Autour de l’amour

Lutin Bazar

Je ne sais pas si c’est le printemps, les fêtes des parents ou le fait d’étudier la famille en DDM mais c’est le temps des grandes questions sur l’amour dans ma classe. C’est quoi l’amour ? Quand est-ce qu’on aime ? Qui on aime ?
Finalement, la discussion sur le sujet est intéressante, si ce n’est impérative pour faire cesser les petits rires (plus gênés que moqueurs d’ailleurs).

Alors pour le plaisir des yeux et des oreilles, voilà quelques albums que j’adore et qui sont de bons supports pour aborder le grand thème de l’amour avec les enfants…

 

c'est quoi l'amour davide caliC’est quoi l’amour ?, Davide Cali

Illustrations : Anna-Laura Cantone

Résumé : C’est l’histoire d’une petite fille qui demande à plusieurs membres de sa famille « C’est quoi l’amour ? ».
Chacun répond avec ses mots, en faisant des métaphores relatives à sa passion (le foot, la pâtisserie…).

Cet album est tout simplement magnifique. Le texte est vraiment formidable !
J’ai rencontré Davide Cali à un salon de la littérature de jeunesse et j’ai craqué sur ce livre, tout simplement.

 


l'amoureux rébecca dautremerL’amoureux, Rebecca Dautremer

Résumé : Salomé ne sait pas quoi penser : alors qu’à la récré, Ernest fait toujours tout pour l’embêter, sa maman lui dit que c’est peut-être parce qu’il est amoureux d’elle ! Mais ça veut dire quoi, amoureux ? Tous ses copains viennent à son secours et lui donnent leurs définitions d’un amoureux…

Autre album aux illustrations sublimes (comme tous les albums de R.Dautremer finalement). Un autre de mes coups de foudre littéraires !

 


splat est amoureuxSplat est amoureux, Rob Scotton

Résumé : C’est la St-Valentin: Splat a préparé une carte toute spéciale pour une chatte blanche toute spéciale pour lui: Kattie. Mais Splat ne sait pas trop s’il doit donner cette carte ; à chaque fois, qu’elle le voit, Kattie le taquine, l’embête, lui tire les moustaches! En plus, Grouf, un autre chat de la classe a écrit une IMMMMMMMense carte pour Kattie. Splat se trouve bien ridicule avec sa toute petite enveloppe…

Dans la série des Splat, celui-ci est vraiment trop craquant !

Splat exprime tour à tour les différentes sensations que l’on peut avoir quand on est amoureux : les guilis dans le ventre, l’angoisse de voir l’autre, le questionnement face à ses taquineries, la jalousie et le doute face à un rival…

Une histoire vraiment chouette et superbement illustrée, comme toute la série Splat !

 


Je suis fou de VavaJe suis fou de Vava, Dany Laferrière

Illustrations : Frédéric Normandin

Résumé : Vieux Os aime jouer avec les fourmis. Passer l’après-midi sur le balcon avec sa grand-mère, Da. Regarder vivre les habitants de Petit-Goâve. Mais ce qu’il aime le plus, c’est Vava dans sa robe jaune. Cela lui donne la fièvre, encore plus que la bicyclette rouge qu’il désire tant. Quand on a aimé Vava à dix ans, cela dure… toute une vie !

Un album que je trouve tout simplement sublime… Le texte nous transporte dans l’univers de ce petit garçon fou d’amour pour Vava. On s’y croirait… l’auteur nous livre les secrets d’Haïti et nous y emmène, les mots sont simples et le récit écrit au passé composé, ça donne l’impression au lecteur d’assister à chaque action et de se mettre dans la peau du petit héros. L’amour y est exprimé simplement, et justement… « pour de vrai ». Un grand bravo également à l’illustrateur : les illustrations sont justes, belles, gaies, pleines d’humour et plus que colorées.
Gros coup de coeur !

 


deux garçons et un secretDeux garçons et un secret, Andrée Poulin

Illustrations : Marie Lafrance

Résumé : Emile et Mathis sont les meilleurs amis du monde. Ils partagent leurs jeux. Leurs collations. Et leurs secrets. Un beau matin, Emile fait une découverte dans le carré de sable. Ca lui donne une idée. La plus meilleure idée de toute sa vie. Sauf que certains trouvent que c’est plutôt la plus mauvaise idée de toute sa vie. Que fera Emile ?

Tout pourrait se résumer au bon mot laissé par l’auteur en première page : « Les enfants ne viennent pas au monde avec des préjugés. Les adultes qui les entourent peuvent leur transmettre le respect de la différence, l’ouverture à la diversité. Quoi de plus fabuleux qu’un arc-en-ciel ? Si tout le monde était pareil, la vie serait moins riche et moins belle ».

Dans cette histoire, Emile trouve une bague et propose à Mathis de l’épouser. Tout naturellement, naïvement, parce que c’est son meilleur ami, qu’il l’aime et qu’il veut vivre avec lui quand il sera grand.
Les parents d’Emile ont une réaction tranchante car « Un gars ne se marie pas avec un gars. Ca ne se fait pas. » D’une célébration enfantine d’amitié profonde, le lecteur bascule vers une interprétation homophobe de l’évènement. Une interprétation d’adulte… Les préjugés sont bien là.
Les parents de Mathis, eux, réagissent tout autrement, remettant cette situation dans le contexte de l’enfance et de ses expériences.
Emile se sent mal et c’est son amie Marianne qui aura les bons mots pour le consoler : « Les parents ne savent pas toujours tout. Des fois, ils se trompent. » Alors Emile retrouve le sourire et aussi le moyen d’écouter ses sentiments…

C’est une belle leçon de tolérance que nous offre ici l’auteure, teintée par l’innocence de l’enfance. L’amitié, l’amour… la frontière est mince, mais est-ce si important ? Un album audacieux qui bouscule les codes et va au-delà des clichés. De riches discussions avec les enfants en perspective !

Lutin Bazar
Lutin Bazar

Laisser un commentaire