Des jeux de réflexion pour 1 joueur

Lutin Bazar

jeux de réflexionLorsque je fais mes ateliers-jeux (une fois par semaine), il y a toujours un groupe d’élèves qui joue à des jeux de réflexion autonomes. J’entends par là des jeux individuels ou à deux joueurs, nécessitant calme et concentration. Je laisse également ces jeux à disposition au coin autonomie, et il faut bien avouer que mes élèves se les arrachent.
Je vous présenterai ultérieurement des jeux qui se jouent à 2 mais pour l’heure, voici quelques jeux conçus pour 1 joueur, sans adversaire.

Ces jeux de réflexion ont un objectif simple : se triturer les méninges !
Ils se présentent tous de la même manière : le joueur est face à des défis de difficulté croissante. Pour les résoudre il doit mettre en oeuvre ses compétences d’observation, de repérage dans l’espace et de mémorisation et aussi beaucoup son esprit logique ! Les premiers défis sont toujours très faciles mais rapidement les enfants se confrontent à des situations-problèmes extrêmement enrichissantes. Ces jeux ne sont d’ailleurs pas destinés qu’aux enfants et même en tant qu’adulte on peut s’y casser les dents !

Le spécialiste en la matière, c’est SmartGames. Je ne vais pas vous présenter tout le catalogue du fabricant (très riche) mais j’ai pu découvrir un bon nombre de ses jeux sur le FLIP de Parthenay les deux années passées.
Voici parmi toutes leurs propositions, les 3 jeux que j’ai choisis et que je propose dans ma classe… 
J’enrichirai sans doute cet article plus tard, au fil de mes découvertes !

 

camelot jrCamelot Jr

Composition du jeu :

  • Age : à partir de 4 ans
  • Contenu de la boite : la base de jeu en bois, 10 pièces en bois (4 tours, 3 escaliers, 1 pont et 2 personnages), le livret avec les défis et leurs solutions, les règles du jeu.

Le livret contient 48 défis sur 4 niveaux de difficulté.

Comment jouer ?

But du jeu : Aider le chevalier à rejoindre sa princesse.

Préparation : On dispose sur la réglette prévue à cet effet certaines pièces du jeu conformément au modèle. On sélectionne les pièces supplémentaire que l’on est autorisé à utiliser pour résoudre le défi (les autres restent dans la boite).

Déroulement : On place les pièces supplémentaires sur la réglette de manière à créer un chemin entre le chevalier et la princesse. Bien entendu, le chevalier n’est pas capable de sauter. Il lui faudra donc systématiquement utiliser un escalier pour descendre ou monter. Attention, les pièces ne doivent pas être posées en équilibre, elles doivent bien tenir (tout est bien expliqué dans le livret).

Voici en images, les défis n°1 et n°23 avant/après :

camelot-2 camelot-3

camelot-jrMon avis

Ce fut mon premier coup de coeur ! J’adore le fait que le matériel soit en bois. Ca rend la manipulation des pièces agréable et le jeu silencieux.
Même s’il est estampillé « à partir de 4 ans », ne vous y fiez pas ! Mes CE1/CE2 se sont retrouvés bloqués dès le niveau 2.
Cependant, si vous enseignez au cycle 3, préférez les 2 jeux de réflexion présentés ci-dessous qui seront plus adaptés.
J’ai trouvé la boite un peu grosse et pas super pratique or c’est un jeu qui est très souvent utilisé. J’ai donc mis les pièces et le livret dans une boite en plastique. Enfin, niveau prix, c’est un jeu qui vaut une trentaine d’euros. Vu la qualité du matériel, je trouve ça abordable.

 


quadrillionQuadrillion

Composition du jeu :

  • Age : à partir de 7 ans
  • Contenu de la boite : 4 plaque magnétiques, 12 pièces en plastique, le livret avec les défis et leurs solutions, les règles du jeu.

Le livret contient 60 défis sur 5 niveaux de difficulté.

Comment jouer ?

But du jeu : Placer toutes les pièces sur le plateau de jeu.

Préparation : On assemble les 4 plaques magnétiques selon le modèle du défi choisi, afin de constituer le plateau de jeu. On dispose ensuite les pièces indiquées sur le modèle.

