Mes ateliers de lecture CP/CE1

Lutin Bazar

ateliersdelectureArticle mis à jour le 12/08/2016 A la rentrée 2016, je retrouve un CE1/CE2 et je vais en profiter pour expérimenter d’autres choses dont je vous parlerai au fil de l’année. Mais je laisse cet article en ligne car il est le fruit de 4 années d’expérimentation en CP/CE1 et que ce recueil de pistes reste intéressant si vous avez envie de vous lancer dans des ateliers de lecture.

 

Vous avez été plusieurs à me demander à quoi correspondait le créneau « Ateliers de lecture » programmé le lundi dans mon emploi du temps de CP/CE1. Voici quelques infos sur le sujet…

En double niveau, je trouve très difficile de mener différents ateliers sur les 2 niveaux.
En terme de rotation, on ne peut pas faire simplement tourner les élèves sur tous les ateliers (les CP ne vont pas faire des activités de CE1 et inversement)… et c’est encore pire quand les groupes sont déséquilibrés en terme d’effectifs ou de niveaux…
J’ai réussi à trouver un certain équilibre après de nombreux essais de fonctionnement, mais c’est du sport ! 

Je travaille avec la participation de mes collègues. Sur une partie de l’année, ma collègue Maitre E est disponible pour mettre en oeuvre de la co-intervention et vient donc une heure en classe avec moi. Et j’ai toujours eu au moins une AVS motivée à fond pour s’investir dans un atelier. 
Nous sommes donc 2 à 3 adultes disponibles sur ce temps d’ateliers.

Mon objectif est de me concentrer sur les stratégies mises en oeuvre dans la compréhension de textes pour les CE1 (capacités qui seront ensuite mises en oeuvre dans le cadre de nos lectures littéraires), et un travail d’approfondissement en phonologie/lecture pour les CP. De fil en aiguille, j’ai un peu élargi les objectifs de ces ateliers. Aussi vous trouverez dans cet article tout un tas de pistes. Il est évident que je n’utilise pas tout, et pas tout en même temps, mais je trouve intéressant de faire un recueil de tout ce que j’ai pu utiliser pour vous donner des idées. Et y’a de quoi faire, comme on dit !

Organisation :

  • J’ai un créneau de 1h à 1h30 par semaine.
  • Je fais des groupes de niveaux et selon leur niveau, les élèves ne font pas les mêmes ateliers ou du moins, le contenu est adapté.
  • Je divise la classe en 4 groupes donc il y a 4 ateliers menés simultanément : 1 atelier avec moi, 1 atelier avec l’AVS et 2 ateliers autonomes (ou 1 atelier autonome + 1 atelier avec la maitre E).
  • Chaque élève participe à 3 ateliers sur le créneau horaire. 

Je ne sais pas trop comment expliquer ça clairement… Voici un exemple en image d’ateliers prévus au début de la période 2, avec 2 adultes en classe et 21 élèves répartis ainsi : 7 CP et 14 CE1.

Ateliers de lecture

 


Activités de phonologie et de lecture

Ces activités viseront conjointement des objectifs propres à la phonologie, mais également une amélioration de la vitesse de lecture et des capacités de mémorisation.

 
Les manuels :

J’ai investi dans les deux ouvrages suivants pour avoir  des idées et aucun regret pour le coup ! 

Jeux de sons et de lectureJeux de sons et de lecture – GS/CP   (éd. Retz)

Présentation : Cet ouvrage contient plus de 90 jeux de sons et de lecture s’appuyant sur des jeux traditionnels (jeu de l’oie, mémory, loto…).
Les jeux de sons portent sur la perception des syllabes orales, la recherche de rimes, la discrimination auditive de phonèmes et la correspondance graphème-phonème.
Les jeux de lecture ont pour objectifs de manipuler et de se familiariser avec le nombreux mots associés à un dessin ; d’appendre à construire des phrases ; d’identifier et de nommer les lettres, de repérer leur place dans les mots et dans l’alphabet.

Certains supports de jeux sont téléchargeables sur le site de Retz (dans l’onglet « téléchargement » en haut, a près s’être identifié).
Pour les autres on peut les concevoir soi-même et les adapter à ses besoins, ce que j’apprécie bien. Il s’agit de jeux simples et assez rapides, ce qui permet une mise en place facile en ateliers ou en APC.

