Mes supports en français

Lutin Bazar

Article mis à jour le 31/10/2017

De la lecture à l’étude de la langue, en passant par l’écriture… Voici la liste des supports que j’utilise pour enseigner le français.
A la rentrée je reste en CE1/CE2. Je mets donc l’article à jour avec les supports adéquats, mais vous trouverez tout en bas la méthode de lecture que j’ai utilisée pendant quatre années au CP et que j’aurais continué à utiliser si je n’avais pas changé de niveau.

 


Etude de la langue

Je suis incapable de me contenter de suivre un livre, j’ai besoin de bidouiller mes séquences à ma sauce. Voici donc la liste des manuels qui m’inspirent pour préparer ma classe.

 

Grammaire

Réussir son entrée en grammaire [150x177] 2Réussir en grammaire au CE2Réussir son entrée en grammaire au CE1   et   Réussir en grammaire au CE2   (éd. Retz)

Je m’inspire de ces fabuleux manuel depuis plusieurs années maintenant mais je ne les suis pas à la lettre. J’y pioche ce qui m’intéresse (bien qu’ils soient totalement clés en main pour les enseignants qui recherchent cela) et je crée les supports supplémentaires qui me manquent.
J’aime particulièrement l’utilisation de petits personnages pour les natures de mots. Cependant, vu que mes élèves seront équipés de mes mémos de leçons (voir plus bas), j’utiliserai cette année les personnages de mes mémos.

Si les situations de découverte sont parfois répétitives (utilisation systématique d’étiquettes) et pas toujours praticables en double niveau, ces livres demeurent une excellente base de travail facilement adaptable avec d’autres supports.

Info J’ai établi ici un comparatif de RSEEG CE1 édition 2013 vs édition 2016.
Et pour REG CE2, c’est !

 

Vocabulaire

Cette année je poursuis mes recherches pour travailler le vocabulaire de manière très structurée tout en faisant des liens avec les différents champs disciplinaires. Je pars donc avec comme principale source :

guide pour enseigner le vocabulaireGuide pour enseigner le vocabulaire à l’école élémentaire   (éd. Retz)

J’ai passé un bon moment à réfléchir à ma façon d’enseigner le vocabulaire et ce livre m’a passionnée, éclairant totalement toute ma réflexion sur le sujet.
Si vous avez un peu de temps et que ça vous intéresse, j’ai détaillé toute ma réflexion sur l’enseignement du vocabulaire ici !

 

Réussir son entrée en vocabulaireRéussir son entrée en vocabulaire CP/CE1/CE2   (éd. Retz)

Cette nouvelle édition, conforme aux IO 2015 correspond mieux à ma vision de cet enseignement puisque les séquences par notions ont été supprimées (voir mon article sur l’ancienne édition ici).
L’enseignement des notions (antonymes, synonymes…) se fait de manière filée tout au long des séquences par thèmes. C’est bien mieux !!! Sans compter que l’ouvrage convient pour tout le cycle, CE2 inclus !
Cela me permettra de l’utiliser comme un outil clé en main, plutôt qu’en y piochant comme je le faisais avec l’ancienne édition. Il me reste à vous faire un petit comparatif mais je n’ai pas encore trouvé le temps 😉
En attendant, si vous souhaitiez investir, il est préférable d’opter pour la version 2017 !

 

Orthographe

J'entends je vois j'écrisJ’entends, je vois, j’écris   (éd. Scérén)

En CE1, je continue avec cette méthode, que j’utilise depuis mes débuts et qui donne de bons résultats. Elle est principalement axée sur la phonologie mais j’y greffe les notions figurant dans le programme d’orthographe.
Vous trouverez ici un article complet sur cet ouvrage et toutes les ressources associées que j’ai crées.

j'entends je vois j'écris 2017A noter qu’une nouvelle édition est parue cette année. Je ne l’ai pas car l’ancienne me convient très bien… mais Mme Picot précise sur le site Léa que le contenu est le même. Seule la mise en page a été modernisée.

InfoCôté CE2, je suis la même progression et n’ai donc pas d’autre source. J’ai profité du travail d’adaptation fait par Mme Picot sur le site Léa. Mes ressources sont disponibles ici.

