Les figures planes au CE1

Lutin Bazar

figures planesAprès une approche globale des polygones où on définit ce qu’est un polygone et où on voit comment on classe les polygones en familles selon leur nombre de côtés, je passe à l’étude plus approfondie des figures planes au programme au CE1.

 

Les triangles

Tout d’abord l’étude des triangles avec reprise du classement :Le triangle est un polygone qui a 3 côtés et 3 sommets.
Puis le cas particulier du triangle rectangle : Le triangle rectangle est un triangle qui a un angle droit.
L’angle droit a déjà été abordé lors de la première séquence sur polygones/non polygones.
On prend ici le temps de manipuler un maximum l’équerre pour apprendre à reconnaitre efficacement les angles droits, chose qui demeure difficile au CE1 pour la plupart des élèves.
Il me semble indispensable que cette capacité soit acquise avant de passer aux quadrilatères, figures qui demandent de manier différentes propriétés en même temps.

triangles CE1
 

3 fiches d’exercices « Les triangles »   

La fiche 1 vise à reconnaitre les triangles en les différenciant des quadrilatères.
Sur la fiche 2 je propose de tracer/reproduire des triangles sur papier quadrillé/pointé.
La fiche 3 concerne les triangles rectangles.

 

Les quadrilatères

quadrilatères CE1

3 fiches d’exercices « Les quadrilatères »   

La fiche 1 vise à distinguer les quadrilatères parmi d’autres polygones.
La fiche 2 est axée sur la reconnaissance des quadrilatères particuliers.

La fiche 3 propose de tracer/reproduire des quadrilatères sur papier quadrillé/pointé.

Des livres sur ce thème

Petit déchiré GaboriaudPetit déchiré, Laëtitia Gaboriaud   Ajout 26/04/18 

Résumé : Petit déchiré, c’est l’histoire d’un petit bout de papier aux contours tout arrachés qui voudrait bien changer de forme. Alors, un coup de vent et hop, le voilà parti à la découverte des différentes formes géométriques. Trouvera-t-il celle qui lui conviendra ?

Cet album initie les enfants à la géométrie de façon ludique et leur permet d’aborder les caractéristiques des formes les plus connues : rond, carré, triangle, ovale, rectangle, trapèze, losange, hexagone.
Petit déchiré fait également écho aux questions des plus jeunes sur le thème de la différence et ce qui fait la spécificité de chacun d’entre nous.

C’est ce qui rend l’album très intéressant : il mêle parfaitement les notions de géométrie avec une histoire qui tient la route et met en avant des valeurs importantes (tolérance, respect, solidarité, reconnaissance…). Je le trouve parfait pour servir de point d’entrée dans une séquence sur les figures planes. Il peut être lu dès la GS sans problème.

L’album est à couverture souple. J’ai le grand format qui est un équivalent A4. La présentation en paysage est originale et permet de montrer facilement les illustrations à la classe (pour chaque double page : 1 page texte et 1 page image), dans un format A3 donc.

Pour la petite histoire, Laëtitia Gaboriaud est professeur des écoles et auteure d’albums jeunesse. Elle auto-édite ses albums sur TheBookEdition. Vous pourrez y trouver les 2 formats de Petit Déchiré. Le livre est également disponible sur Amazon, dans le format le plus petit.

Voici 3 activités réalisées à partir de l’album Petit Déchiré (plutôt niveau GS/CP) que l’auteure m’a proposé de partager avec vous.
Gros coup de coeur <3 pour les fonds et les personnages à imprimer pour rejouer l’histoire !

Dominos Mémory Jouer l’histoire

Que fait on avec 20 petits rondsLaëtitia Gaboriaud a également écrit Que fait-on avec 20 petits ronds ? 
Les enfants y découvrent une succession de formes réalisées avec 20 petits ronds. Un inducteur parfait pour une séance d’arts plastiques (à partir de gommettes, empreintes au doigt…), avec un lien vers la numération.

Formes ReissFormes, John J.Reiss

Résumé : Taratata, voici le spectacle des formes ! Cubes, pyramides, sphères, rectangles ou ovales !… Les formes se croisent et s’amusent dans un festival de couleurs. Ouvre grand les yeux !

Des ratons-laveurs nous présentent les formes tout au long de ce livre aux couleurs vives. D’abord la forme plane, puis des objets ayant cette forme, et enfin la forme dans l’espace quand on en assemble plusieurs.
On rencontre ainsi le carré et le cube, le triangle et la pyramide, le cercle et la sphère, le rectangle, l’ovale et quelques autres formes (pentagone, hexagone, octogone)… jusqu’à ce que toutes les formes se combinent en un paysage géométriquement festif et coloré. Un livre très visuel qui pousse à un prolongement en arts visuels !

formes Reiss

Lutin Bazar
Lutin Bazar

9 Commentaires

  1. Bonjour,
    toujours un super site avec de belles idées qui aident les vieux comme moi à se remettre du neuf en tête.
    Petite question : les figures sont toujours planes non ?? Si on n’est plus dans le plan, on est en volume ??

    • En géométrie on parle de « figures planes » car elles sont dans le plan en 2D. Avec plusieurs figures planes on peut construire des objets en 3D, les solides.
      Alors oui en effet les figures sont toujours planes… mais c’est comme ça qu’on les appelle en géométrie, sans doute pour différencier des autres sens du mot « figure ».

      • Je ne vais pas entrer dans les détails, mon post était semi provoc’ ( pas bien ça !!)
        il existe bel et bien des figures non planes ( à différencier des volumes ) qui sont généralement formées de lignes courbes mais pas uniquement obligatoire c’est à dire que l’on pourra trouver des courbes associées à une ( ou des ) droite
        je ne peux pas en afficher une ici, dommage.
        Bon tri des poygones à Isabelle !

  2. Henry Isabelle Reply to Henry

    Une figure plane est une ligne fermée (polygone ou non-polygone)… Tu ne fais pas de tri avec tes élèves avant de passer aux polygones particuliers ?

  3. Merci en ce moment je suis dans les solides mais je garde pour l’an prochain.

  4. merci pour tout ce partage ! j’aime beaucoup ton travail. Il m’aide dans la réalisation de mes séances en classe.

Laisser un commentaire