Voir aussi : Certains jeux mis en page sur le blog de Luccia.

70 activités pour un apprentissage efficace de la lecture70 activités pour un apprentissage efficace de la lecture – Cycle 2   (éd. Retz)

Présentation : Cet ouvrage propose 70 activités pour consolider et rendre le plus efficace possible l’apprentissage de la lecture en classe. Convenant particulièrement aux enseignants débutants, les pistes suggérées peuvent être exploitées du CP au CE1, voire pour certains dès la GS, quelque soit la méthode de lecture utilisée.
Les activités portent sur les 4 grands domaines suivants : identification de mots par la voie indirecte et directe, compréhension de textes à l’oral et à l’écrit, activités d’écriture et de production de textes, acculturation au monde de l’écrit.

Ce que je trouve particulièrement intéressant dans cet ouvrage c’est qu’il propose des activités variées à mettre en place au sein de mes ateliers de lecture, mais pas que ! Elles peuvent être mises en place à tout moment et sont accompagnées de conseils d’enseignants qui les ont testées et savent donc de quoi ils parlent (je rappelle que c’est mon premier CP donc tout conseil est bon à prendre !).

 
Les jeux :
  • Tap syllabes et chante sonsTap’Syllabes et Chante Sons

Je l’utilise énormément en CP. Avec les même cartes, une dizaine de jeux sont proposés. Je le trouve vraiment très bien, avec des illustrations facilement identifiables.

Présentation : Tap’ Syllabes et Chante Sons propose quatre jeux pour se familiariser avec les syllabes et six jeux de sons. Les enfants devront constituer des paires de mots commençant par la même syllabe ou ayant le même nombre de syllabes, retrouver la carte « image » qui commence par le son écrit sur une carte « lettre », constituer des familles de cartes commençant par le même son, etc. Retrouvez des variantes du loto, de la bataille, du baccalauréat ou des 7 familles et aidez vos enfants à entrer en s’amusant dans l’univers de la lecture.

Voir aussi : Ma présentation détaillée des jeux de la collection « Les cartes de Tralala ».

  • les jeux du syllabozooLes jeux du Syllabozoo
Voir aussi : Ma présentation détaillée de ces jeux ici.

ateliersdelecture2

cheese1

  • Cheese : le jeu de lecture des mots-outils que j’ai fabriqué et que je vous présente ici.

  • jardindesmonstres2Le jardin des monstres : un autre jeu que j’ai fabriqué, cette fois-ci pour automatiser la lecture de syllabes, ici.
  • Jeu de lecture en 54 cartesJeu de lecture en 54 cartes

Présentation : Il s’agit de recomposer les mots illustrés sur les cartes-dessins avec les cartes-syllabes. Il y a 2 niveaux avec des mots à 2 ou 3 syllabes simples (jupe, pantalon) et à 2 ou 3 syllabes plus complexes (pingouin, champignon). Les illustrations sont rigolotes, ce qui ne gâche rien.

Je trouve ce jeu vraiment super mais il semble épuisé…

tam tam
  • Tam Tam Safari

Présentation : Tam Tam est un jeu qui a pour but d’aider les plus jeunes à apprendre la lecture, tout en permettant à tous de s’amuser. Il existe deux types de cartes : des cartes avec des mots et des cartes avec des images. Quelles que soient les cartes prises dans le paquet (deux cartes mots, deux cartes images, une carte mot une carte image…), il y aura toujours un point commun. Le but est de retrouver le plus vite possible les paires des différentes cartes.

Il existe plusieurs boites du jeu. Tam Tam « Safari » est vraiment ciblée sur l’apprentissage de la lecture (3 niveaux, pour CP/CE1). Il existe également des boites à thèmes pour travailler sur les pirates ou les princesses par exemple (Tam Tam « Il était une fois »), des boites ciblant certaines difficultés de la langue comme les valeurs des lettres et les sons proches (Tam Tam « Carnaval » et Tam Tam « Circus ») ! C’est un jeu rapide et efficace, parfait pour des temps d’ateliers en classe. A retrouver sur le site de l’éditeur ABludis.

  • Des diaporamas de « lecture flash » comme ceux que l’on peut trouver sur Taka’Bosser.
 