Déroulement : On place toutes les pièces restantes sur le plateau de jeu, sans les alvéoles restées vides, sans recouvrir les points noirs ou blancs.

Voici en images, le défi n°1 :

quadrillion-2 quadrillion-3 quadrillion-4

quadrillionMon avis

Le niveau de difficulté est supérieur par rapport au jeu précédent. Ici, il s’agit de manipuler les pièces dans tous les sens. C’est ce qui fait la richesse du jeu. La mise en place des plaques est déjà un défi en soi car elles sont recto/verso (un côté blanc, un côté noir). Il faut les placer comme sur le modèle en s’aidant des repères (les points blancs sur fond noir ou noirs sur fond blanc, comme sur la 1ère photo).
La manipulation des pièces est agréable car elles sont de bonnes taille, assez lourdes et faites dans un plastique souple. Une fois les plaques positionnées, le jeu est donc peu bruyant.
Concernant la boite, même constat que pour Camelot jr : je l’ai trouvée peu pratique et j’ai donc opté pour un rangement des pièces et du livret dans une boite en plastique.
Enfin, niveau prix, c’est un jeu qui coute moins de 25€, rien d’affolant donc.

 


L'aventurierL’aventurier

Composition du jeu :

  • Age : à partir de 7 ans
  • Contenu de la boite : 1 plateau, 8 pièces mobiles, 1 pion, le livret avec les défis et leurs solutions, les règles du jeu.

Le livret contient 48 défis sur 4 niveaux de difficulté.

Comment jouer ?

But du jeu : Sortir vivant du labyrinthe du temple maudit.

Préparation : On place les 8 pièces mobiles et le pion sur le plateau, comme indiqué sur le modèle (pour s’aider, chaque pièce est codée avec un petit symbole).

Déroulement : On déplace les pièces mobiles de manière à faire progresser le pion dans le labyrinthe. Le pion doit pouvoir être fixé sur l’un des trous du plateau à chaque mouvement des pièces. On fait ainsi progresser le pion jusqu’à pouvoir le faire sortir du labyrinthe.

Voici en images, le défi n°1 :

aventurier-5

Mon avis

aventurier-4C’est un jeu qui complète les 2 précédents car il s’agit encore d’un autre type de manipulation. Ici, on se déplace dans le plan, les pièces pouvant glisser d’avant en arrière ou de gauche à droite sur le principe du Taquin (ou tout autre « puzzle glissant »). La difficulté réside dans le fait que le pion progresse en plusieurs déplacements et que pour le faire progresser, il ne faut pas hésiter à bouger une pièce dans un sens et au déplacement suivant, la refaire glisser dans le sens inverse par exemple. Bref, il n’est pas estampillé « à partir de 7 ans » pour rien.
Les pièces sont faites dans un plastique dur, ce qui rend leur manipulation plus bruyante que pour les deux jeux précédents. Mais ce n’est pas non plus le brouhaha, rassurez-vous.

Concernant la boite, le rangement du jeu est hyper compact. On peut se débarrasser de l’emballage en carton pour ne garder que le je. On met l’ensemble des pièces dans le plateau, la règle par dessus et on ferme avec le couvercle transparent qui est fourni (voir photo à droite). Cela rend le jeu aisément transportable (ce n’est pas une priorité en classe, mais pour un usage familial, sachez que vous pourrez donc l’emporter en voyage sans problème ^^). 
Enfin, niveau prix, c’est un jeu très raisonnable qui coute une quinzaine d’euros. Il semble un peu difficile à se procurer actuellement mais nul doute qu’il sera de nouveau disponible rapidement.

