’autre par exemple).
  • Le livre est livré avec un CD Audio contenant toutes les comptines. Celles-ci sont retranscrites à la fin du livre.
  • Les flashcards et le matériel de jeux est photocopiable, à la fin du livre également.
  • On trouve au début du livre des indications sur la culture de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis pour l’enseignant.
  • Et enfin, ce manuel a l’avantage d’être un guide pour l’enseignant. Il n’y a donc pas à équiper la classe, ni une quantité astronomique de photocopies à faire.

jack the snakeDans la méthode il est recommandé d’utiliser régulièrement une marionnette pour développer les interactions orales.
J’ai enfin trouvé la mienne et j’ai choisi… un serpent ! Elle est assez grosse (1m20 de long), la prise en main est facile au niveau de la tête et c’est la bouche qu’on anime avec la main (elle ne se déforme pas comme du chiffon comme sur d’autres marionnettes bon marché). Je trouve sympa le fait que le corps (très coloré au passage puisqu’il s’agit d’un serpent de cirque) pende ou s’enroule autour du bras de la maitresse.
Bref je suis ravie et je pense que mes petits élèves vont apprécier !
Son petit nom : Jake the snake.
Je l’ai achetée chez IKEA pour 8€, ce qui me parait raisonnable vu les prix que j’ai pu voir sur Internet pour les marionnettes en général. Il n’est à ce jour plus en vente, mais le magasin propose d’autres modèles.

 


ghostieGhostie   (éd. Scéren)

Utilisé de 2014 à 2016

A la rentrée 2014 je tente cette méthode dont j’ai entendu beaucoup de bien. De plus, le prix est abordable (29,50€) contrairement à la plupart des méthodes d’anglais.

Une progression bien construite, sur l’année, est proposée.
J’aviserai sur la possibilité de compléter certains thèmes avec le livre de Retz que j’ai déjà, ou des albums, selon le temps disponible.

Les séquences sont réparties en plusieurs séances. Chacune d’elle est détaillée dans le manuel avec les activités, les consignes à donner aux élèves, les références aux pistes audio/vidéo, etc.
Tout le matériel est sur le DVD (vidéos, pistes sons, flashcards… tout, tout, tout !). Du 100% clé en main !

Seul regret : aucune indication sur le temps que prend chaque séance, du coup pas évident de se rendre compte quand on n’a jamais utilisé la méthode…

Présentation : Ghostie se décline en deux outils d’enseignement : un livre du professeur et un DVD vidéo, conçus pour fonctionner en interaction. Le livre est organisé en dix séquences, elles-mêmes composées de quatre séances chacune dont une évaluation. Il offre un dispositif pédagogique original, fondé sur le jeu. Les activités ludiques proposées : saynètes, chansons, chants… sont autant d’occasions de mettre en œuvre des activités langagières et d’acquérir structures, lexique, intonation… En outre, jouer ensemble permet de développer des compétences d’interaction sociale : travailler en équipe, respecter les règles, partager.
Le DVD vidéo contient les dix animations supports des séquences, qui racontent l’histoire de Jim et de son ami Ghostie ; et les nombreuses ressources nécessaires au déroulement des séances (visuelles : flash cards, plateaux de jeux, fiches d’évaluation… et sonores : cent cinquante fichiers audio MP3 qui pourront, en outre, être utilisés en baladodiffusion). Outre les animations, toutes les pistes audio liées aux activités en classe sont accessibles soit avec un lecteur DVD vidéo de salon, soit sur ordinateur (PC ou Mac).

Vous pouvez voir des extraits du manuel ici et découvrir le DVD ici.

La vidéo de présentation pour vous donner une idée de l’ensemble :

Edit 10/07/16 Mon retour après un an d’utilisation :
Cette méthode est un petit bijou. Mes élèves ont vraiment accroché ! Les supports vidéo (petits dessins animés mettant en scène un petit garçon – Jim – et son nouvel ami Ghostie) sont très bien faits et remplis d’humour, les histoires sont faciles d’accès, les formulations à retenir bien mises en avant. Les activités proposées sont variées et efficaces. C’est bien conçu, c’est fun, ça plait et c’est clé en main. Vraiment, foncez les yeux fermés !!
De mon côté j’avoue que je suis loin d’avoir fini le livre. Je suis sûre que c’est faisable si on se tient à ses séances hebdomadaires… mais mes gros projets annuels ne m’ont pas permis de faire autant d’anglais que je le désirais. 
Sachez que c’est une vraie méthode, donc qui laisse peu de temps pour lire des albums et faire d’autres choses à côté… ça ne conviendra peut-être pas à tout le monde.
Pour ceux qui sont arrivés au bout, sachez qu’il existe une suite pour le cycle 2 avec un autre personnage : Hamish.
Et j’ai également vu qu’il existait une méthode pour la maternelle dans la même collection : Kay, Blue and Sparkle.