Les ateliers autonomes :

Exercices d'entrainement à la lecture CE1Exercices d'entrainement à la lecture CPJe me sers des fiches Exercices d’entrainement à la lecture de chez Hatier. C’est pas tout récent mais c’est toujours d’actualité.

Lecture plusateliersdelecture3Mais aussi, pour les révisions de sons avec les élèves en ayant besoin, des fiches de phonologie du CD-Rom Lecture Plus des éd. Accès (qui contient aussi une super banque d’images que j’utilise dans nombreux de mes docs) et celles du Hors-Série de La Classe « Aide personnalisée en lecture – Cycle 2 ».
Le rythme étant très soutenu en lecture (2 sons par semaine), certains de mes élèves ont bien besoin d’entrainement supplémentaire. Et comme je ne pourrai pas être partout à la fois (ah bon ?!), je pense proposer ponctuellement ce type d’activités en atelier, en complément des activités de lecture menées quotidiennement avec Taoki.

 


Compréhension de consignes

Pour travailler la compréhension de consignes, je mènerai des ateliers spécifiques durant plusieurs semaines (une période dans l’année, disons…).

Voici les ressources que je compte utiliser :

  • Tout un tas de ressources chez Instit90 : la série de fiches « Je lis, je fais » et des jeux (le jeu des consignes, le loto des consignes, etc.)
  • Le « loto des consignes » de Sanleane
  • Un super matériel (malheureusement bien trop cher mais source d’inspiration) : Drôles de bobines aux éditions du Grand-cerf (voir la présentation ici)
  • Attention j'écouteAttention j’écoute, activités pour développer la compréhension de consignes verbales   (éd. Chenelière)

Ce livre m’a été conseillé par Christine. Il est composé de différentes fiches portant sur différents thèmes (l’école, les animaux…). Les élèves reçoivent donc une fiche avec des images et doivent réaliser les consignes lues par l’enseignant (par ex pour l’école : raye tous les objets qu’on ne trouve pas à l’école, encercle tout ce qui sert à écrire ou à colorier, souligne en vert l’objet qui a des pages…).

  • nemangepaslaconsigne (Copier)CircusNe mange pas la consigne  (Cat’s Family)

Deux jeux vraiment des incontournables à avoir en classe.
On peut les commander sur le site de l’auteur.

Voir aussi : Mes présentations détaillée de ces 2 jeux : « Ne mange pas la consigne » et « Ne mange pas la consigne Circus ».

 


Compréhension de textes

  • Lectorino & LectorinetteLectorino & Lectorinette – CE1/CE2   (éd. Retz)

Avec les CE1, j’ai utilisé durant 2 années ce manuel. Les activités qui y sont proposées mettent en oeuvre toutes les capacités que je souhaite travailler de manière approfondie avec mes CE1 et qui seront ensuite transposées aux lectures littéraires faites sur l’année.
C’est un manuel pour l’enseignant, avec les supports pour l’élève disponibles sur le CD-Rom.
C’est toutefois une méthode très complète qu’on peut utiliser sur 2 ans. Pas évident à utiliser au sein d’ateliers comme ceux que je décris en haut de l’article. Je l’utilisais au début car j’avais la chance que ma collègue Maitre E s’en charge en prenant les CE1 à part en co-intervention. J’ai ensuite abandonné le manuel pour me concentrer sur des activités plus courtes.

Présentation : Elaboré en collaboration avec des enseignants de CE1 et de CE2, Lectorino et Lectorinette est un outil didactique innovant qui propose un enseignement explicite et progressif de la compréhension de textes narratifs. Lectorino et Lectorinette se donne quatre priorités : l’automatisation du décodage et la fluidité de la lecture à haute voix ; l’accroissement du vocabulaire en réception et en production ; le développement des compétences narratives en réception (apprendre à construire une représentation mentale de l’histoire) et en production (apprendre à raconter) ; la compréhension de l’implicite à travers des activités systématiques de reformulation (inférences permettant de suppléer aux blancs du texte) et d’explicitation (centrées sur les états mentaux des personnages). Pour l’enseignant et pour ses élèves, Lectorino et Lectorinette c’est : une présentation d u cadre théorique et pédagogiques retenus par les auteurs ; une planification des 6 modules qui prend en compte les acquis de la recherche en didactique et en sciences cognitives ; un guide pédagogique détaillé à la fois très pratique (les 36 séances sont présentées sous la forme de fiches de préparation de séance) méthodologique (mise en perspective de la pratique, développement des principes didactiques et pédagogiques).