 

Banque d’exercices supplémentaire

A portée de mots CE2Pour la rentrée, je vais commander (grande première pour moi !) une série du manuel A portée de mots (éd. Hachette), mais uniquement pour mes CE2.
Je trouve la nouvelle édition très bien faite ! Les textes de découverte sont beaucoup moins longs que dans l’ancienne édition et ils sont suivis de questions progressives qui s’appuient efficacement dessus. Les exercices sont plus variés et gradués selon le niveau de difficulté.
Parmi les différents spécimens reçus, c’est dans celui-ci que je me suis retrouvée à piocher cette année quand j’étais en panne d’exercices pour approfondir des notions. C’est donc celui-ci que je choisis pour équiper ma classe.

Attention, je ne change en rien ma manière de fonctionner en français : j’ai mes propres ressources et je fonctionne avec bon nombre d’activités ritualisées qui donnent de bons résultats. Je fais des séances de découverte commune CE1/CE2. Ce manuel me servira donc principalement de banque d’exercices pour l’entrainement.
En CE1, je tiens à ce que tous les énoncés figurent dans le cahier du jour et j’ai, avec les années, accumulé pas mal de fiches. Mais en CE2, j’en ai moins (la faute à une interruption de 4 ans en CP/CE1) et je trouve que les élèves sont capables de gérer un manuel. Ils copieront juste les consignes et feront leurs exercices sur le cahier du jour.

 

Mémos de leçons

A la rentrée, c’est décidé, mes élèves disposeront tous d’un exemplaire de Mon Mémo CE1 ou CE2, dont je suis l’auteure. Ca peut paraitre un peu présomptueux mais je ne vois pas comment faire sans puisque… 
Ce mémo est la version aboutie, complétée et améliorée ++ de mes leçons. Donc je ne vais pas m’en priver en priver mes élèves 🙂 Il contient toutes les leçons de français et mathématiques, accompagnées d’un petit exercice d’application.

Plusieurs arguments accompagnent mon choix et justifient l’investissement :
– pas de cahiers (ou de classeur) de leçons à acheter
– plus de photocopies donc gain de temps (et de papier) 
– gain du temps passé à distribuer, coller, numéroter, ranger les leçons
– gain du temps passé à corriger les exercices (le mémo contient les corrigés)
– poids du mémo dans le cartable moindre que le poids des cahiers (ou classeur)
– lisibilité (tout est en couleur)

 


Lecture

Je travaille la compréhension de textes directement à partir des livres étudiés en littérature, ainsi que de textes de différents types rattachés aux projets de l’année (documentaires, lettres, recettes, etc). Suivant les années, je choisis un thème par période ou bien un gros thème annuel qui sert de fil conducteur.

Pendant quelques années, j’ai mené des ateliers de lecture décrochés des oeuvres de littérature lues, qui ont peu à peu évolué en laissant de plus en plus de place au jeu (dans différents domaines). En cliquant sur le lien ci-dessus, vous pourrez toutefois consulter les différentes idées et ressources que j’utilisais pour mener ces ateliers au fil des ans.

Interlignes lecture CE1Interlignes lecture CE2Je ne suis donc pas de méthode de lecture spécifique et je n’avais jusque là jamais eu de manuel pour mes élèves.
Toutefois, il y a dans ma classe des séries du manuel Interlignes Lecture CE1 et CE2(ed. Sed).
Je ne l’utilise pas du tout de manière continue car c’est trop contraignant pour moi. Mais j’y pioche des choses car il faut avouer qu’il est très bien fait.

Que ce soit pour le tome CE1 ou le tome CE2, l’organisation est la même : l’ouvrage est découpé en 3 grandes parties (Identifier les écrits / Comprendre des histoires / Lire des oeuvres intégrales), elles-mêmes scindées en chapitres (9 à 10 chapitres au total dans le livre).
J’apprécie que les sommaires CE1 et CE2 soient très proches, cela permet en théorie de mener des séances en même temps. Je dis « en théorie » car j’ai quand même eu du mal à gérer les 2 conjointement. Généralement je profitais de temps de décloisonnement (lorsque je n’ai que les CE1 ou que les CE2 avec moi) pour ces séances.
Notez que le point fort d’Interlignes c’est de proposer du contenu différencié avec à chaque fois 2 parcours d’exercices, et pour les textes, 2 niveaux de lecture.
L’organisation des chapitres est toujours la même et je la trouve très bien faite. Vous pouvez consulter des extraits sur le site de Sed.
Les fichiers ressources contiennent le déroulé des séances et les réponses à toutes les questions posées dans le manuel, ainsi que des bilans intermédiaires pour évaluer les connaissances. Donc c’est du clé en main. 

Au final, je l’ai donc j’en profite. Mais si je ne l’avais pas, je ferais sans car je trouve que je ne le « rentabilise » pas suffisamment.