 


Animer des rituels en anglaisAnimer des rituels en anglais – cycles 2 et 3   (éd. Retz)

Pour la rentrée 2016

Grâce à mon partenariat avec les éditions Retz, j’ai reçu l’ouvrage Animer des rituels en anglais. Dans ma nouvelle école, je ne suis plus en charge de l’enseignement des langues mais j’ai demandé à découvrir cet ouvrage dans l’idée de faire un prolongement en classe. Ce n’est pas évident cette année car je suis encore en train de prendre mes marques, mais j’ai parcouru avec attention ce livre et il me parait très intéressant de vous le faire découvrir !

Présentation : Le rituel est un moment important et incontournable de la séance d’anglais. Ses fonctions sont multiples : il assure la mise en route de la séance de langue et permet la réactivation des notions, le réemploi du lexique et des structures rencontrés lors des séquences d’apprentissage.
Conformément aux programmes officiels, les rituels sont destinés à introduire une séance de langue reposant sur des situations ou activités faisant sens pour les élèves. Ils suscitent leur participation active, favorisent les interactions et l’entraide dans le groupe et développent l’écoute mutuelle.

Les activités proposées dans cet ouvrage sont toutes des activités courtes que l’on peut mener en rituel, sur une durée n’excédant pas 15 minutes. Une part importante est dédiée aux activités sollicitant la parole puisqu’il faut les privilégier, mais on trouve également dans ce livre des activités mettant en oeuvre l’écrit au cycle 3.
L’ouvrage est scindé en 3 parties : Comprendre l’oral, écouter et comprendre (cycles 2 et 3) / S’exprimer oralement, prendre part à une conversation (cycles 2 et 3) / Lire et comprendre, écrire (cycle 3).
Dans chaque partie, on trouve des activités multithèmes, et des activités à thème spécifique (en lien avec les thèmes proposés dans les IO).
La multitude d’activités proposée permet de varier le moment des rituels et d’éviter la monotonie. Tout le matériel nécessaire (images, grilles…) est fourni dans le DVD, il n’y a qu’à imprimer.
Enfin, à la fin de l’ouvrage on trouve un petit récap bien utile des consignes, du lexique par thème et des structures utilisées dans les différentes activités.
Vous pouvez consulter la présentation de l’ouvrage sur le site de Retz.

En bref : ce manuel ne vous permettra pas de mener des séances d’anglais (pour ça, je vous conseille les ouvrages cités ci-dessus) mais c’est un super ouvrage pour mettre en place des petites activités courtes, en rituel de début de séance ou bien (et c’est l’usage que je comptais en faire) pour réactiver les notions vues en cours de langue tout au long de la semaine.

 


Let's chant let's singLivre-CD Let’s chant Let’s Sing 1, de Carolyn Graham

Premier de la collection (je crois qu’il en existe 4), ce CD est un incontournable des cours d’anglais.
Il aborde une multitude de thèmes en chansons, toutes exploitables en classe avec de jeunes élèves.
Les paroles sont fournies dans le fichier qui accompagne le CD. Il est tout en noir et blanc donc photocopiable (sympa pour que les élèves colorient les illustrations).

Petit bémol : le prix est assez élevé. Si vous ne voulez ou ne pouvez pas investir, sachez que vous trouverez plein de chansons sympas sur Yout*be en farfouillant un peu.

Lutin Bazar
Lutin Bazar

40 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Nous arrivons à la fin de l’année scolaire, pourrais-tu me dire comment ton année d’anglais s’est passée avec la méthode Gostie ? Je vais avoir des CP/CE1 l’an prochain et j’hésite entre choisir une méthode ou faire à partir de ce que j’aurai créé. Merci d’avance pour ta réponse.