  • Pour travailler la compréhension de textes, j’avais hésité avec les activités de Je lis, je comprends que l’on peut trouver ici. Elles sont très intéressantes, mais impossible de mener les deux de front. Allez quand même y faire un tour, c’est bien fichu !

ateliersdelecture5Présentation : L’objectif général de ce document est d’améliorer la compréhension des élèves en lecture pendant l’année de CE1.
Comprendre un texte se traduit par l’exécution possible d’un ensemble de tâches (reformuler, synthétiser ou résumer, inférer, interpréter, questionner, contrôler) qui nécessitent l’utilisation de stratégies (prise d’indices, utilisation de connaissances antérieures, association d’informations…).
Ce document comporte :
– des ateliers (3 unités d’entraînement de difficultés croissantes) visant à développer la prise de conscience de stratégies de lecture et des compétences impliquées dans la compréhension : repérer les connecteurs, repérer les substituts, faire des inférences, retrouver les idées essentielles d’un texte
– des pistes d’exploitation pour développer un travail de compréhension autour d’un album.

  • Dans la même veine, d’autres fiches de compréhension pour le CE1 (susbstituts, inférences…) sur le site dlpc.
  • Pour les ateliers autonomes, j’utilise énormément ces 5 fichiers de lecture : ils permettent d’aborder différents types de textes, notamment le documentaire et ne sont pas très chers. Et puis surtout, en ayant les tomes des deux niveaux on peut facilement différencier selon le niveau des élèves.
    Merci Maliluno qui m’a fait découvrir 
    Lecture active grâce à ses ateliers de lecture ici.

Lecture silencieuse 1Lecture silencieuse 2Lecture activeJe lis seul tu lis seule CP CE1Je lis seul tu lis seule CE1

 

 

 

 

  • Animalier CP-CE1J’utilise aussi le classeur Animalier CP-CE1 des éd. Edelios que j’ai la chance d’avoir (car il coute assez cher).
  • Dessiner pour apprendre à lireChez Edélios il y a aussi le fichier Dessiner pour apprendre à lire qui est super : l’objectif de ce fichier est d’inciter l’élève à la lecture.
    Le principe est simple : un texte est proposé à l’élève qui doit le lire attentivement pour ensuite dessiner l’histoire en y faisant figurer tous les détails décrits. Le fichier est composé de 25 fiches niveau CP et de 25 fiches niveau CE1. Je les donne souvent à mes CE1 en lecture du soir, le dessin me permet de voir s’ils ont bien lu l’histoire. Lors de la correction je souligne (ou eux, si on a le temps de la faire ensemble) les éléments qu’ils ont oublié pour les aider à les identifier.
    Il est assez cher, mais on peut facilement reprendre le principe et créer ses propres fiches. Sur le site dlpc il y a quelques fiches de ce type.

 


Travail spécifique sur les inférences

lafouine

  • Si vous travaillez sur le thème des enquêtes policières, et que vous souhaitez aborder les inférences, pensez aux excellentes Enquêtes de l’inspecteur Lafouine, aux éditions Buissonnières.
    Le tome 3 est spécifiquement fait pour les CP/CE (les 3 autres tomes sont destinés au cycle 3).

Et voici d’autres activités portant sur les inférences, à partir de jeux :

  • L’excellent Qui ? Quand ? Où ? Quoi ? chez Instit90
  • Dans la même veine, on trouve Enquête de Lecture chez Mallory, Mission lecture chez Sanleane, Lecto-top chez Farfa

Et pour des ateliers autonomes :

  • Les Copie et dessine de Zaubette pour le CP et le CE1

 


Fluence

ateliersdelecture8

  • Enfin, pour mener un travail spécifique sur la fluence, l’école a investi dans le très bon support Fluence CP/CE1 aux éditions de la Cigale découvert grâce à Sanleane.