 


Ecriture

Production d’écrits

Réussir en production d'écrits CE1 RetzRéussir en production d’écrits – CE1   (éd. Retz)

Nouvel ouvrage paru cette année, que je testerai à la rentrée avec mes CE1 et aussi mes CE2.
Il s’agit d’un recueil de 30 séquences clés en main, visant la production d’écrits courts. L’organisation préconisée en ateliers tournants me plait bien. 
Si ça vous intéresse, je viens de faire un article détaillé sur cet ouvrage : ici.

Info Vous pouvez également trouver sur mon blog une liste de livres de littérature jeunesse sélectionnés pour être de bons inducteurs pour la production d’écrits, ainsi que des jeux pour raconter qui permettent le développement des compétences verbales et rédactionnelles.

J’ai également deux ouvrages qui me suivent depuis mes débuts. Contrairement à Réussir en production d’écrits, ils sont dédis à des projets/chantiers d’écriture beaucoup plus longs.

 

Graphilettre Expression écrite CE1 CE2Graphilettre Expression écrite – CE1/CE2   (éd. Magnard)

Découvert en septembre 2017, j’aime beaucoup ce petit fichier. Il permet de voir tous les types d’écrit que l’on peut travailler en classe, de manière simple. Il présente un type d’écrit par page ou double page.
Je vous laisse découvrir le sommaire, c’est hyper complet !

Graphilettre sommaire Graphilettre exemple Graphilettre exemple 2

 

Former des enfants producteurs de textesFormer des enfants producteurs de textes   (éd. Hachette)

Ce livre a été écrit par le groupe de recherche d’Ecouen (comme son petit frère Former des enfants lecteurs et producteurs de poèmes que je vous conseille très vivement si vous avez en tête de mettre en place des ateliers poésie !).

C’est un peu « ma bible » en ce qui concerne les chantiers d’écriture (c’est-à-dire les modules d’apprentissages longs, sur plusieurs séances). On y trouve notamment les 7 types de textes en chantier (lettres, affiches, fiches prescriptives, compte-rendus, récits de vie, nouvelles et poèmes) avec à chaque fois des informations pour l’enseignants : les situations favorables à l’écriture de tel ou tel type de textes, les caractéristiques des types de textes, etc.
Ce n’est pas un manuel clé en main, plutôt un livre-guide. La présentation mériterait d’être revue car de prime abord il donne l’impression d’un vieux livre de pédagogie un peu austère (enfin, moi j’ai l’ancienne édition ^^). On peut aussi oublier les références aux programmes actuels puisque ces travaux de recherche ont une trentaine d’année. Si les travaux sont toujours autant d’actualité, une petite remise au gout du jour ferait de cet ouvrage un ouvrage-référence.

 

s'engager dans l'écrit cycle 2S’engager dans l’écrit – cycle 2   (éd. Scéren)

Ce livre a été écrit par plusieurs enseignants, sous la direction de Françoise Picot. Il n’a toutefois plus l’air édité aujourd’hui.
J’avais acheté le mien d’occasion, accompagné du second tome S’initier à l’écrit, qui est plutôt destiné à des GS/CP.
Celui-ci, S’engager dans l’écrit, est parfait pour des CE1/CE2.

C’est un ouvrage pratique qui fournit tout le matériel pour mener 4 projets d’écriture autour de la lettre, le récit, le portrait et la fiche documentaire. Pour chaque projet, l’ouvrage précise les caractéristiques de l’écrit à produire et fournit les documents permettant l’analyse d’écrits par les élèves. Ce n’est qu’après plusieurs séances de lecture-analyse que l’élève est invité à produire des écrits intermédiaires, jusqu’à la production finale.

 

Info Pour le graphisme, j’ai équipé pendant un temps mes CE1 avec le fichier n°2 de la méthode Dumont (voir ici). Cependant je me rends compte chaque année que faire des lignes d’écriture est une vraie corvée pour les élèves de CE1 et qu’ils n’en ont pas tous besoin. J’ai abandonné l’idée de l’entrainement systématique. Je fais des séances d’APC selon les besoins spécifiques de mes élèves. Ou j’inclus quelques lignes d’écriture dans les cahiers du jour ou les plans de travail des élèves ayant besoin de revoir les tracés de certaines lettres.
Seul l’apprentissage ou la révision des majuscules cursives reste prévue pour l’ensemble de mes élèves au fil de l’année.