    • Au top ! Je n’ai pas fait assez d’anglais, c’est toujours la matière qui me pose le plus problème quand je m’embarque dans de gros projets multidisciplinaires, je l’avoue. Mais c’est vraiment une méthode géniale et les élèves accrochent. Je reprendrai où je me suis arrêtée à la rentrée prochaine.

  2. Bonsoir,
    Merci pour tout le travail que tu partages, c’est vraiment d’un grand secours pour les débutants.
    A la rentrée, j’ai des CE1-CE2 qui n’ont pratiquement pas fait d’anglais l’an passé. Est-ce que Ghostie serait adapté pour des élèves de cet âge? Sur le long terme, est-ce que tu penses qu’il est judicieux d’utiliser Ghostie en CE1 et Hamish en CE2 sachant que mes élèves ne font pas d’anglais en CP (pas assez de PE habilités dans l’école). Comment fais-tu pour gérer le double niveau en anglais entre ceux qui ont déjà un an de pratique et les débutants (groupe-classe ou niveau)? Enfin, y a-t-il une suite pour le cycle 3?
    Merci, et n’oublie pas de profiter de tes vacances.

    • En anglais je suis loin d’être le bon exemple, je n’en fais jamais suffisamment. Je vais essayer de mieux faire l’an prochain. Je ne connais pas Hamish mais j’en ai entendu du bien. S’ils débutent en CE1 je pense que oui c’est une bonne option de faire CE1 Ghostie / CE2 Hamish.
      Je fais anglais en commun, en variant les supports d’une année sur l’autre. A la rentrée je pense que je vais reprendre les premières leçons de Ghostie rapidement, mes futurs CE1 (CP de cette année) ne seront que ravis de le retrouver et ça les mettra en confiance pour continuer. Comme je n’ai pas du tout fini le bouquin, je repars donc sur la même méthode. Je ferai varier quelques petites choses grâce au bouquin de Retz que j’adore aussi.
      Je ne sais pas s’il y a une suite pour le cycle 3, je n’ai pas creusé dans ce sens… mais tu auras la réponse sur le site du Scéren 😉
      Bonnes vacances

    • Bonjour,
      Il y avait effectivement une suite pour le cycle 3 (et jusqu’à la 6e) qui s’appelait « Let’s Be Spooky! » mais celle-ci est hélas indisponible sur plusieurs sites (Amazon, Decitre: définitivement indisponible…)
      Pour ma part, j’ai une classe de CE2 cette année (ma première d’ailleurs puisque je suis EFS) et je pense commencer par « Ghostie », afin de voir un peu le niveau de la classe et si celui-ci le permet, j’enchaînerais sur « Hamish ».

      • Tu as déjà Ghostie ? Parce qu’il est en rupture de stock malheureusement !

        • Oui, enfin, je l’emprunte à ma femme qui l’avait utilisé il y a deux ans.

          J’espère pour toi et pour les collègues dans ton cas que le renouvellement du stock se fera rapidement. Et surtout que ça ne fera pas comme pour la version pour le cycle 3, qui, visiblement, a été délaissée par l’éditeur.

          Ce serait sympa c’est s’ils proposaient au moins une version numérique en attendant.

      • Les ouvrages de Canopé (ex-Scéren) ne sont pas distribués ailleurs. Si on les trouve sur Amazon, ou autres libraires, ce sont des ouvrages d’occasion, souvent revendus à prix d’or par des gens peu scrupuleux… Méfiez-vous !
        Cependant, certains ouvrages en rupture sur le site de Canopé sont parfois disponibles dans les librairies Canopé. A voir si vous en avez une près de chez vous.

  3. mr lemoine Reply to mr

    bonjour,
    j’utilise ghostie depuis des années et je l’adore. belle histoire et la partie phonologie est au top du top pour ce cycle.

  4. Bonjour,
    Merci pour cet article je cherchais des outils bien conçus.
    Ma question : la méthode Ghostie suffit elle? Dans ton article tu dis que tu gardes retz en méthode de base mais je voudrais n’acheter qu’une méthode pour l’instant.
    J’aime le fait que les supports soient variés chez Ghostie. Donc elle m’intéresse bien 🙂

  5. Bonjour,

    D’habitude, je fais tout moi-même en Anglais. Niveau apprentissage, je ne pense pas qu’on soit mauvais car mes élèves sortent en général avec un bon niveau, même en CP ! Cela étant, c’est très long, je ne vois pas assez de choses avec eux puisqu’il me faut à chaque fois farfouiller pour trouver un support audio (ça c’est le plus long), préparer les flash cards (bien que j’adore faire ça !), les affiches, les documents, etc. Et puis comme je n’arrête pas de changer de niveau et que toutes les collègues utilisent plus ou moins les mêmes audios… bref, je m’étais dit que cette année, je n’achetais plus de livres généralistes, de livres français ou maths, mais une méthode en Anglais ! En plus, j’ai 4 ou 5 élèves que j’avais déjà l’année passée donc impossible de réutiliser les mêmes supports !