Présentation : L’entraînement consiste en des lectures répétées et chronométrées de textes adaptés au niveau des élèves, jusqu’à l’obtention d’un seuil de vitesse déterminé avec un nombre réduit d’erreurs d’identification de mots. Après chaque lecture, l’enseignant aide l’élève en corrigeant oralement ses erreurs et en les lui explicitant pour améliorer la précision de sa prochaine lecture. Au fur et à mesure des séances, l’observation de ses scores va permettre à chaque élève de prendre conscience de sa progression. Ses performances vont accroître sa motivation. Les séances se déroulent en petit groupe de 3 à 4 élèves dans le cadre d’un atelier décroché, organisé dans un coin calme pour favoriser les échanges. Elles sont régulières et intensives et durent de 20 à 30 mn pour automatiser les acquisitions. L’entraînement s’arrête lorsque le niveau attendu de fluence (nombre de mots correctement lus par minute) est atteint par l’élève.

Cet ouvrage est très bien expliqué, et très complet : il est clé en main avec le recueil des textes de lecture (sur le CD-Rom également) avec le nombre de mots qu’ils contiennent, les obstacles de décodage et le vocabulaire difficile ; ainsi que les outils d’évaluation (tableaux et graphiques). 

  • Les cartes « ateliers de lecture orale » pour le CE1 sur le site de l’académie de Grenoble. Les textes sont ludique et permettent de travailler la vitesse de lecture et l’articulation (un peu à la manière des virelangues).
  • Une fiche d’entrainement à la lecture des liaisons chez Alysse.
  • Un outil d’évaluation de la lecture à haute voix conçu par l’académie de Besançon qui permet de vérifier que l’élève respecte la ponctuation et les unités de sens. 

Lutin Bazar
Lutin Bazar

37 Commentaires

  1. Très complet cet article, merci beaucoup ça me donne plein d’idées .. à trier dans ma petite tête ^^!!

  2. Cathy Munchen Reply to Cathy

    Bonjour,
    Un grand merci pour tes publications.
    Je suis très intéressée par ton jeu de lecture Cheese, peux – tu me dire ce que tu as utilisé pour faire des morceaux de fromages ?
    Par avance merci

  3. Bonjour, je vais régulièrement sur ton site et suis toujours émerveillée de tout ce que tu partages. Un grand merci. A la rentrée, je reprends une classe de cp-ce1 pour la deuxième fois. N’étant pas satisfaite de ce que j’ai fait l’année dernière en lecture, je souhaite travailler en atelier. Du coup ton article m’a donné plein d’idées que j’ai du mal à trier pour l’instant. Pourrais-tu, si c’est possible, après tes 3 ou 4 années de fonctionnement faire un bilan de ce fonctionnement et préciser le contenu de l’atelier par période?

    • Houla par période c’est compliqué, je faisais en suivant le niveau des élèves… J’avoue que l’an dernier j’ai fait presque uniquement des jeux et c’était vraiment top. Ainsi que des fiches de lecture compréhension (issues des fichiers que je cite). J’ai laissé de côté Lectorino et les gros ateliers de lecture comme « Je lis je comprends » car avec les CP c’était bien dur à gérer sachant que ce sont des ateliers où il faut être présents. Les jeux restent le fonctionnement que je préfère, et que je mettrai en place à la rentrée dans mon CE1/CE2. Par contre je ne fais pas que des jeux de lecture.

  4. Merci, voilà qui me rassure. J’ai toujours tendance à me dire que je n’en fais pas assez…

  5. Bonjour, un grand merci une nouvelle fois pour ce partage.
    Si j’ai bien compris le tableau il y a donc 4 ateliers de 30 minutes chacun, qui changent 2 fois et cela dure 1h30 en tout…

    • Oui au départ j’étais partie sur 1h mais je faisais souvent 1h30 car il faut gérer l’installation, les changements d’ateliers (sachant que les fins d’activités de sont pas toujours parfaitement synchronisées, des jeux étant plus courts que d’autres) etc. En 1h c’était un peu la course même si ça reste faisable quand on choisit des jeux à parties très courtes.

  6. Que de travail je suis vraiment impressionnée par tout ce que tu mets en ligne!! Donc un grand merci car je trouve vraiment beaucoup de choses intéressantes dans ce blog! J’espère que tu arrives quand même à trouver du temps pour toi en dehors de tout ça! 😉

  7. C est top Merci, et je pense me lancer dans les ateliers avec mes 32 cp… petite question: à partir de quelle période de l année peut on les lancer en ateliers autonomes? Merci!