 TaokiLecture CP

Taoki manuelTaoki   (éd. Istra)

New !L’ensemble de la collection a été revue pour la rentrée 2017 ! J’essayerai de faire un petit comparatif courant juillet.

Il s’agit d’une méthode syllabique (mis à part quelques mots outils en début d’année, qui deviennent toutefois rapidement déchiffrables).
J’ai utilisé cette année durant mes quatre années de CP, totalement conquise.
En parallèle je travaillais des oeuvres de littérature tout au long de l’année, selon les thèmes abordés.

J’avais rédigé un bilan de ma première année d’utilisation, et je n’ai jamais changé d’avis.
Pour rappel, je commençais l’année avec les Alphas durant 2 semaines, je ne démarrais Taoki qu’après. Vous trouverez dans le lien ci-dessus la liste des outils indispensables pour un début d’année avec les Alphas.

Je disposais d’un manuel par élève.

Le guide du maitre est téléchargeable gratuitement et intégralement sur le site d’Istra. Je ne l’ai donc jamais acheté. J’avoue que je m’en suis rapidement détachée, mais il m’a été utile lors de ma première année avec cette méthode (qui était aussi ma première année en CP). Il est bien fait, mais très dense. Concrètement impraticable en double niveau selon moi, mais il donne des pistes et bases de travail sécurisantes.

Taoki fichier 1Taoki fichier 2Mes élèves travaillaient également sur les 2 cahiers d’exercices (le vert pour la première partie de l’année, puis le bleu).

J’avais également investi dans le manuel numérique enrichi (ce qui m’a permis de ne pas acheter le CD ni les posters) qui permet de projeter les images et les textes pour une lecture collective au tableau. « Enrichi » parce que doté de plein de petits jeux interactifs qui plaisent beaucoup aux enfants.
Ceci dit, pour répondre à la question qui m’a déjà été posée « Est-il indispensable ? », je répondrais que non. C’est un atout « confort » mais on peut très bien se contenter de travailler sur le manuel sans support collectif.
De plus, en double niveau j’ai rapidement abandonné la vidéoprojection au tableau car les CE1 étaient incapables de rester concentrés sur leur travail pendant ces temps-là…

Bibliothèque de TaokiEnfin, j’ai acheté le fichier de lecture autonome.
Il contient 8 textes (dont 2 documentaires) supplémentaires, qu’on peut mettre en lien avec les textes lus, mais qui ne sont pas des histoires de Taoki. Ce sont vraiment des lectures à part, donc ce fichier ne fait pas partie intégrante de la méthode et n’est pas du tout indispensable.

Info Vous pouvez consulter toutes mes ressources autour de Taoki (affichages des sons, fiches de sons pour la lecture du soir, dictées, etc.), ainsi que mes affiches pour la production d’écrit (décrire une image et enrichir une phrase), mais aussi des ressources en grammaire.

N.B. En CP, je n’utilisais pas de manuel spécifique à l’EDL, les notions principales sont abordées au fur et à mesure de l’année dans Taoki et je trouvais cela largement suffisant.
Pour l’écriture, je suivais la méthode Dumont. Toutes les infos sont .

Lutin Bazar
Lutin Bazar

43 Commentaires

  1. Bonsoir Lutin,
    Je suis en train de préparer ma rentrée en CP-CE1 après plusieurs années en CE1 pur… Je pense faire comme toi pour la lecture des CP. Cependant, en comparant ta remise en page du travail de Sanléane et sa version sur le blog, il y a des différences…. ce ne sont pas les mêmes fiches de lecture du soir… Je ne trouve pas notamment la dernière que tu cites : combinons les alphas…
    Merci de ton éclairage.

    • Je ne me souviens plus très bien d’où sort cette fiche « Combinons les alphas », elle était peut-être dans la première mouture des fiches de Sanléane… je m’étais basée sur ce que j’avais trouvé chez elle.
      En terme de progression je l’ai légèrement modifiée par la suite et j’ai revu la distributions des fiches du soir ainsi :
      Jour 1 : –
      Jour 2 : Fiches 1 et 2
      Jour 3 : –
      Jour 4 : Fiche 3
      Jour 5 : Fiche 4
      Jour 6 : Fiches 5, 6 et 7
      Jour 7 : Fiches 8 et 9
      En plus : Fiches 10 et 11

      Sanléance a ajouté les fiches 12 à 13 avec l’alphabet des Alphas mais pour ma part je ne les donne pas. Voilà, j’espère que tu y verras plus clair.