    Et bien à cause de cet article, j’achète même deux « méthodes », puisque je craque pour Retz + Ghostie. Pas impossible que je cède aussi pour Hamish, la 2e année qui suit Ghostie, si jamais on va vite ! Eh oui, j’ai des CE2 et tout ce qui sera salutation, présentation, nombres, alphabet et couleurs constituera des révisions un peu faciles. Je ne sais pas à quelle vitesse je progresserai.

    Et pour la peine, je ferai un retour au courant de l’année ou vers la fin 😛

    Merci pour cette petit review !

    Ayleen

    • Il me tarde d’avoir ton retour alors 😉
      Je ne suis pas aussi calée que toi dans l’enseignement des langues, je n’en fais pas assez à mon gout et l’an prochain, c’est une intervenante qui s’en chargera donc je ferai uniquement des rituels et rappels.

      • On ne va pas se mentir, les séances sont souvent plus courtes que prévues, parce que calée en fin de matinée, de journée, ou parce qu’on a plein d’autres points du programme en retard. Du coup, la première chose que je me dis avec le temps, c’est qu’il faut bien placer dans l’emploi du temps ce genre de discipline. J’ai testé à 11h l’an passé avec une récréation qui finissait à 10h10 et c’était très bien de finir comme ça. Là, je teste à 9h30 (et la récréation commence à 9h50 mais pipi 5 min avant) alors il faudra que je sois plus rigoureuse. Je pense quand même que c’est mieux en début de matinée ou début d’après-midi.

        Je préfère de loin plein de petites séances courtes que de longues séances, tout simplement parce qu’il y a un maximum de choses qui se passent à l’oral et qu’avec des élèves difficiles, l’oral peut vite dégénérer en bavardages et dissipation.

        Je travaille toujours à partir d’une histoire audio (que je ne lis pas, mon anglais était trop loin de l’authentique) ou d’une chanson qui présente une structure répétitive de préférence (pour limiter l’inconnu et, quand c’est possible, apprendre ces structures). On l’examine à l’oral, dont la compréhension est évaluée grâce aux flashcards, puis, ces flashcards peuvent servir en support pour la production (je montre une flashcard et ils doivent dire le mot/la phrase correspondante en entrainement systématique « classique » ou alors ils s’en servent pour constituer leur propre phrase/ »texte » oral). Plus ça ressemble à un jeu et plus ça fonctionne. Comme tout s’apprend en classe, on a de très bons résultats pour tout le monde. Le jeu et les chansons sont obligatoires (j’ai adoré finir mes matinées par des chants presque tous les jours l’an passé, quelle belle ambiance ça met, et tous les élèves quittent la classe avec le sourire !).

        Enfin, je pense qu’il faut se rappeler à quel point on leur donne un gros avantage dans la vie en faisant de l’anglais ou une langue régulièrement (je dirais presque plus qu’avec les maths et le français) tant le fait de connaitre une autre langue est important à l’heure de la mondialisation (je pense même qu’on arrivera à un jour où si tu ne sais pas l’anglais, tu peineras bien à trouver du travail). Prendre conscience de cette importance permet de se retenir au maximum de faire sauter cette discipline. Et je pense que paradoxalement, il faut se rappeler qu’à l’heure actuelle, il n’y a vraiment pas de pression à se mettre : on est dans de la sensibilisation, créer un « terreau favorable », dans le « donner le goût de », plus que dans « apprendre une autre langue » car, après quelques réunions avec des professeurs de collège dans le cadre de la liaison école/collège quand j’avais encore des grands, et après avoir observé partout autour de moi dans les écoles où je suis allée, à moins d’une progression claire et précise et/ou d’une méthode choisie à l’échelle d’une école, ils font et refont un paquet de choses chaque année (voire recommencent de 0 en 6e). Y’a pas le CLES en fin d’année, donc c’est du bonus :P. Zen… 😀