Lutin Bazar
Lutin Bazar

29 Commentaires

  1. Je suis une grande Fan des jeux de. Être marqué. J’en utilise plusieurs en autonomie. J’ai quadrillion aussi, les pingouins patineurs aussi qui utililisent des pentaminos qui changent et qu’il faut placer dans un carré. J’ai le jeu de parking, que j’ai beaucoup pratiqué sur mon téléphone portable, où il faut bouger voitures et camions pour sortir la voiture rouge. J’ai l’antivirus, sur le même principe que le parking sauf que les pièces bougent en diagonale.
    Et un autre type de jeu que je trouve très bien pour la motricité fine et la persévérance, c’est le perplexus. Il fait faire évoluer une bille dans un labyrinthe en 3D placé dans une sphère transparente.
    Voilà pour mon coin jeux autonomes, avec les traditionnels tangrams…

    • Merci pour ton comm Célia. J’ai testé sur le FLIP les pingouins patineurs et rush hour. J’ai aussi pu tester quelques jours en classe Anti-Virus. Ils sont tous très bien. Il faut que je choisisse lesquels prendre pour compléter ma collec’. C’est le plus dur ^^
      Quant à Perplexus, j’en ai acheté un il y a quelques semaines mais pas encore proposé à mes élèves… je crains un peu le bruit de la bille. On verra…
      Quant au tangram, j’en ai un aussi mais je dois avouer que ce n’est pas celui qui remporte le plus de succès.

  2. Merci.. je cours m’en offrir.. à moi ! 😉

  3. Bonjour.. rush hour.. très bien aussi..

  4. Je réorganise ma classe de CP pour avoir des temps d’ateliers autonomes et j ai prévu d y mettre quelques jeux de réflexion… j ai acheté d’occasion ce qui permet de faire des petites économies. J ai équilibrio, les pingouins patineurs, aquabelle et tangoes junior. Hâte de les voir les utiliser…

  5. j’aime beaucoup ces jeux ! j’ai les pinguoin plongeur, l’arche de noé et IQ bloc.
    Je vois que les personnes qui ont commenté ont les pingouin patineur n’est il pas trop dur ?
    Camelot junior, ne fait pas t il trop « bébé » surtout pour les garçons avec la princesse ?
    Merci pour cet article !

  6. Mes élèves apprécient aussi beaucoup Quadrillion, Anti Virus et Code Couleur de Smart Games.

  7. j’ai un atelier jeux moi aussi dans ma classe de ce2 et je suis fan des jeux smartgames. Pour répondre à la question, le Camelot est utilisé ici par tous.

  8. Bonjour,
    Ces jeux sont en effet super, j’y rajouterai perplexus (déjà cité) et surtout logik ville, adopté par enfants et élèves 😉
    Bonne fin d’année !

  9. J’y pense.. dans Toutilix il y a Solitix : une réussite pour 1 joueur..

  10. Ah et aussi, j’y pense : « gagne ton papa » qui est super à deux mais auquel on peut jouer seul !!

  11. Oui celui-ci je l’ai vu sur le FLIP et il sera dans mes prochaines acquisitions, j’en reparlerai quand je l’aurai entre les mains et testé en classe, comme d’habitude ^^

  12. Moiaussi, fans de ces jeux pour la classe. pour mes GS jusqu’à l’année dernière. rush hour était Le jeu en autonomie qui s’arrachait.; Pour mes CE1 cette année, je me rend compte que ces jeux à niveaux divers sont aussi adoptés à cet âge… Je vais rééquiper la classe petit à petit… Je vois ton article aujourd’hui et le père noël a apporté Camelot et l’aventurier pour mes 2 loulous ! Le résumé… On apprend toujours bien en jouant !

  13. amélie schmidt Reply to amélie

    J’ai créé aussi un atelier de jeux autonomes dont mes élèves sont très friands: j’ai pas mal de jeux de voyage dont la mare aux canards, les tangrams, la marche des pingouins, l’arche de noé, les insectes en folie… qui coutent une dizaine d’euros et qui permettent d’équiper la classe. Et puis j’ai récuperé ceux de mes enfants: dora, safari hour(comme rush hour mais avec une jeep à sortir et plus de déplacements possibles), code couleur qui est très bien pour les superpositions de formes pour en créer de nouvelles. Enfin, bref, j’en suis fan et mes élèves aussi!!! Je fais des séances d’essai pour qu’ils testent les différents jeux puis ils en choisissent 3 et notent au fur et à mesure leurs résultats sur une feuille que j’ai créée.

  14. Coucou Lutin,
    On m’a conseillé les travel games de Smart Games. Tu as déjà testé? Je trouve ça vraiment très sympa et abordable aussi!

Laisser un commentaire