    • Dès le début de l’année, même si ce n’est pas encore de la lecture, on peut faire des ateliers de phono pour travailler la lecture. Par exemple chercher des images contenant un son dans des catalogues, illustrer une histoire entendue…

  8. Bonjour, j’aimerais travailler avec mes élèves je lis je comprends mais je ne sais pas trop comment le mettre en place ? Comment faisais-tu dans ta classe? Merci!

  9. chantal mariani Reply to chantal

    Euh….Franchement Aurélie, crois-tu vraiment que « Lutin Bazar » puisse être une enseignante normalement constituée comme toi et moi avec une classe à temps plein, et une vie en dehors de l’école, même si elle était une personne hyper passionnée, consciencieuse, brillante etc…? Réfléchis, regarde : c’est une page de pro de l’édition, de la formation professionnelle, de la librairie en ligne (en 1er : Amazon !),ou d’un bon gros détachement de poste, avec la bénédiction de l’éducation nationale qui assure ainsi presque gratuitement et bien sur en ligne la « formation professionnelle » de ses enseignants, en particuliers sortants mais aussi tous les autres. C’est d’ailleurs plutôt du formatage que de la formation…J’ai même trouvé récemment sur un site de soi-disant professeur des écoles une offre de travail d’Amazon pour écrire à la louche des « ebook » !!!
    Mais au fait, j’y pense : il se pourrait que même toi Aurélie, tu n’existes pas !!!! tu sais, les faux avis de consommateurs etc….allez, à plus !

    • Alors là… je reste perplexe et ne sais même pas quoi répondre à ça…

    • Bonjour Chantal, ici c’est Charivari.

      Je découvre le commentaire que tu laisses ici, et je le prends comme un coup de poing dans l’estomac. Tant d’indélicatesse… c’est difficilement concevable.

      C’est quoi ton souci ? Tu es jalouse parce que Lutin est plus efficace que toi ? Sans doute plus douée, plus passionnée peut-être ?

      Au risque de te surprendre, je vais te faire une révélation : je connais personnellement Lutin depuis la création de son blog (date assez proche de la création du mien). C’est une jeune femme. Elle a sa classe a plein temps et une vie personnelle riche et épanouie (non, elle n’est pas célibataire -je n’en dirai pas plus- elle racontera si elle en a envie). Oui, elle est prof comme toi. Non, elle n’est ni payée, ni subventionnée, ni soutenue par l’EN ou par un quelconque éditeur. Oui, elle est toute seule à tenir son blog. Elle a peut-être des projets pour devenir auteur, comme j’en ai eu avec Hatier, comme en ont des tas de profs qui sont auteurs de méthodes ou de manuels, et je lui souhaite que ces projets aboutissent, mais cela ne change rien à une chose :

      Ce blog, il est là grâce à son talent, son efficacité pour faire mieux et plus vite ce que toi et moi faisons dans nos classes. Il est là grâce à la qualité de sa réflexion pédagogique, à son engagement pour sa classe et surtout à sa générosité qui la conduit à tout partager.

      Des commentaires comme le tien, qui nient tout cela et qui laissent entendre que nous tricherions en faisant croire que nous sommes seules alors que ce ne serait pas vrai, cela nous donne envie de tout arrêter, de fermer notre blog, pour ne plus aider des ingrats comme toi qui n’envisagent même pas qu’il puisse y avoir des gens plus compétents ou plus efficaces que toi, qui arrivent à tenir un blog sans y passer toute leur vie.

    • Wahou, théorie du complot, bonjour !
      Non mais on nage en plein délire…
      Vous me faites doucement rigoler avec votre commentaire qui suinte la suffisante, de celle qui aurait « tout compris », à côté de la plèbe qui se fait bêtement avoir. Et bien figurez-vous que non, vous n’avez RIEN compris, vous êtes même complètement à côté de la plaque.
      Lutin, plein de bisous, d’une vraie enseignante à une vraie enseignante.

    • À vous lire, Chantal, je suis partagée entre le rire et les larmes.