  2. Bonsoir Lutin,
    Je m’excuse de te déranger pendant les vacances !! J’ai juste une petite question concernant le manuel « Réussir son entrée en grammaire au CE1 ». Je n’avais jusqu’à présent que des CP et à la rentrée 2016, j’aurai un CP/CE1 (angoisse !!!) et je souhaiterai si possible avoir ton avis sur le manuel de l’ancienne édition (on me le prête) par rapport à celui de l’édition 2016. Est-ce qu’il serait intéressant d’investir dans la nouvelle édition pour préparer ma classe et être rassuré ? Merci beaucoup pour ta réponse.
    Je te souhaite de très bonnes vacances et un immense merci pour ton partage, ton travail magnifique qui m’aide déjà beaucoup et me rassure pour préparer une rentrée en cours double !!! Félicitations.

  3. Bonjour Lutn,
    Je te remercie beaucoup pour ta réponse. Je comprends que tu ne puisses pas me donner ton avis pour l’instant. J’attends tes conseils, ils me seront très utiles !! Je ne vais pas manquer tes commentaires sur ce manuel. Encore merci pour tout ce que tu fais . A très bientôt.

  4. sandrine r Reply to sandrine

    Bonnes vacances Lutin !
    J’avais interrogé Retz au sujet de REG CE2 nouveaux programmes… Voici leur réponse : « Nous faisons suite à votre demande et vous informons que nous n’avons pas proposé pour cette année une nouvelle édition pour l’ouvrage « Réussir en grammaire CE2″ »
    Mystère….

  5. merci pour tous ces supports et pour ton travail !

  6. Bonjour, entre merci pour le partage de ton travail ! Toi qui est en partenariat avec Retz, que penses-tu du Guide pour enseigner le vocabulaire ? Sinon pour la copie, je trouve ce support intéressant, il peut être une bonne alternative à la méthode Dumont : http://www.editions-cigale.com/produits/atelier-copie-cpce
    Merci et bonne fin de vacances !

    • La méthode Dumont c’est pour le graphisme… là c’est pour la copie… c’est différent non ?

      Quant à l’ouvrage de Retz c’est justement le dernier que j’ai demandé. Je suis en train de le dévorer et je pense en reparler très vite !!

  7. Bonjour,
    Débutant en CE1/Ce2 à la rentrée, comme toi je me pose la question de l’orthographe pour les CE2. J’ai vu que Mme Picot proposait de travailler en commun la séance découverte en phono à partir de je vois, j’entends…puis poursuivre avec les CE2 avec je mémorise. Pour le coup, je vais me servir de tes fiches sons pour les CE1 et en produire pour les CE2. J’en profite pour te remercier pour ton travail et ton partage!

  8. Bonjour et merci pour ce récapitulatif
    Au sujet de j’entends je vois j’écris,sur LEA,Mme Picot propose l’adaptation pour les ce2, du coup je vais partir la dessus pour ce début d’année en ce1 ce2…je te le dis parce que je ne sais pas si tu es tombée dessus….
    Merci pour tout ton travail…. ça m’éclaire beaucoup!!!!

  9. Bonsoir, après des années en CE1 j’aurai un CE1-CE2 aussi à la rentrée, et après des années de RSEEG CE1 j’hésite entre ce manuel et Faire de la grammaire CE1-CE2, je n’arrive pas à me décider…. j’aimerai bien connaitre votre avis.
    En tout cas, merci pour le partage de votre travail il est d’une aide précieuse depuis toutes ces années!

    • Je ne vais pas être d’une grande aide car je ne connais pas bien du tout « Faire de la grammaire ».
      J’en entends beaucoup de bien, et tu trouveras des infos sur Internet, les forums et blogs.
      Pour ma part je suis assez à l’aise avec les manuels que j’utilise car ils me laissent assez libres. J’ai un peu peur (peut-être à tort) de m’enfermer dans une méthode, de ne plus avoir assez de temps pour faire des liens avec les textes de littérature… J’ai aussi peur de la dose de lecture ayant eu jusque là de nombreux « petits lecteurs » pour qui la lecture était un frein supplémentaire à l’entrée dans une séquence. Bref… autant de choses qui ont repoussé mon étude de cet ouvrage à plus tard.

  10. Bonjour, lutin bazar,
    Comme toi j’ai longtemps été en cp ce1 et je suis en ce1 ce2 à la rentrée. Je voudrais savoir où tu en es de ta réflexion sur l’orthographe. J’ai vu le travail de Mme Picot sur léa et je me demandais si tu allais le mettre à ta sauce ?
    Merci pour tes partages qui m’aident depuis des années!