  6. J’avais les mêmes objectifs que toi, des petites séances très souvent. Et puis la réalité a pris le dessus : trop de séances à terminer, de groupes de besoin/remédiation à monter… j’ai « bouffé » bien trop souvent mes créneaux de langue, par obligation… ou mauvaise gestion du temps… le tout c’est d’être consciente de ses failles, on ne peut que s’améliorer ensuite 😀

  7. Catastrophe ! Mon Ghostie n’arrive pas et il y a rupture de stock ! Un lien avec cet article très populaire ? En tout cas, j’ai peur pour ma rentrée là ! Heureusement, le livre de chez Retz est arrivé, ça me permettra au moins de gérer le temps que Ghostie arrive. Ouf ! J’ai bien fait de craquer pour 2 livres au lieu d’un 🙂 (ça fait du bien de se dire ça parfois)

  8. Dis Lutin, tu sais s’il existe l’équivalent de Ghostie pour les classes suivantes ?… Eh oui, j’ai des CE2/CM1 mais j’aime tellement ton blog que je ne peux pas m’empêcher d’y revenir toujours ! :-p

  9. Bonsoir,
    Au risque de passer pour la biquette de service, voici mon problème idiot avec Ghostie : je ne trouve pas les supports .pdf sur le DVD.
    Je trouve les séquences vidéo et les séquences audio, mais pas de flascards ni de cartes élèves… rien de tout ce qui est annoncé !
    Quelqu’un pour me dépanner ? Il y a forcément une explication toute bête, mais là ça fait une heure que je m’énerve toute seule devant mon écran…

  10. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Est ce que le retz accompagné de quelques albums peut être suffisant ? Je n’ai pas envie de trop m’éparpiller de peur de m’y perdre…

  11. Bonjour Lutin !
    Je me penche sur l’anglais pour mes petits CP… Comme on l’a dit dans les commentaires précédents, c’est souvent la séance que l’on zappe dans l’emploi du temps…
    Pour que mes élèves fasse un petit peu d’anglais tout de même, j’ai envie d’essayer des séances quotidiennes (ou presque) de 15 minutes. Penses-tu qu’utiliser « Animer des rituels » soit suffisant dans ce cadre là ? Je sais d’avance que si je me lance dans des séances plus longues, elles seront vite abandonnées par manque de temps…
    Merci de ta réponse et de tout ton merveilleux travail !
    Olisca

  12. Bonjour,
    je vais utiliser Ghostie cette année et j’ai un problème, je ne trouve pas les flashcards autour des animaux sur le DVD (flashcards élèves)?
    Si quelqu’un peut m’indiquer où les trouver d’avance merci.

    Amandine

  13. Bonsoir, j’ai acheté ghostie à la librairie de canopé à Toulouse, dernier ouvrage à leur disposition, cependant il n’y avait pas le CD rom (ce qui explique que le manuel trainait dans la librairie je suppose…) je ne sais pas s’ils vont réussir à me retrouver le CD rom correspondant…peut-être qu’un collègue sympa sur la région toulousaine (sud toulousain) pourrait me prêter le cd rom afin que je le grave, je sais que cela ne se fait pas mais j’ai la facture d’achat de la méthode
    …je lance cette bouée de sauvetage…on ne sait jamais…merci

  14. Bonsoir, j’utilise retz mais je n’arrive pas à ouvrir ni les flascards, les photos, les cartes planisphères. Auriez-vous une solution à me proposer?

    • Pour un autre ouvrage Retz, cette astuce avait été donnée. Tente, on ne sait jamais 😉
      Panneau de configuration > Options des dossiers > cliquer sur Affichage > cocher Afficher les dossiers et fichiers cachés > décocher Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu.

  15. Bonjour, je cherche désespérément la méthode Ghostie… Indisponible partout et réservé dans toutes les médiathèques des alentours. Quelqu’un aurait la gentillesse de m’envoyer les ressources pour au moins la deuxième séquence ? Le temps que je me procure mon exemplaire.
    Merci d’avance : )
    Camille

  16. Bonjour,
    Je me demandais s’il était nécessaire d’avoir un vidéo projecteur pour la méthode ghostie ?? Merci !

Laisser un commentaire