    • Ouahhhhh…
      Alors là Lutin, je crois que tu as décroché le pompon quand même. Toutes mes félicitations, c’est grandiose !
      Tout comme Elaure, je suis partagée entre le rire, les larmes et la consternation.
      Passe une douce soirée Lutin…

      Enge
      (vraie instit, enfin … je crois… je me pose des questions maintenant là tout de suite… suis-je réelle ? Oufti, c’est le début de l’existentialisme…)

  10. Lutin Bazar, sache qu’un enseignant qui est non seulement compétent dans son métier, mais qui, en plus, puisse l’être dans d’autres domaines (le web), et puisse, en plus, mettre toutes ces compétences au service des autres, ça dépasse l’entendement… Donner de soi, de son temps et de son expérience, ça n’existe pas. Enfin… 😉

  11. Ne répondez même pas… C’est la définition même du troll. On est pleins à avoir une vie et à mener une vie de classe riche. Vous en plus vous partagez et ça fait des jaloux(se). Leur répondre c’est leur donner trop d’importance. Vive le partage, vive nos élèves et merde aux cons.

  12. quelle tristesse 🙁 rien de nouveau hélas. Les personnes qui n’imaginent même pas qu’on puisse travailler, vivre, tout en pensant au partage, tout en pensant aux autres. Sans doute pas la dernière à profiter des innombrables ressources offertes… Courage et bonnes vacances 🙂

  13. Moi, je vous admire tous, les blogueurs, et je vous remercie chaque jour d’élargir un peu mon horizon, de m’obliger à revoir ma copie. Et pour avoir échangé par courriel hors blog avec certains d’entre vous, je vous remercie du temps que vous m’avez accordé en particulier qui confirme bel et bien que vous êtes de vraies personnes. Je ne sais pas comment vous rendre la monnaie de votre pièce si ce n’est avec un petit commentaire par ci, par là. Décidément, les coups volent bas en ce moment… Courage.

  14. Je fais partie de ceux qui admirent votre travail. Je l’apprécie d’autant plus que c’est un vrai partage, de la coopération et de la solidarité. Ce sont des valeurs qu’on nous demande d’enseigner mais que je trouve très paradoxales dans notre corps de métier. Je connais énormément d’enseignants autour de moi qui utilisent votre travail: qui en français, qui en maths, qui les outils pour faire la date… Et d’autres trouvent des liens intéressants comme les ceintures2competences Votre travail est de grande qualité et votre site(et les autres!) prouve qu’il existe des professionnels qui ont un potentiel en savoir-faire a l’Education nationale qui est souvent bien plus intéressant dans nos pratiques que les pseudos anim-peda. Les jaloux sont des ignares, sots et indécrottables. Leur répondre c’est déjà leur donner trop d’importance! Arrêtons le délire ! Restez digne face à la bêtise !

  15. Bonjour,
    Je suis une de vos nombreuses admiratrice. Heureusement que des enseignants comme vous sont passionnés et donnent de leur temps pour partager avec les autres. Cela m’a beaucoup aidée quand parfois je ne voyais pas le bout (et cela m’aide encore d’ailleurs 😉 ). Quand je ne sais pas comment faire, quand une idée ne fonctionne pas je passe voir comment vous avez fait, qu’est-ce qui est possible de faire et bien souvent vos idées sont fantastiques.

    Bonne continuation.

  16. j’ai vu en parler sur facebook d’une prof . Je suis aller voir le LUTIN BAZAR j’ai acheté j’ai reçu et mes élève de MS ont adorés !!!! merci beaucoup et continuer ainsi . Je vous aime

  17. Je reste sans voie face à de tel commentaire ….J’aimerais simplement te tirer mon chapeau car j’ai réussi à voir mon métier autrement !

    Une question: j’aimerais à la rentrée mener un atelier lecture tous les jours dans mon CE1 et le faire tourner sur la semaine ….justement en empruntant des activités les jeux proposés et des ouvrages !
    Qu’en penses tu? Vais-je pouvoir m’en sortir sans adulte dans la classe (d ou l intérêt de faire tous les jours.)?
    Te verrais tu faire ce type de dispositif tous les jours?

  18. merci pour toutes ces ressources.
    seuls problèmes : les liens vers les sites « je lis je comprends » et « dlpc » ne sont plus valides. rien ne s’y trouve … dommage.
    y en a-t-il d’autres ?

Laisser un commentaire