    • Je n’ai pas encore eu le temps de m’y plonger je t’avoue…

      • Isabelle R Reply to Isabelle

        Coucou Lutin Bazar,
        N’étant pas une blogueuse professionnelle, pourrais-tu s’-il-te-plaît m’aider à réparer une erreur de saisie dans le commentaire précédent? Mon nom de famille n’est pas destiné à la communauté web, peux-tu l’ôter? Ensuite tu peux supprimer ce commentaire-ci…
        D’avance, merci
        Isabelle R

  11. Ronayette Isabelle Reply to Ronayette

    Bonjour Lutin Bazar,
    Un grand merci pour toutes ces ressources que tu mutualises et qui m’ont beaucoup servi à mes débuts!
    Pour info, dans le prolongement de « J’entends, je vois, j’écris », j’ai trouvé l’ ouvrage « Je mémorise et je sais écrire des mots » de Françoise Picot très adapté pour les CE2.
    L’an passé, j’ai utilisé cette méthode pour la révision d’un son complexe par semaine, la préparation d’une dictée de mots et d’une dictée de phrases par semaine, le classement systématique des mots de la dictée selon leur nature grammaticale, la lecture des mots de la même famille (avec repérage des préfixes et suffixes) :
    Aimerais-tu que je t’envoie mon petit document de présentation de la méthode que j’avais préparé pour ma collègue qui enseigne en CE2 depuis longtemps? (Ma collègue reprend cette méthode cette année!).
    Pour la grammaire, j’ai trouvé que « Réussir son entrée en grammaire CE2 », allait bien dans la continuité de REEG CE1. J’ai apprécié cet outils clef en mains, avec pas mal de matériel de manipulations, et si la lecture du texte se fait en collectif, même les élèves très petits lecteurs peuvent participer aux recherches.
    Bons préparatifs de rentrée!
    Bises,
    Isabelle

  12. Bonjour,
    J’ai commencé cette année en ce1/ce2 après des années en CM et la classe n’était équipée d’aucun manuel. Pour l’année prochaine j’hésite encore entre un manuel de français à la fois Lecture et EDL ou un manuel de lectures seulement et je viens de me pencher sur Interlignes Lecture qui me semble pas mal du tout. Pourrais-tu me donner ton avis puisque tu sembles avoir démarré son utilisation cette année? Merci d’avance.

    • Je ne l’ai pas utilisé à fond car je ne suis pas du tout habituée à utiliser un manuel en lecture. Cependant, je me suis mis comme objectif de l’utiliser davantage l’an prochain. Il est très bien fait, et le guide du maitre est clé en main. C’est un très bon support et les élèves ont plaisir à l’utiliser. Je trouve la programmation très bien faite également, elle couvre l’ensemble du programme. Ce qui m’a causé un peu souci c’est de gérer les deux niveaux car je fais souvent des séances de lecture communes et avec deux manuels, c’était un peu « galère ». Je dois travailler ça l’an prochain.

      Sinon, je serais incapable d’utiliser un manuel EDL/Lecture et de le suivre, j’aime trop faire à ma sauce en EDL donc je ne pourrais pas te conseiller sur un manuel de ce type.
      Par contre il m’arrive de piocher des exos dans « A portée de mots CE2 » donc je pense que je vais investir dans une série pour mes CE2 l’an prochain. Cela m’évitera des photocopies et viendra compléter mes fiches perso.

  13. Bonjour,
    Je suis ton blog de près et je tiens à te remercier pour tout le travail fourni: toujours joliment présenté et les réflexions autour des sujets pédagogiques sont très intéressantes.
    Tu ne comptes plus mettre en place d’ateliers lecture à la rentrée prochaine?

  14. Merci pour ces partages ! Je viens de relayer ce billet dans mon article du jour concernant les supports du cycle 2 : http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/2017/06/cycle-2-cp-ce2-supports-formels-cahiers.html
    Et moi aussi j’apprécie Taoki même si je modifie un peu, faute de m’y retrouver totalement. 🙂

  15. POur l’étude de la langue, nous utilisons cleo (retz) depuis quelques années du ce1 au cm1/cm2, (couplé à RSEEG en CE1) on en est enchantées, mais il faut se lancer dans la conjugaison horizontale et ne pas avoir peur de gérer environ 4 « nouvelles » notions par semaine (1 / jour) que l’on travaille en spiralaire plusieurs semaines.
    Nous avons remarqué une meilleure réflexion syntaxique et orthographie en situation de production d’écrit (car là est bien le but, savoir écrire)

    • Il a très bonne réputation ce Cléo, je pense que c’est un super outil !

    • Bonjour Lutin et Tessa
      Effectivement, Cleo a l’air d’être un très bon outil. Mais après avoir lu le guide péda (les 36 pages très claires de présentation), j’ai du mal à envisager comment coupler avec RSEEG.. Cela me paraît chargé.
      Des éclairages Tessa ?
      Merci beaucoup.
      100dra

      • D’après ce que j’en ai vu, Cléo est vraiment bien, mais c’est une méthode en soi. A mon avis, il ne faut pas la coupler avec RSEEG. C’est l’une ou l’autre.

        • Bonsoir lutin et merci pour ton avis, c’est effectivement ce que je pensais.
          En revanche, je m’interroge sur ta façon de procéder… J’ai compris que tu utilisais Rseeg mais « en bout de piste », quand le terrain a été bien préparé avant. Qu’entendais tu par là ? De quels outils et/de quelle façon « sèmes-tu » les notions grammaticales en amont de rseeg ?
          Pardonne moi si tu as déjà répondu à ce type de question… J’ai bien lu que tu faisais des plans de travail, pas vraiment de « cours » devant ta classe mais là je suis un peu perdue…Merci encore pour tes réponses toujours si rapides et si précises.
          100dra

          • Attention, mes plans de travail c’est de l’entrainement en aval, pas en amont. Donc la réponse à ta question n’a rien à voir avec les plans de travail (d’ailleurs je n’en ai pas fait cette année car le rythme de mes élèves me permettait d’avancer plus vite avec toute la classe).

            Les notions de grammaires sont « semées » au fil de toutes les activités de langage oral, d’étude de textes, les dictées, les rituels… bref tout ce qui permet une observation de la langue est le bienvenu. Et puis ils ont des acquis des années antérieures. Au final quand arrive l’heure de faire la « séquence sur le nom » en période 2 ou 3 mes élèves savent déjà le reconnaitre. Je n’hésite pas à parler de choses pour lesquelles les séquences ne sont prévues que plus tard dans ma progression. Je n’ai donc pas besoin de faire toutes les séquences pas à pas. Certaines sont balayées plus vite, mais on prend bien le temps au moment de cette séquence de s’entrainer avec des jeux et des exercices. Pour les élèves qui en ont besoin, je reprends à zéro bien entendu. Ça me permet d’emmener plus loin ceux qui ont déjà bien compris, et ça leur évite de s’ennuyer.
            C’est le même principe que je décris en conjugaison. Je préfère enseigner les choses à partir de ce qu’on observe ou des questions que les enfants posent sur le moment, plutôt que de différer parce que « ce n’était pas prévu maintenant ».

          • Sandra BD

            Super merci beaucoup pour ta réponse si précise

  16. Bonjour LUTIN BAZAR,
    Tout d’abord un GRAND MERCI pour ton fabuleux travail et ton incroyable générosité pour tes partages!
    Je voulais avoir ton avis concernant l’ouvrage de chez RETZ « Des rituels pour travailler l’orthographe en cycle 2 »? Je vais avoir un CE2 à la rentrée, je débute et je souhaiterais m’acheter un ouvrage sur l’orthographe mais je ne sais pas encore lequel. J’ai l’impression que celui-ci est bien, à moins que tu me conseilles plutôt « j’entends je vois j’écris »? Merci d’avance pour tes bons conseils.

    • Bonjour Emilie,
      Je ne peux pas te répondre car je ne connais pas cet ouvrage de chez Retz. Je l’ai vu sur le catalogue, mais même si je suis en partenariat avec eux, je ne demande qu’un titre de temps en temps que je choisis moi-même… et pour l’orthographe j’utilise « J’entends je vois j’écris » donc je n’ai pas ressenti le besoin de tester ce nouveau Retz.
      Je ne suis cependant pas sûre que ce soit comparable car pour « J’entends je vois j’écris », il s’agit plus d’une méthode d’apprentissage de mots et de révisions phonologiques. J’ai mis en place des activités très ritualisées à partir de cette méthode (une liste de mots par jour à étudier, un petit exercice quotidien pour les travailler…) mais c’est toujours la même chose. Le manuel de Retz propose peut-être différents rituels plus variés.
      Sinon je viens de m’acheter un autre livre sur l’orthographe « Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui » car cela fait plusieurs fois que j’en entends parler. Mais je ne l’ai pas encore ouvert et je doute d’avoir le temps d’ici la rentrée. Ce sera une lecture pour plus tard… Cependant de ce que j’en ai vu il a l’air très bien, avec des idées d’activités. Tu connais ?

  17. Bonjour Lutin, et merci pour ton partage !
    J’ai une question sur tes progressions :
    http://lutinbazar.fr/wp-content/uploads/2015/04/EDL-CE1-CE2_progression_2016-Lutin-Bazar.pdf
    Je vois que la colonne « orthographe » aborde les sons autant pour les ce1 que pour les ce2, est-ce exact ? (ou bien tu proposes qqch aux ce2 lorsque tu fais la phonologie aux ce1 ?)
    Je te remercie pour ta précision, j’avoue que j’appréhende un peu le cours double ce1-ce2, avec des petits loulous qui sortent juste du CP (même si je pense que le plus difficile à concevoir reste un cours double, ou plus, avec un CP !)
    Emmanuelle

    • Bonjour
      En effet je retravaille tous les sons avec les 2 niveaux. Le travail fait en CE1 est basé sur la phonologie et l’orthographe. Celui fait en CE2 est beaucoup plus léger en phonologie mais plus approfondi en orthographe et en vocabulaire. A partir de la même progression j’ai donc des objectifs différents. Je vais expliqué ça dans mon prochain article, puisque j’ai enfin terminé les fiches de sons des CE2 !

  18. Bonjour Lutin, et tout d’abord, un grand merci pour tous ces généreux partages.
    Je vais avoir cette année pour la 1ère fois un cours double ce1-ce2. Je compte m’appuyer en grammaire sur REEG et REG.
    Je vois que tu fais la séance de découverte en commun, et cela me semble logique. Mais ensuite, comment procèdes-tu pour la séance de construction de la notion (celle avec la manipulation d’étiquettes en binôme) ? Fais-tu une séance spécifique pour chaque niveau, ou fonctionnes-tu encore en classe entière ? J’ai du mal à me projeter à ce niveau-là. Je pense bien sûr ensuite différencier les séances d’entraînement.
    Mille mercis pour ton aide 🙂

    • Ça dépend. Déjà je ne suis pas les manuels à la lettre et ne fais pas systématiquement les manipulations proposées. Parfois elles sont inutiles, parfois indispensables… certains CE1 sont parfois plus avancés dans l’acquisition des notions que des CE2. Je fais donc selon mon groupe. Comme nous voyons beaucoup de notions à travers nos séances quotidiennes d’orthographe/lexique, certaines séquences sont très vites bouclées et ne nécessitent pas de tout reprendre pas à pas. Pour d’autres séquences, les CE2 ont de bons restes du CE1 et passent donc vite en entrainement alors que pour les CE1 je vais faire de la manip. Enfin, parfois les 2 niveaux avancent en même temps et je fais tout en commun. En bref rien n’est figé, ni d’une séquence à l’autre, ni d’une année sur l’autre. Je m’adapte à mes élèves autant que je peux.
      Ce qui est certain c’est que quand je lance une séquence, j’essaye de le faire simultanément avec toute la classe, sur le même texte. Je différencie après. Cela me permet de raccrocher les CE2 qui ont des lacunes, et en même temps d’avoir un apport très intéressant des CE2 et expliquent aux CE1 avec leurs mots selon leurs souvenirs.

  19. Bonjour Lutin Bazar,
    Tout d’abord merci beaucoup pour tous ces partages. Ils sont d’une grande aide pour la débutante que je suis :).
    Je viens d’acquérir RSEEV.. Je compte suivre cette méthode puisque la méthode traditionnelle ne me satisfait pas. J’ai une petite question: avec cette progression spiralaire, de quelle manière évalue tu les élèves ?

    Merci beaucoup,

    Laure

    • L’évaluation en vocabulaire est une grande question… difficile de résumer les acquis à un « contrôle de lexique ». Je ne suis pas satisfaite des évaluations de vocabulaire car elles ne sont pas révélatrices. Si on demande à un élève de donner 6 synonymes et qu’il n’en trouve que 4, comment évaluer ? Il y a une lacune lexicale certes, mais la notion de synonyme est pourtant bien comprise. Il faut donc être hyper attentif aux interventions des élèves au quotidien lors des séances et évaluer de cette manière je pense, de manière très continue, au jour le jour.

Laisser un commentaire